Service de Santé Militaire

Venez discuter et débattre a propos de l'Armée Algérienne "uniquement" lorsque le sujet débattu ne concerne pas spécifiquement une armée (contrats, doctrine...).
Avatar de l’utilisateur

anzar
Fariq (فريق)
Fariq (فريق)
Algeria
Messages : 13840
Inscription : 21 mars 2012, 11:50

Re: Service de Santé Militaire

Message par anzar » 28 octobre 2014, 00:43

Image


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11687
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Service de Santé Militaire

Message par AAF 2020 » 29 octobre 2014, 21:12

La médecine militaire opérationnelle, principal thème des 44es journées médico-chirurgicales

ALGER - La médecine militaire opérationnelle a constitué le thème principal des 44èmes journées médico-chirurgicales organisées mercredi à Alger par le comité scientifique de médecine militaire.
Cette rencontre de deux jours, qui a vu la participation de spécialistes algériens et étrangers, était l'occasion d'évoquer toutes les étapes de la chaîne du soutien médical assuré par les services de santé militaire au profit des forces armées.
Il a été question également d'analyser et de faire le bilan des activités médicales des différentes antennes déployées, pour des raisons sécuritaires, aux frontières algériennes du Sud (Ain Amenas et Bordj Badji Mokhtar).
Depuis son déploiement en juin 2011, "pas moins de 3.034 consultations ont été effectuées par des médecins spécialistes à l'antenne d'Ain Amenas", a indiqué le Dr Boudrâa, précisant que 32% de ces consultations ont concerné les personnes atteintes de maladies chroniques.
L'intervenant a noté que 50% de ces consultations ont été effectuées sur la population civile, relevant que 42 blessés, lors de l'attaque terroriste ayant ciblé en janvier 2013 le site gazier de Tiguentourine, ont été évacués vers l'antenne d'Ain Amenas.
L'autre thème abordé lors de cette rencontre scientifique, est celui relatif à la pathologie mentale et les troubles mentaux en milieu militaire, ainsi que les mesures conséquentes à envisager par les psychiatres militaires dans ce sens.
En marge de cette rencontre, les participants ont assisté au déploiement d'un hôpital médico-chirurgical de campagne (HMCC), d'une capacité allant jusqu'à 180 lits.
Selon le responsable de cet hôpital mobile et spécialiste en orthopédie, Karim fawzi Dakhia, cet hôpital déployé dans le cadre d'une assistance à la population civile ou en situation de crise, ne nécessite que 72 heures pour qu'il soit opérationnel.
En plus d'un service de radiologie, de stérilisation, d'une pharmacie et une banque de sang, cet hôpital mobile est équipé de deux salles de soins intensifs et deux blocs opératoires, précise le même responsable.
http://www.aps.dz/les-breves/breves-san ... rurgicales


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11687
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Service de Santé Militaire

