Le système de surveillance des frontières

Venez discuter et débattre a propos de l'Armée Algérienne "uniquement" lorsque le sujet débattu ne concerne pas spécifiquement une armée (contrats, doctrine...).
Répondre
Avatar de l’utilisateur

Topic author
Archange78
Fariq (فريق)
Fariq (فريق)
Algeria
Messages : 1021
Inscription : 26 mars 2012, 19:12

Le système de surveillance des frontières

Message par Archange78 » 28 mars 2012, 10:22

Oct. 19, 2011
Interview at the Seoul International Aerospace & Defense Exhibition with Jang Joong-kyoo, vice president of the Samsung Thales export division :

Q. Could you explain recent overseas orders and ongoing negotiations ?

A. Now, we're engaged in negotiations with the Netherlands over the submarine satellite communication system; with Equatorial Guinea over frigate combat systems; with Algeria over border surveillance systems; and with Colombia over an anti-aircraft defense network system, in partnership with Thales.
Q. Do you expect a synergy effect following Samsung Techwin's acquisition of a 50 percent share last year in your firm's global marketing?

A. Of course, we expect a strong synergy effect in joint marketing with Techwin, which is the No.1 defense contractor in South Korea. Besides defense products, Techwin is the largest provider of security equipment and solutions, which means we can expand our presence in the civilian markets here and abroad as we can provide sensor and network systems for Techwin's products more effectively.

For example, both companies are conducting joint marketing campaigns overseas to sell the K-9 Thunder self-propelled howitzer equipped with fire-control and command-control systems developed by our company. We also have joined Techwin's bid to provide border security systems to Algeria.
http://www.defensenews.com/article/2011 ... se-Exports
Samsung Thales launches two new sensors at IDEX 2011:

...Highly suited for border security, critical infrastructure protection and military operations, the ultra-deployable Panop LR offers 20 km reliable target acquisition and ranging through accurate thermal imager and daylight cameras...
http://nextstar.org/military/samsung-th ... s-at-idex/

Image

Imagehttp://www.uaff.info/samsung_thales_kor.pdf
Image

Avatar de l’utilisateur

KRATOS
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 1493
Inscription : 21 mars 2012, 17:39

Re: Le système de surveillance des frontières

Message par KRATOS » 17 juillet 2012, 13:25


Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5237
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: Le système de surveillance des frontières

Message par sadral » 27 novembre 2012, 16:19

Apparemment, il y a du nouveau pour le systéme de surveillance des frontières....notamment, au niveau de la région de Bordj Baji Mokhtar :diable1:
Early this month, the Algerian army started building a 50km-long electric fence between the Algerian town of Bourj Badji Mokhtar and Malian territory.
Algeria seeks new border security systems as war clouds gather over Mali

Image

The Algerian defence ministry is looking at issuing an international tender for the procurement, development and operationalisation of a new sophisticated border surveillance system, as the country steps up measures to secure its borders against infiltration by terrorists, bandits, arms dealers and drug smugglers.

Although the initial plan to upgrade surveillance on trans-Sahel routes was made in 2006, the government has re-prioritised it as an urgent matter in view of a total breakdown of security in Islamist-held northern Mali and recurring armed insurrection and political instability in Libya. According to information from the defence ministry, Algeria has already met representatives from some foreign companies specialised in surveillance and monitoring systems, who are jostling to clinch a potentially US$1.5 billion dollar contract.

The country wants to develop a border surveillance system with electronic surveillance points, alarms and radar systems capable of detecting border infiltration attempts by humans and vehicles. The surveillance systems will be backed up by intensive aerial surveillance operations along the Libyan and Malian borders. Radar surveillance operations will be backed up with ground patrols by special counter-insurgency troops already deployed along the borders with Mali and Libya.

Since the seizure of northern Mali by Islamist groups, the Algerian Army has stepped up military deployments and increased surveillances flights over the southern part of the country, largely inhabited by the Tuareg. Algeria fears that military action in Mali will most likely extend the instability in Mali into its territory. Early this month, the Algerian army started building a 50km-long electric fence between the Algerian town of Bourj Badji Mokhtar and Malian territory.


