Service de Santé Militaire

Venez discuter et débattre a propos de l'Armée Algérienne "uniquement" lorsque le sujet débattu ne concerne pas spécifiquement une armée (contrats, doctrine...).

deyaziz
Muqaddam (مقدم)
Muqaddam (مقدم)
Algeria
Messages : 4163
Inscription : 03 avril 2012, 18:20

Re: Service de Santé Militaire

Message par deyaziz » 20 décembre 2012, 10:39

quelle est la relation du sujet avec la sante dans l'ANP ? :hadarat:


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11765
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Service de Santé Militaire

Message par AAF 2020 » 05 mai 2013, 19:11

hôpital militaire d’Oran: Maîtrise des techniques de pointe en cardiochirurgie
L’hôpital militaire régional Docteur Amir-Mohamed-Benaïssa (HMRU Oran) a acquis une maîtrise des techniques de pointe en cardiochirurgie, a déclaré, hier, son directeur général. Depuis 2005, cet établissement hospitalier a connu une évolution constante dans les applications de chirurgie cardiovasculaire, a indiqué le général Rachid Koudjetti à l’ouverture de la 5e Journée de cardiologie. « Ce niveau mondial de maîtrise a été acquis grâce à un programme global basé sur le perfectionnement des connaissances et la formation continue adopté par l’hôpital militaire au profit des médecins et le personnel de santé », a-t-il ajouté. L’équipe médicale relevant de cet établissement a réussi depuis près d’un an à développer l’angioplastie coronaire primaire, une technique qui constitue une solution rapide pour éviter des complications de l’infarctus cardiaque. Cette technique chirurgicale, appliquée au niveau de cet hôpital, permet la dilatation des vaisseaux par l’élimination des caillots de sang sans recourir à la chirurgie conventionnelle lourde nécessitant un long séjour à l’hôpital, comme l’a souligné le chef du service cardiologie à l’HMRUO, le lieutenant colonel Abdelkrim Mohamed Belgacem. Ce service a réalisé, depuis la mise en application de cette technique, 200 interventions chirurgicales avec succès au profit de malades ayant fait l’objet d’infarctus du myocarde, a-t-il rappelé soulignant que ces cas nécessitent des interventions d’urgence pour gagner du temps afin d’éviter la mort du patient. Organisée en partenariat avec la Société algérienne de cardiologie, cette rencontre a été marquée par la participation de nombreux spécialistes de différents établissements hospitaliers du pays, de Tunisie et de France.
http://www.horizons-dz.com/?Maitrise-de ... -de-pointe


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11765
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Service de Santé Militaire

Message par AAF 2020 » 23 mai 2013, 18:17

Bordj Badji Mokhtar : une mission médicale militaire au chevet des malades
La Santé militaire (ANP) vient de dépêcher une mission médicale, composée de cinq médecins spécialistes, auprès de la population de Bordj Badji Mokhtar.


La commune chef-lieu de daïra, la plus éloignée d’Adrar sur une distance de 800 km, est située à la lisière de la frontière algéro-malienne. Un secteur sanitaire qui, malgré l’existence d’infrastructures hospitalières, souffre d’une carence de médecins, notamment spécialistes. Les autorités locales affirment que plus de 500 patients ont déjà été auscultés et qu’une vingtaine d’interventions chirurgicales ont été pratiquées sur les malades. Les spécialités concernées relèvent de la pédiatrie, la gynécologie et la chirurgie générale.

Cependant, les patients sont confrontés à l’impossibilité pour eux de poursuivre leur traitement médical et ceci, face à leur incapacité de se procurer, sur place, les médicaments prescrits. En effet, cette localité, qui ne dispose que de deux officines pharmaceutiques, enregistre aussi une carence flagrante de médicaments. Ainsi, les sujets malades se trouvent dans l’obligation d’adresser leurs ordonnances aux officines de Tamanrasset (1000 km) ou celles de Réggane (650 km) pour pouvoir entamer leur traitement. Une transaction qui peut durer une semaine avant de recevoir leurs médicaments.
http://www.elwatan.com/regions/ouest/ac ... 54_222.php


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11765
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Service de Santé Militaire

