Le système de surveillance des frontières

Venez discuter et débattre a propos de l'Armée Algérienne "uniquement" lorsque le sujet débattu ne concerne pas spécifiquement une armée (contrats, doctrine...).
Répondre
Avatar de l’utilisateur

lynx
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Algeria
Messages : 64
Inscription : 25 septembre 2012, 22:52

Re: Le système de surveillance des frontières

Message par lynx » 28 mai 2013, 15:10

pourquoi ne pas penser à creuser des tranchés comme les iraniens l'ont fait avec la frontière afghan, ça coute rien et ça empêche des véhicules de passer et des mules aussi, maintenant des hommes sans véhicules ne s'aventure pas dans le désert.

ça coute quoi?! rien à part mobiliser les bulldozers du génie pendant un certain temps
à vaincre sans périls, on triomphe sans gloire !!

Avatar de l’utilisateur

KHAYBAR
Mulazim Awal (ملازم أول)
Mulazim Awal (ملازم أول)
Algeria
Messages : 1247
Inscription : 02 avril 2012, 18:13
Localisation : France

Re: Le système de surveillance des frontières

Message par KHAYBAR » 28 mai 2013, 19:04

anzar a écrit :C'est des dispositifs fixes :?:
Fixes et mobiles... ;)

Image




Les militaires aussi jouent au ballon…

Bien loin de la sophistication effrénée des drones, le ballon captif revient discrètement sur la scène militaire dans les mission de surveillance. Des ballons d’origine américaine viendraient d’entrer en opération sur des postes isolés (COP, pour Combat Oupost dans le jargon OTAN) tenus par les Français en Afghanistan.

Fleurus, 1794. Dans ce qui est aujourd’hui devenu la Belgique, Napoléon se livre à son passe-temps préféré : il échange du plomb avec les coalisés d’Autriche et de Grande-Bretagne. Pour la première fois dans l’histoire, un ballon d’observation s’élève au-dessus du champ de bataille, permettant aux Français d’observer le dispositif de leurs adversaires. Gonflé à l’hydrogène, le ballon porte le joli nom d’Entreprenant. L’innovation n’est pourtant pas retenue par Napoléon, qui la juge trop peu mobile (avec notamment l’exigence de construire un four à hydrogène partout où le ballon opère) pour participer à ses guerres de mouvement.

Afghanistan 2011. Au-dessus de nombreuses bases de l’Otan, dans le ciel des avant-postes perdus dans la caillasse, les ballons captifs fleurissent de nouveau. Ils emportent à une centaine de mètres de hauteur des charges utiles que l’on peut classer en deux grandes catégories : capteurs optroniques pour la surveillance de zones (de jour comme de nuit, avec détection de mouvements à plusieurs kilomètres de distance) et répétiteurs radio pour servir de relais de communications. Sous ses dehors débonnaires et ludiques, le ballon est bourré de qualité et trouve de nouveau grâce aux yeux des militaires : il est moins coûteux que les drones, plus discret mais aussi dans une certaine mesure dissuasif, et il offre une meilleure autonomie. Un ballon peut en effet rester à poste pendant plusieurs semaines d’affilée, sans rien demander à personne Le renouveau du ballon s’explique aussi par la miniaturisation des charges utiles qui permet de travailler avec des engins de taille réduite, donc moins coûteux. Pour les missions citées plus haut, ils sont tout simplement idéaux…