"Algeria relies on a double-pronged approach to border protection. They are securing the borders and launching measures to develop the border areas by stabilising the actual population via opening routes and new roads to facilitate the movement of goods. They are also developing commercial activities by laying a fibre optic network, allowing users to keep in touch with their relatives," former Algerian military commander Ben Thamer was quoted as saying.
The new security measures are also aimed at preventing terrorists and arms smugglers, who travel in caravans from Libya through southern Algeria and into northern Mali, from using the vast expanse of the Sahara desert to store weapons on transit to West Africa. Last month, Algerian forces arrested 13 suspected insurgents who were en-route from Libya to Mali and seized AK-47 assault rifles, some machine guns and a sports utility vehicle in the province of Illizi near the border with Libya.

On 31 October, the army arrested six arms dealers who were on their way to northern Mali from the Libyan city of Ghadames. They were found in possession of 21 AK-47 assault rifles, huge quantities of ammunition and two stolen sports utility vehicles.

Since the Malian crisis began in April, Algeria has deployed several special forces battalion to patrol the southern borders and the provinces of Ouargla, El Oued, Ghardaia and Tamanrasset. According to a statement from the army command, seventeen new units specialised in guerrilla warfare were set up and deployed to the provinces bordering Libya between January and September this year.

The army has also set up thirteen new bases for the gendarmerie units in provinces bordering Mali. It also operates an 'operations room' to coordinate operations between the military and other intelligence agencies monitoring the activities of jihadist outfits in northern Mali. Algeria remains bitterly opposed to military action and has repeatedly said that it favours a political settlement of the security crisis in northern Mali. Foreign ministry spokesman Ahmed Belani said although Algeria is beefing up security, it remains opposed to military action in Mali after considering the possible implications to its national security.

"Algeria will anticipate all possible developments in the Sahel region and will therefore take, in a sovereign manner, the appropriate steps to protect its interests and defend its borders to the fullest extent possible. It would be a tragic mistake to plan and execute a military intervention mission which would be perceived, rightly or wrongly, as an expedition for the purpose of attacking the Touareg," Belani told Tout sur l'Algérie.
http://www.defenceweb.co.za/
Image ImageImage

''C’est en pratiquant les actions justes que nous devenons justes, en pratiquant les actions modérées que nous devenons modérés, et en pratiquant les actions courageuses que nous devenons courageux.'' Aristote

Avatar de l’utilisateur

FULCRUM
Fariq (فريق)
Fariq (فريق)
Algeria
Messages : 5248
Inscription : 27 mars 2012, 22:46

Re: Le système de surveillance des frontières

Message par FULCRUM » 28 novembre 2012, 12:56

J’espère qu'ils ont bel et bien lancé le programme depuis le temps qu'ils en parlent!
Image

Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5237
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: Le système de surveillance des frontières

Message par sadral » 28 novembre 2012, 13:31

The Algerian defence ministry is looking at issuing an international tender for the procurement, development and operationalisation of a new sophisticated border surveillance system, as the country steps up measures to secure its borders against infiltration by terrorists, bandits, arms dealers and drug smugglers.

Although the initial plan to upgrade surveillance on trans-Sahel routes was made in 2006, the government has re-prioritised it as an urgent matter in view of a total breakdown of security in Islamist-held northern Mali and recurring armed insurrection and political instability in Libya. According to information from the defence ministry, Algeria has already met representatives from some foreign companies specialised in surveillance and monitoring systems, who are jostling to clinch a potentially US$1.5 billion dollar contract.
Il est INCOMPREHENSIBLE que l'ANP prospecte encore pour un futur partenaire pour la mise en place du système pour la surveillance de frontiéres (appel d'offres ou Gré à gré), alors qu'elle a déja (SIDI-BELABES- ex ENIE) une collaboration avec CASSIDIAN (EADS), ROHDE & SCHWARZ et CARL ZEISS OPTRONICS (devenue propriété de CASSIDIAN). En plus, CASSIDIAN a décrocher le contrat de surveillance des frontières de l'Arabie Saoudite....pays désertique comme l'Algérie.
Image ImageImage