Message par AAF 2020 » 07 septembre 2013, 08:18

Un hôpital militaire pour Ouargla
Le ministère de la Défense nationale veut réaliser un hôpital militaire à Ouargla. Il a lancé ce jeudi 5 septembre un appel d’offres national et international pour sélectionner l’entreprise de construction.
Aucun détail n’a été fourni sur la capacité de cet établissement hospitalier. L’ANP dispose d’hôpitaux militaires à Alger (Ain Naâdja), Constantine et Oran
http://www.tsa-algerie.com/actualite/it ... ur-ouargla


deyaziz
Muqaddam (مقدم)
Muqaddam (مقدم)
Algeria
Messages : 4163
Inscription : 03 avril 2012, 18:20

Re: Service de Santé Militaire

Message par deyaziz » 07 septembre 2013, 15:19

AAF 2020 a écrit :
Un hôpital militaire pour Ouargla
Le ministère de la Défense nationale veut réaliser un hôpital militaire à Ouargla. Il a lancé ce jeudi 5 septembre un appel d’offres national et international pour sélectionner l’entreprise de construction.
Aucun détail n’a été fourni sur la capacité de cet établissement hospitalier. L’ANP dispose d’hôpitaux militaires à Alger (Ain Naâdja), Constantine et Oran
http://www.tsa-algerie.com/actualite/it ... ur-ouargla
deux autres hôpitaux sont en cour de réalisation normalement celui de Blida et celui de Tamanrast ?


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11765
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Service de Santé Militaire

Message par AAF 2020 » 04 décembre 2013, 20:11

Un complexe hospitalier militaire et un hôpital militaire projetés à Bechar et Tindouf (responsable)
Un complexe hospitalier militaire de 340 lits ainsi qu’un hôpital militaire de 160 lits seront réalisés prochainement, à Bechar et Tindouf, a annoncé mercredi le commandant de la troisième région militaire (3ème RM) à Bechar.
La réalisation de ces importants projets hospitaliers militaires vise, en plus du renforcement des infrastructures des services de la santé militaire, une prise en charge adéquate des personnels militaires exerçant dans cette région, a précisé le général-major Saïd Changriha, à l’ouverture des travaux des 7èmes journées médico-chirurgicales de la 3ème RM.
Ces nouvelles infrastructures sanitaires militaires, qui vont s’ajouter à celles du secteur de la santé publique, notamment le projet du centre hospitalo-universitaire de Bechar, qui aura une capacité de 600 lits et le centre anticancéreux de 120 lits en réalisation actuellement, auront un impact très important sur l’amélioration de la prise en charge des malades à travers cette région du sud-ouest, a souligné le commandant de la 3ème RM.
Les participants à ces journées médico-chirurgicales de la 3ème RM, aborderont lors de cette rencontre de deux jours, de thèmes divers liés aux traumatismes thoraco-abdominaux, des maladies de l’hyper tension artérielle, du diabète sucré et du syndrome métabolique.
http://www.letempsdz.com//content/view/109111/1/


deyaziz
Muqaddam (مقدم)
Muqaddam (مقدم)
Algeria
Messages : 4163
Inscription : 03 avril 2012, 18:20

Re: Service de Santé Militaire

Message par deyaziz » 04 décembre 2013, 23:13

Allah ibarak , Alger, Oran, Constantine, Blida, Ouargla, Tamanrasset, Bechar et Tindouf il existe encore des villes garnisons ou il serait souhaitable d’installer des hôpitaux militaires a l'avenir aussi il faudrait penser aux hôpitaux des différentes armées , je veux dire l'es hôpitaux des forces aériennes de la marine et de la défense aérienne etc... Je croie que pour les services de sécurité comme la sureté nationale avec ce qui existe déjà il y a des projets. Le manque d’hôpitaux en général est assez important encore.

Avatar de l’utilisateur

tchpako
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 4814
Inscription : 31 mars 2012, 19:11
Localisation : DZALG
Contact :

Re: Service de Santé Militaire

Message par tchpako » 05 décembre 2013, 00:35

AAF 2020 a écrit :
Un complexe hospitalier militaire et un hôpital militaire projetés à Bechar et Tindouf (responsable)
http://www.letempsdz.com//content/view/109111/1/
Image
Image
Image
Image
إنا لله و إنا إليه راجعون ...