Le marché militaire du ballon captif est aujourd’hui dominé par les Américains et les Israéliens. Les premiers utilisent cette technique depuis une dizaine d’années pour surveiller la frontière mexicaine. Les seconds font de même face aux territoires palestiniens. La France, qui avait montré la voie il y a 200 ans, est hors du coup… Pas totalement cependant. Car comme dans les aventures de certains gaulois, une PME (qui n’est pas bretonne) résiste… Aerophile est bien connue pour exploiter le ballon du Parc André Citroën à Paris. Mais pas seulement : la société française, fondée en 2003 par deux jeunes polytechniciens, a vendu ou exploite une cinquantaine de ballons dans quinze pays. Son chiffre d’affaire se fait pour 85% à l’étranger. Et le marché militaire ne la laisse pas insensible… En mai dernier, la société participait à l’expérimentation Phoenix II en apportant son savoir-faire en matière de relais radio. Un ballon évoluant à 80m permettait d’atteindre une élongation d’une centaine de kilomètre en phonie avec une radio VHF, contre seulement une vingtaine de kilomètres sans le relais. Le ballon présenté pendant l’exercice mesurait 9 mètres de diamètre pour 380m3. La force de traction était de 250kg, largement assez pour emporter une charge utile d’une centaine de kilogrammes.

Pendant l’exercice, la moitié de cette charge utile était occupée par des batteries. A terme, l’idée de bon sens est bien entendu de laisser la source d’énergie au sol et de faire monter l’électricité par un câble d’alimentation. L’ambition d’Aerophile est aussi de proposer aux militaires un ballon plus petit que ceux déjà déployés en Afghanistan. Six personnes sont nécessaires pour mettre en œuvre les modèles américains. Idéalement, Aerophile voudrait une mise en œuvre réalisable par seulement deux soldats, ce qui permettrait un déploiement dans des bases de taille très réduite.

Précisons enfin que contrairement à une idée reçue, le ballon est peu vulnérable. A plusieurs centaines de mètres de distance, ce n’est pas une grosse cible. Une balle le traversant de part en part ne fait qu’un petit trou, entrainant un dégonflement extrêmement lent. Tant et si bien que les fuites ne sont en général remarquées qu’une fois le ballon descendu au sol pour entretien…

:arrow: http://www.aerobuzz.fr/spip.php?article2091
Image

Image

Image

Image

Image



Article très intéressant sur les ballons captif militaire :arrow: http://www.carnetdevol.org/actualite-ba ... icain.html
Image

Avatar de l’utilisateur

anzar
Fariq (فريق)
Fariq (فريق)
Algeria
Messages : 13947
Inscription : 21 mars 2012, 11:50

Re: Le système de surveillance des frontières

Message par anzar » 28 mai 2013, 23:19

Je crois avoir vu un projet russe dans ce style ... Bon le problème c'est les vents de sable mais c'est clair que c'est une solution intéressante à défaut de drones ou de satellites
Image

Avatar de l’utilisateur

KRATOS
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 1493
Inscription : 21 mars 2012, 17:39

Re: Le système de surveillance des frontières

Message par KRATOS » 23 juin 2013, 14:20


Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5492
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: Le système de surveillance des frontières

Message par sadral » 05 juillet 2013, 22:08

Le stand de PSE (Plateformes des Systèmes Electroniques) est le seul ou les photos sont interdites. Par contre, le responsable du stand m'a informe d'une JPO à SBA en début 2014 :cheers: . Perso, le projet avec Cassidian m'a l'air d’être beaucoup plus "important" que ce qui est dit.

Image
« Une page est tournée ; l'Algérie est d'abord fille de son histoire, qu'elle ait surmonté l'épreuve coloniale et même défié l'éclipse, atteste, s'il en était besoin, de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition.
L'ornière qui nous a contraints à croupir dans l'existence végétative des asphyxies mortelles nous imposa de nous replier sur nous-mêmes dans l'attente et la préparation d'un réveil et d'un sursaut qui ne pouvaient se faire, hélas ! que dans la souffrance et dans le sang. La France, elle-même, a connu de ces disgrâces et de ces résurrections. » Le président Houari Boumediene.


M1a2 Abrams
Musaïd Awal (مساعد أول)
Musaïd Awal (مساعد أول)
Algeria
Messages : 890
Inscription : 06 novembre 2012, 13:24

Re: Le système de surveillance des frontières

Message par M1a2 Abrams » 05 juillet 2013, 22:29

sadral a écrit :Le stand de PSE (Plateformes des Systèmes Electroniques) est le seul ou les photos sont interdites. Par contre, le responsable du stand m'a informe d'une JPO à SBA en début 2014 :cheers: . Perso, le projet avec Cassidian m'a l'air d’être beaucoup plus "important" que ce qui est dit.