''C’est en pratiquant les actions justes que nous devenons justes, en pratiquant les actions modérées que nous devenons modérés, et en pratiquant les actions courageuses que nous devenons courageux.'' Aristote


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11687
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Le système de surveillance des frontières

Message par AAF 2020 » 21 janvier 2013, 17:50

Lancé en 2007, le projet de protection électronique des frontières traîne en longueur
L’attaque du site d’In Amenas relance les interrogations sur la sécurisation des frontières algériennes. Un groupe terroriste, lourdement armé, a pu pénétrer en Algérie, fort probablement depuis la Libye, pour y commettre la prise d’otages la plus importante – de par le nombre des otages et l’importance du site ‑ de l’histoire. Les militaires et les gendarmes, pourtant présents en forces aux frontières, n’ont rien vu venir. Dans un contexte d’instabilité en Libye et de guerre au Mali, les moyens conventionnels ont montré leurs limites.

L’Algérie avait pourtant lancé en 2007 un projet ambitieux de protection électronique des frontières. Dans son appel d’offres restreint et confidentiel, l’Algérie avait notamment demandé la mise en place d’une clôture électronique pour les 6 500 kilomètres de frontières du pays. L’Algérie avait indiqué aux groupes étrangers intéressés qu’elle souhaitait s’équiper d’un système de dernière génération. Pour renforcer ce système, l’Algérie envisage également d’acquérir des drones militaires.

Cinq groupes internationaux avaient répondu à l’appel d’offres : le groupement français Thales‑CS Communication & Systemes, l’allemand EADS, le groupement espagnol Indra‑Alcatel Espagne, le groupe italien Selex et l’américain Raytheon. Selon nos informations, les offres ont été remises à l’Algérie fin 2007. Depuis, le contrat n’a toujours pas été attribué.
http://www.tsa-algerie.com/divers/lance ... 23505.html


nassou
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Messages : 90
Inscription : 30 novembre 2012, 04:09

Re: Le système de surveillance des frontières

Message par nassou » 21 janvier 2013, 22:01

Sa vaut rien ces barrières ces comme la ligne magineau ou la barriere entre les etats unis et le mexique et dans les 2 cas les allemands et les latinos passe ses barrière infranchissable qui ont coûter et coûte la peau des fesses vaut mieux investir sur une aviation de premier choix avion et hélicoptère qui foudroye tout éventuelle assaillant colonne de chars,pickup,navire de combat ou avion de chasse hostile

Avatar de l’utilisateur

abdelK
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 1806
Inscription : 30 mars 2012, 18:14
Localisation : Parmi les anges et les démons.

Re: Le système de surveillance des frontières

Message par abdelK » 22 janvier 2013, 01:17

Ce ne sont pas des barrieres infranchissables comme la soit-disant ligne maginot. Ça n'a rien a voire. Ce sont des systèmes de détection avancés qui previennent d'une intrusion et qui viennent completer d'autres moyens de surveillance (humains, aeriens...).
Image
l'Algérie qu'on insulte dans tous ses gestes quotidiens
rappellera que la discorde ne naît jamais d'un malentendu
mais de la méconnaissance et de l'irrespect.


Malek Haddad


Sifax
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2573
Inscription : 31 mars 2012, 12:44

Re: Le système de surveillance des frontières

Message par Sifax » 22 janvier 2013, 13:05

Et en on a vraiment besoin et en urgence!


nassou
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Messages : 90
Inscription : 30 novembre 2012, 04:09

Re: Le système de surveillance des frontières

Message par nassou » 22 janvier 2013, 19:18

À peut près le même système que les saoudiens veulent aussi installé pour sécuriser leur frontière mais qui hésite d'installer car évaluer à plusieurs milliards de dollars et franchement je pense qui faudrait mieux les investir sur du matériel offensif et dernier cri qui est vraiment persuasif genre mig35,su30,su35 ou le best pafka t50 pour des adversaires ou ennemie autrement plus agressif et dangereux que des rebelles en kalach sur des jeeps Toyota.ses ennemies qui dévaste et ravage des pays et des populations entières pour leur intérêt et non pas pour la liberté la démocratie la prospérité ect...de ces pays alors focalisons nous plus sur ces pays et leur bras armée l'OTAN