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11765
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Service de Santé Militaire

Message par AAF 2020 » 14 décembre 2013, 16:04

La transplantation hépatique bientôt pratiquée à l’hôpital militaire de Constantine

Image

CONSTANTINE - La transplantation hépatique sera bientôt pratiquée à l’hôpital militaire régional universitaire (HMRU) Commandant Abdelali- Benbaâtouche de Constantine, a indiqué samedi le général Mabrouk Chedadi, directeur général de cet établissement situé à Ali Mendjeli.
S’exprimant en marge des travaux de la 5ème journée de chirurgie générale, organisée à l’initiative de la direction centrale des services de santé militaire et ouverte par le général Saïd Mammeri, au nom du général-major commandant de la 5ème Région militaire, le directeur du HMRU a précisé que la greffe du foie est une intervention complexe qui nécessite une formation approfondie, une équipe pluridisciplinaire expérimentée, une maîtrise des équipements de pointe utilisés et un grand savoir-faire dans ce domaine.
L’instauration d’une culture à même de lever la barrière psychologique et le tabou social empêchant le recours au prélèvement d’un foie sain provenant d’un donneur déclaré en état de mort encéphalique ou cérébrale pour remplacer l’organe malade est ‘‘primordiale’’, a-t-il affirmé à l’APS, affirmant que l’hôpital qu’il dirige est devenu un pôle d’excellence dans certaines domaines de la chirurgie générale.
La greffe de la cornée, l’extraction d’une tumeur hépatique majeures, le traitement des cancers de l’estomac, du pancréas, du colon, de l’utérus et du col de l’utérus, du rectum et des maladies des vaisseaux gastriques sont traités dans cet hôpital conformément aux protocoles universels, contribuant ainsi à l’économie de ‘‘faramineuses sommes d’argent et du temps’’, a précisé le général Chedadi.
Intervenant à l’ouverture des travaux de cette rencontre consacrée à la Coelo-chirurgie, le général Mammeri a indiqué que cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’un ‘‘vaste programme des manifestations scientifiques adopté par le ministère de la Défense nationale’’. Il a souligné, dans ce cadre, l’importance du contact et de la formation continue pour le corps médical militaire afin d’acquérir davantage d’expériences et de mettre à niveau les connaissances des spécialistes algériens en multipliant ce genre de séminaires et de rencontre avec des sommités du monde de la médecine.
http://www.aps.dz/#fragment-136065


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11765
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Service de Santé Militaire

Message par AAF 2020 » 16 décembre 2013, 19:08

Les urologues algériens primés

Image
Dr Rabah Benrabah du HCA.
Les urologues algériens se sont distingués lors du 107e congrès de l’Association française d’urologie par la présentation des trois communications sur la prise en charge des pathologies lithiasiques dont l’incidence est en hausse en Algérie.
Elle est la 3e cause d’hospitalisation chez l’homme, a tenu à signaler le Dr Rabah Benrabah, de l’hôpital de l’armée (HCA) qui a présenté les communications. La première communication concerne le travail scientifique effectué par le Dr Berabah et l’équipe du HCA dans la prise en charge en urgence des problèmes liés à la pathologie des lithiases par la technique d’uretéroscopie. «Une méthode qui ne nécessite pas une longue hospitalisation du patient. Nous avons donc tenté de modifier la technique afin de réduire les temps d’hospitalisation, minimiser la durée de l’intervention.»
Il signale qu’il n’existe pas encore de recommandations internationales à ce sujet. La deuxième communication qui a été primée a tenté de répondre à la question de savoir s’il faut drainer systématiquement par sonde JJ après une uretéroscopie non compliquée ? Il a été démontré, selon le Dr Benrabah, par une étude randomisée réalisée sur 200 patients que «l’utilisation de cette sonde ne doit pas être systématique pour éviter les douleurs post-opératoires, limiter la durée d’hospitalisation, la ré-hospitalisation et surtout les coûts de prise en charge», a-t-il indiqué.
Une étude qui confirme les recommandations de 2013 de l’association européenne d’urologie. La dernière communication a porté sur l’évaluation de l’efficacité et les effets indésirables du traitement endo-urologique, en un seul temps opératoire, dans les coliques néphrétiques hyperalgiques secondaires aux lithiases uretérales distales. «Une méthode que nous avons adoptée et qui s’est montrée efficace dans la prise en charge des coliques néphrétiques sur lithiases distales de l’uretère. Une technique qui a permis d’avoir les mêmes taux de succès qu’un traitement endoscopique en deux temps, sans augmentation de complication», nous a-t-il confié.
Des exploits que ces jeunes urologues comptent encore améliorer pour atteindre les standards internationaux en matière de maîtrise de nouvelles techniques chirurgicales. Une distinction qui pourrait en amener d’autres encore plus importantes.
http://www.elwatan.com/hebdo/sante/les- ... 66_156.php

Avatar de l’utilisateur

anzar
Fariq (فريق)
Fariq (فريق)
Algeria
Messages : 13947
Inscription : 21 mars 2012, 11:50