Image

Merci pour le partage :hadarat: :super:

Par contre j'espère que c'est juste une illustration,parce que je vois un drone Herons ? :shock:

Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5492
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: Le système de surveillance des frontières

Message par sadral » 05 juillet 2013, 23:58

Il y a pas mal d'"anomalies" dans les illustrations c'est le département audiovisuel qui a fait un chwiya de bricolage :mr green: (exemple: un soldat chinois avec un manpads...)
« Une page est tournée ; l'Algérie est d'abord fille de son histoire, qu'elle ait surmonté l'épreuve coloniale et même défié l'éclipse, atteste, s'il en était besoin, de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition.
L'ornière qui nous a contraints à croupir dans l'existence végétative des asphyxies mortelles nous imposa de nous replier sur nous-mêmes dans l'attente et la préparation d'un réveil et d'un sursaut qui ne pouvaient se faire, hélas ! que dans la souffrance et dans le sang. La France, elle-même, a connu de ces disgrâces et de ces résurrections. » Le président Houari Boumediene.


toshiba
Banni Définitivement
Banni Définitivement
Messages : 71
Inscription : 31 mars 2012, 11:54

Re: Le système de surveillance des frontières

Message par toshiba » 12 septembre 2013, 13:31

Admirée cette technologie

http://www.wi-ltd.com/Solutions_by_Sect ... ance_Robot

le système de traking intégrée dans les camera de surveillance actuellement permet de voir l’intrus par ou il est passé


Rebell
Banni Définitivement
Banni Définitivement
Messages : 1540
Inscription : 31 août 2012, 16:29
Localisation : IRAN-Mashhad

Re: Le système de surveillance des frontières

Message par Rebell » 13 septembre 2013, 23:12

lynx a écrit :pourquoi ne pas penser à creuser des tranchés comme les iraniens l'ont fait avec la frontière afghan, ça coute rien et ça empêche des véhicules de passer et des mules aussi, maintenant des hommes sans véhicules ne s'aventure pas dans le désert.

ça coute quoi?! rien à part mobiliser les bulldozers du génie pendant un certain temps
+1 j'ai toujours proposer une solution similaire du genre un mure de sable avec des moyen de detection ou d’écoute les tango pourrai Jamésie passer avec leur véhicule et il prendrons pas le risque de passer a pied en plie de sert il survivrons pas....et sa nous protègera de leur assaut lâchè en attendant d'avoir la frontière cationique vos mieux faire avec les moyen du bord sa coute rien et sa protégè notre pays
J'AI EU MON 1ER SEMESTREUHHH NANANINANANREUUU!!!!!! :p

Image

Avatar de l’utilisateur

anzar
Fariq (فريق)
Fariq (فريق)
Algeria
Messages : 13947
Inscription : 21 mars 2012, 11:50

Re: Le système de surveillance des frontières

Message par anzar » 14 septembre 2013, 12:43

Un mur de sable de 7000km :?: C'est pas sérieux
Image

Avatar de l’utilisateur

mark2013
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2094
Inscription : 26 juillet 2012, 20:08
Localisation : Algiers , Algeria

Re: Le système de surveillance des frontières

Message par mark2013 » 14 septembre 2013, 13:53

anzar a écrit :Un mur de sable de 7000km :?: C'est pas sérieux
effectivement Mr Anzar cette solution pour notre cas ne relève pas du réelle tout les " murs " militaire qui ont était bâti ( a part la muraille de chine :) ) n'occupe pas une longue distance par exp le mur marocain ; israéliens ; ou encore la ceinture de sécurité Américaine ( qui est en plus munit de moyens très performant de détection ) près du Mexique mais pour nous c'est quasi impossible il nous faut une surveillance électronique mais ca tarde je croit bien qu'on est toujours au stade négociation avec plusieurs société spécialisé a savoir quand est ce qu'on va commencer a établir ces systèmes .mais même avec ca on arrivera pas a stopper le flux a 100 % les US avec tout le matérielle ISR ; aérien troupes de garde frontière et de police de l'émigration au sol et les garde cotes et même des sociétés privés n'a pas pue stopper les vagues d'émigrants clandestin et de trafic de drogue venant essentiellement du Mexique et même d'autre pays d’Amérique centrale et d’Amérique du sud .
wars come and go but my soldiers stay eternal (Tupac Shakur)