Avatar de l’utilisateur

dil@w
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 4261
Inscription : 31 mars 2012, 11:24
Localisation : DAAE-LFMT
Contact :

Re: Le système de surveillance des frontières

Message par dil@w » 22 janvier 2013, 22:19

nassou a écrit :À peut près le même système que les saoudiens veulent aussi installé pour sécuriser leur frontière mais qui hésite d'installer car évaluer à plusieurs milliards de dollars et franchement je pense qui faudrait mieux les investir sur du matériel offensif et dernier cri qui est vraiment persuasif genre mig35,su30,su35 ou le best pafka t50 pour des adversaires ou ennemie autrement plus agressif et dangereux que des rebelles en kalach sur des jeeps Toyota.ses ennemies qui dévaste et ravage des pays et des populations entières pour leur intérêt et non pas pour la liberté la démocratie la prospérité ect...de ces pays alors focalisons nous plus sur ces pays et leur bras armée l'OTAN
tu ne semble pas mon ami comprendre la situation, bien évidemment que la menace armée classique reste la priorité de toute armée et la notre est équipée en conséquence (pas encore assez mais nous avons de la qualité) mais la menace immédiate et permanente et qui n'est (presque) nullement impressionnée par notre armement "classique" est les groupes armés au nord du pays et au sud ils viennent de nous donner une preuve, au nord les contingents déployés, le renseignement et la densité de population participent à la gestion de la menace mais au Sud on fait comment ? on déploie 1 soldat chaque 10 mètres avec une logistique impossible ?? on fait voler en permanence tout ce qui vole en Algérie en l’équipant de moyens d'observations et de communication puissants ? ça coûtera très cher ne sera pas efficace a 100% et reste une non solution. Donc ce qui aiderai énormément à la tache des GGF et des soldats déployés dernièrement c'est une barrière électronique de surveillance qui permette de détecter la plupart (sinon toutes si bien déployée) des pénétrations sur notre territoire et ainsi envoyer une unité aérienne pour contrôler de visu le ou les intrus et au besoin envoyer une patrouille terrestre ou aéroportée pour traiter la menace.
Image
"It's better to stand and fight. If you run away, you'll only die tired"
Peace Through Superior Firepower
The whole world must learn of our peaceful ways, by FORCE !


Sifax
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2573
Inscription : 31 mars 2012, 12:44

Re: Le système de surveillance des frontières

Message par Sifax » 22 janvier 2013, 23:29

En clair, ce qu'on essai de te dire nassou, tu as beau avoir comme armes offensifs tout l'arsenal nucléaire de l'union soviétique, couplé à plusieurs navettes spatiales "Discovery" utilisé comme avions de chasse, et tous les chalutiers de pèche d'Algérie transformés en portes-avions... tu ne peux rien faire contre 3 gars infiltrés par les frontières avec un 4x4 toyota, 2 kalachnikov et une ceinture d'explosifs. Surtout s'ils sont prêt a mourir et prendre avec eux des vies innocentes.

La surveillance des frontières avec les moyens technologiques adéquats devient une question VITALE pour nous. Il s'agit de notre sécurité et de notre souveraineté sur nos frontières. Nous sommes entourés de pays en guerres ou de pays déstabilisés, et c'est partie pour durer. C'est ce qu'il faut comprendre.

Oui, c'est très cher, mais L'ANP pourra déjà engagé le consortium qu'elle a créé à BelAbbes avec les allemands (une partie de la dépense sera engagé en Dinars et ça sera positif pour l'économie algérienne si on obtient un bon taux d'intégration).
Et nous réduirons les coûts par rapport aux dépenses de l'armée de terre et de l'air engagée dans la surveillance des frontières (en clair, une clôture électrique fera une grosse partie du boulot à la place des hommes engagé dans la surveillance des frontières, ces hommes pourrons donc être affecté pour d'autres missions).