Re: Service de Santé Militaire

Message par anzar » 15 février 2014, 15:15

lotfi87 a écrit :
Image


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11765
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Service de Santé Militaire

Message par AAF 2020 » 27 mars 2014, 18:09

HMRUC-ORTHOPEDIE : AUTONOMIE DE LA PRISE EN CHARGE

Image
CONSTANTINE - L’hôpital militaire régional universitaire de Constantine (HMRUC) est "complètement autonome" dans la prise en charge orthopédique la rééducation fonctionnelle, a affirmé jeudi un officier de cette structure de santé relevant de la 5ème région militaire (RM).
S’exprimant en marge de la 1ère journée de chirurgie orthopédique et de rééducation fonctionnelle, le colonel Ahmed Hamada, président du comité d’organisation de ses assises scientifiques,, a estimé que cette spécialité médicale est en "constante évolution eu égard à l’importance des moyens humains et matériels que lui accorde l’institution militaire du pays".
Le général Mabrouk Cheddadi, directeur de cet établissement de santé situé à Ali-Mendjeli, a souligné de son côté, dans son intervention inaugurale de cette rencontre, "le caractère pluridisciplinaire de la prise en charge de l’orthopédie, particulièrement les pathologies de l’épaule", avant d’annoncer l’ouverture officielle des débats au nom du général-major, commandant de la 5ème RM.
Le traitement des symptômes traumatiques, dégénératifs et du sportif constitue le thème central de cette rencontre à laquelle ont pris part 137 orthopédistes et rééducateurs fonctionnels venus de différentes structures de santé militaires et civiles.
Pour le général Cheddadi, les affections relevant de la spécialité de l’orthopédie doivent être prises en charge de manière "coordonnée et harmonieuse entre tous les intervenants de la santé pour assurer le bon rétablissement du patient et mettre un terme à ses souffrances".

L’échange d’expériences, la coordination des efforts et l’optimisation de l’utilisation des équipements et des matériels médicaux sont les garants du développement et de la mise à jour de cette branche de la médecine, a conclu le même officier supérieur. (APS)
http://www.constantine-aps.dz/spip.php?article27738


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11765
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Service de Santé Militaire

Message par AAF 2020 » 07 mai 2014, 19:02

L’exploration biologique pour traiter les infections respiratoires aiguës mise en exergue à Constantine
Image
1ère journée de pneumologie, organisée mercredi à l’hôpital militaire régional universitaire de Constantine (HMRUC)
CONSTANTINE - Les participants à la 1ère journée de pneumologie, organisée mercredi à l’hôpital militaire régional universitaire de Constantine (HMRUC) ont mis en exergue l’importance de l’exploration biologique dans le diagnostic et le traitement des infections respiratoires aiguës (IRA).
Les médecins militaires et les praticiens exerçant dans les centres hospitalo-universitaires (CHU) de Beni-Messous (Alger) de Constantine et de Sétif ont indiqué que devant "la complexité des pathologies liées aux infections et aux allergies respiratoires", un véritable travail de "détective" est effectué par le médecin traitant "pour établir un diagnostic et décider du traitement adapté".
Le chef de service de pneumologie de l’hôpital militaire régional de Constantine, le lieutenant-colonel Saleh Kherbi, a indiqué que jusqu’à 70% des cas d’hospitalisation dans cette structure de santé militaire "ont un rapport avec des allergies respiratoires".
Présentant la pollution, le tabac, le changement des habitudes alimentaires et l’utilisation de matériaux allergènes en tant que cause des maladies respiratoires, le Dr. Kherbi a souligné que des "traitements de pointe" sont utilisés dans les structures de santé relevant de la 5ème région militaire.
L’échange d’expériences, la coordination des efforts et l’optimisation de l’utilisation des équipements et des matériels médicaux sont les garants du développement et de la mise à jour de cette branche de la médecine, a encore ajouté l'officier.
Les travaux de la rencontre ont été ouverts par le général Mabrouk Cheddadi, directeur de l’hôpital militaire régional universitaire de Constantine, au nom du général-major, commandant de 5ème région militaire.
Il a notamment souligné, dans son allocution d’ouverture, "l’avancée significative" opérée par la santé militaire, avant d’insister sur la formation continue pour la maîtrise des dernières technologies en matière de traitement des diverses pathologies.
http://www.aps.dz/fr/sante-sciences-tec ... onstantine


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11765
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Service de Santé Militaire