Avatar de l’utilisateur

lynx
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Algeria
Messages : 64
Inscription : 25 septembre 2012, 22:52

Re: Le système de surveillance des frontières

Message par lynx » 14 septembre 2013, 21:53

tous les passages ne sont pas accessibles il suffit de creuser au lieu de batir là ou on peut traverser.
une grande partie du désert n'est pas du sable mais des roches suffit de creuser pour limiter les endroits de passages et de batir des mini caserne de surveillance avec de puissantes caméras c'est à notre portée en attendant les moyens électroniques
à vaincre sans périls, on triomphe sans gloire !!


Rebell
Banni Définitivement
Banni Définitivement
Messages : 1540
Inscription : 31 août 2012, 16:29
Localisation : IRAN-Mashhad

Re: Le système de surveillance des frontières

Message par Rebell » 15 septembre 2013, 00:06

+1 lynx

mon cher anzar j'ai jamais dit que sa sera sur 7000KM il ya des endroit auquel on pourra creuser une grande trancher d'autre auquel on pourra faire un mure de sable (peut être même une zone miné si il faut)et avec des mini caserne ou pluto une surveillance que dans les endroit qui on pas était couvert par se genre de protection vos mieux sa que de resté comme et et que nos frontière sois des passoire même les trafiquant il pourrons pas passer en attendant d'avoir la frontière électronique et les moyen moderne faut faire avec les moyen du bord nous avons une grande terre mais alla nous a gâté on a du sable et tout ce qui faut
le but et de limité voir stopper les infiltration par véhicule car il passerons pas a pied dans ces endroit aride et on pourra bien protéger notre pays donc on gros si on a pas les frontière électrotechnique on va resté comme sa?? c'est pas sérieux le gouvernement prend pas notre sécurité au sérieux? il faut agir et il ya différent moyen et d’intelligence pour gérè sa
J'AI EU MON 1ER SEMESTREUHHH NANANINANANREUUU!!!!!! :p

Image

Avatar de l’utilisateur

anzar
Fariq (فريق)
Fariq (فريق)
Algeria
Messages : 13947
Inscription : 21 mars 2012, 11:50

Re: Le système de surveillance des frontières

Message par anzar » 15 septembre 2013, 00:17

Faut arrêter de dire n'importe quoi :!: miner les frontières puis quoi encore remettre Chale et Morice :?: Tu devrais d'abord te renseigner sur les différentes solutions integrées de surveillance des frontières au lieu de nous sortir ce qui te passe par la tête .... ça t'évitera de dire des énormités... c'est un conseil
Image


Rebell
Banni Définitivement
Banni Définitivement
Messages : 1540
Inscription : 31 août 2012, 16:29
Localisation : IRAN-Mashhad

Re: Le système de surveillance des frontières

Message par Rebell » 15 septembre 2013, 00:39

anzar a écrit :Faut arrêter de dire n'importe quoi :!: miner les frontières puis quoi encore remettre Chale et Morice :?: Tu devrais d'abord te renseigner sur les différentes solutions integrées de surveillance des frontières au lieu de nous sortir ce qui te passe par la tête .... ça t'évitera de dire des énormités... c'est un conseil
comme ta envie de me bannir je préférè ne rien dire juste que j'ai reflechie a ce que j'ai dit ya des solution en attendant pour les mine c pas toute nos frontière mais certaine zone difficile d’accès pk pas? c'est une simple opignon
J'AI EU MON 1ER SEMESTREUHHH NANANINANANREUUU!!!!!! :p

Image

Répondre

Revenir à « Discussions »