Avatar de l’utilisateur

tahiadidou
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 1945
Inscription : 17 septembre 2012, 23:17
Localisation : Not in Algiers

Re: Le système de surveillance des frontières

Message par tahiadidou » 23 janvier 2013, 04:55

Proteger un pays avec une frontiere aussi longue et dans un no man's land n'est pas aise.
On peut y mettre autant de ground sensors de tout type (vibration, audio, magnetic, etc.), de radars, blimps (relies ou pas), de FLIRs, d'analytics, de moyens de comms et de barrieres physiques ou electroniques, le temps de reponse des services doit etre tres rapide sinon les mechants se seront deja volatilises. Donc c'est aussi toute cette logistique, la maintenance qui lui est associee, et cette force de reaction rapide sur de tres larges etendues qui sont necessaires.

Faut-il depenser + d'un milliard de US dollars a cause d'un +millier d'hommes, dangeureux soient-ils, qui pourraient etre 'aneantis' du jour au lendemain, au Mali par exemple si on laisse la France et ses allies faire le sale boulot?

On pourra retorque que l'argent existe, c'est vrai. J'ai en memoire les precedents programmes aux U.S. (tels que ASI, SBI) qui datent des annees 90 qui ont failli a chaque fois soit parce que les equipments n'etaient pas fiables (>70% false positives), que le program management n'etait pas adequat (trop de surcharges) ou qu'il n'y avait pas suffisamment d'integration entre les differents (HW, SW et humain) composants du project, donc rejetes par les services concernes. La frontiere US-MEX est aujourd'hui un mix de frontieres electroniques (San Diego/Tijuana), double barrieres, d'UAV, de senseurs, et de barrieres ou grillages metalliques surtout aux passages les plus connus (ils le sont depuis tres longtemps ce qui poussent les illegaux a emprunter le regions les moins vivables), mais demeure toujours tres permeable. Cependant, d'apres ce que j'en ai lu, il parait que les Finlandais (a la frontiere Russe), les Russes (Frontiere Sud), et les Espagnols (sur les cotes) semblent satisfaits de leur systeme de surveillance.

Tahiadidou

Avatar de l’utilisateur

tahiadidou
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 1945
Inscription : 17 septembre 2012, 23:17
Localisation : Not in Algiers

Re: Le système de surveillance des frontières

Message par tahiadidou » 23 janvier 2013, 05:01

Les systemes Finlandais (Best Practices plutot), Russes et Espagnols sont decrits ici
http://www.ed4bg.eu/2010/surveillance_t ... ntrol.html
au bas de la page (Session 1).


Sifax
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2573
Inscription : 31 mars 2012, 12:44

Re: Le système de surveillance des frontières

Message par Sifax » 23 janvier 2013, 13:14

Merci tahiadidou pour la documentation qui montre l'organisation de la surveillance des frontières de certains pays.

Je voudrai juste signaler par rapport à la comparaison avec la frontière US-MEX que nous avons 2 grands avantages:

1- L'immensité des espaces à parcourir, ce qui laisse assez de temps de réaction pour l'intervention. (un 4x4 fait 2 heures pour parcourir 200 km, un temps confortable pour l'aviation pour aller traiter la menace).

2- La densité (en population ou en flux) presque nul ce qui suppose quelques facilité, par exemple il est plus facile de détecter un véhicule (unique moyen de déplacement aux frontières désertiques) qu'une personne qui rampe la nuit tombée ce qui se fait souvent aux frontières US-MEX.


Un autre point, cette fois du coté économique: Si nous dépensons 1 milliard $ pour seulement 1000 gars (ce qui est très cher), je considère que l'investissement est bon.
Parce que si 5% seulement des 1000 gars arrivent à exécuter des attentats en Algérie, (50 attentats!) nous aurons des pertes directes liés aux dégât matériels et humaines, mais surtout et aussi des dégât indirecte:
-Flux des touristes en moins.
-Flux des investissements étrangers en moins.
-Les algériens qui se déplacerons moins, une économie donc qui ralenti par rapport à un environnement de paix (carrément des points de PIB en moins).

Ce qui est très supérieur à 1 milliard $ dépensé dans la surveillance électronique des frontières. La paix n'a pas de prix.

Répondre

Revenir à « Discussions »