Message par AAF 2020 » 29 mai 2014, 20:43

Personnel navigant: un contrôle médical régulier nécessaire
Image
ALGER - Le contrôle médical régulier et périodique est nécessaire chez le Personnel navigant (PN) aérien et marin pour éviter les accidents liés à des causes humaines, a souligné jeudi à Alger le commandant Abdelkader Belaid, chargé de communication au centre d’expertise médicale du personnel navigant.
‘‘Les contrôles et visites médicales régulières sont obligatoires pour le personnel navigant afin de réduire les risques d’accidents spécifiques aux transports, tels que ceux dus aux variations des pressions atmosphériques’‘, a précisé le commandant Belaid, lors d’une formation médicale destinée aux médecins exerçant dans les centres d’expertise médicale du PN.
La formation des médecins est annuelle et permet aux praticiens de diverses spécialités d’être au courant des dernières techniques médicales et d’acquérir de nouvelles informations sur les problèmes de santé pouvant affecter les membres de l’équipage.
M. Belaid a souligné que les impacts du transport aérien et marin sur la santé humaine font l’objet d’études durant ce cycle de formation, notant que des techniques de soins sont fournies aux praticiens pour un meilleur suivi de personnel navigant.
Les praticiens prenant part à ce cycle de formation ont également pour mission de déterminer si les différentes catégories des effectifs sont aptes à naviguer, à travers des examens et tests approfondis, a-t-il ajouté.
Les visites médicales se font ainsi de manière régulière à raison d’une fois l'an ou le semestre, selon la fonction et le grade du PN.
En matière de recrutement, M. Belaid a expliqué que ce type de personnel subissait des tests techniques où des simulations de transport étaient reproduites.
Le même responsable a par ailleurs mentionné que sur le plan médical les examens concernaient principalement les spécialités d’ophtalmologie, de cardiologie, de pneumologie et de psychiatrie car selon lui des normes internationales rigoureuses doivent être respectées.
S’agissant du personnel atteint d’une affection, l’intervenant a précisé qu’il était orienté vers des centres médicaux et suspendus de ses fonctions, durant la période de traitement.
Pour les maladies cardiovasculaires et oculaires, il a indiqué que le personnel navigant atteint par ces pathologies n’était plus apte à exercer et était donc réorienté.
Les principales thématiques abordées durant cette formation sont relatives aux maladies cardiovasculaires et aux troubles associés comme l’obésité, l’hypertension artérielle et le diabète.
Des recommandations et conseils de prise en charge de ces maladies seront donnés aux médecins à la fin du cycle.

http://www.aps.dz/fr/sante-sciences-tec ... commandant


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11765
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Service de Santé Militaire

Message par AAF 2020 » 09 septembre 2014, 05:55

L'Ecole paramédicale de santé militaire de Aïn Naâdja inaugurée

Le général de corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), a supervisé, hier à Alger, l'inauguration de l'Ecole paramédicale de santé militaire à Aïn Naâdja, en présence d'officiers généraux, a indiqué un communiqué du ministère de la Défense nationale. A cette occasion, le général de corps d'Armée a assisté à un exposé sur l'école et la formation dispensée à ses affiliés.
Il a ensuite visité les différentes structures administratives et pédagogiques et s'est enquis du cadre de vie au sein de l'école. Auparavant, il procédé à la levée du voile sur la plaque inaugurale.
Dans une allocution, prononcée lors d'une rencontre avec les cadres de la santé militaire, le général de corps d'Armée a insisté sur la «grande importance» accordée à l'aspect de l'enseignement et de la formation dans l'ensemble des composantes de l'ANP, dont le secteur de santé militaire qui a réussi de grandes réalisations dans tous les domaines.
«Il va de soi de préciser, ici, que ce qui a été réalisé sur terrain ou ce qui est en cours de l'être parmi ces grandes et diverses réalisations au sein du secteur de la santé militaire dans tous ses domaines, à l'instar de tous les autres secteurs de nos forces armées, est un vif et réel témoin des efforts laborieux, inlassablement consentis par le Haut-Commandement de l'ANP sous la haute bienveillance et soutien continuel de Son Excellence, le président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale», a souligné M. Gaïd Salah.
Le général de corps d'Armée a exprimé sa «préoccupation permanente» d'asseoir un système de santé militaire caractérisé par une gestion de «qualité» et une complémentarité de rôles entre les différentes structures de la santé militaire.
http://www.letempsdz.com//content/view/130594/1/

Répondre

Revenir à « Discussions »