Message par AAF 2020 » 07 décembre 2014, 18:44

Traitement du cancer: Les hôpitaux militaires à la rescousse

Le diagnostic des tumeurs cancéreuses de l'appareil urinaire, de l'appareil génital, du rein et de la prostate, ainsi que leurs traitements par les techniques de pointe qui sont, maintenant, disponibles, ont été au menu d'un séminaire médico-scientifique ouvert, hier samedi, à l'hôpital militaire ‘Benbaâtouche' de la nouvelle ville Ali Mendjeli.
Organisé par les services de Santé de la 5ème Région militaire, cette rencontre a vu la participation de spécialistes du domaine, venus de plusieurs établissements sanitaires du territoire national, comme les centres anti-cancer de Constantine, Annaba, Blida, Rouïba, les Chu d'Oran et Tlemcen, le Centre Pierre et Marie Curie d'Alger, la Clinique du rein de Daksi, et d'autres. Et toutes ces lumières ont présenté des communications sur le profil épidémiologique du cancer, en Algérie et dans le monde, le profil épidémio-clinique du cancer du rein, le dépistage du cancer de la prostate et la prise en charge de la pathologie post-statique en pratique quotidienne.
Le séminaire a été ouvert, officiellement, vendredi, après-midi, par le général Mabrouk Chedadi, directeur général de l'hôpital, et représentant le chef de la 5ème Région militaire. Les travaux ont débuté, samedi, selon un programme étalé sur trois séances plénières inaugurées par l'intervention de l'officier chef de Service médical de l'hôpital, qui a déclaré, d'entrée, que le taux de prévalence des tumeurs de l'appareil urinaire et de l'appareil génital est en progression constante, dans notre pays, au point qu'il a été multiplié par trois, ces cinq dernières années. S'agissant de l'établissement du diagnostic de cette maladie, l'orateur a ajouté que si celui-ci est réservé, essentiellement, aux militaires, il n'en demeure pas moins qu'il pourrait être effectué sur des civils comme l'indique une instruction, venant des instances supérieures de l'Armée qui s'appuie sur des considérations humanitaires.
C'est une technique récente que nous pratiquons dans notre établissement, depuis, bientôt, quatre ans, pour atténuer les souffrances provoquées par l'effritement des os, suite à la propagation de la maladie qui provoque, en effet, de grandes souffrances au patient. Cette étape de la maladie ne peut pas être soignée par les méthodes classiques car l'amoxiciline, le paracétamol et même la chimiothérapie n'ont aucun effet. Il y a une dernière solution, celle du traitement par les rayons nucléaires, et elle reste la dernière, à appliquer à ce cas », a indiqué l'orateur. Et d'expliquer aussi, que ce traitement révolutionnaire permet de détruire le système nerveux de la métastase et vaincre la douleur. Le patient parvient, ainsi, à bouger, à se mouvoir et à parler à sa famille. « C'est tellement important pour le malade », a souligné le communicateur. Un spécialiste de la question de compléter, en disant que les causes les plus fréquentes de ce cancer proviennent du tabagisme et des produits chimiques, devenus nocifs, se trouvant surtout dans les huiles de fritures réutilisées à plusieurs reprises. C'est surtout sur le diagnostic de ce cancer et son traitement, par les techniques de pointe et la prise en charge du malade que les participants, à ce séminaire, ont axé leurs interventions et les débats qui s'en ont suivis.
http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5207010


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11687
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Service de Santé Militaire

Message par AAF 2020 » 18 décembre 2014, 21:49

L’implantologie dentaire prochainement pratiquée à l’hôpital militaire régional de Constantine

Image

CONSTANTINE - L’implantologie dentaire sera prochainement pratiquée à l’Hôpital militaire régional universitaire (HMRUC) d’Ali-Mendjeli (Constantine), a déclaré jeudi à l’APS le général Mabrouk Chedadi, directeur général de cet établissement.

S’exprimant en marge des travaux de la 1ère journée de stomatologie qu’il a inaugurée au nom du général-major, commandant de la 5ème Région militaire, cet officier supérieur a précisé que cette technique de pointe sera pratiquée "dans un avenir proche".

Des sessions de formation à mener en partenariat avec des experts étrangers sont programmées pour la réussite de cette spécialité dont la généralisation aux hôpitaux militaires régionaux a été décidée par le ministère de la Défense nationale, a ajouté le général Chedadi.

Le directeur général de l’hôpital militaire régional avait auparavant souligné, dans son intervention inaugurale des travaux de cette rencontre "à caractère technique", qui a regroupé de nombreux stomatologues et chirurgiens algériens, l’intérêt que revêt cette manifestation scientifique organisée dans le cadre de la formation continue des différents services de la santé militaire.

Les travaux de cette journée ont été marqués par la présentation d’une vingtaine de conférences et de communications orales libres et affichées, toutes consacrées au thème de l’implantologie orale.
http://www.aps.dz/regions/15437-l%E2%80 ... onstantine


cortess
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Messages : 13
Inscription : 05 février 2013, 01:02

Re: Service de Santé Militaire

Message par cortess » 19 janvier 2015, 16:11

J'aimerais bien savoir à qui profitent, ces prestations ?
Le service de stomatologie de l’hôpital Ain Naadja dispense un seul jour par semaine des consultations ,le mardi ,il faut arriver avant 10h du matin sachant que les portes ne s'ouvrent au public, pas avant 9h ,donc on dispose d'une heure par semaine pour avoir la chance de se faire ausculter .
ça fait quatre semaines que je me lève à 6 heures du matin ,j'affronte la circulation pendant 2 heures ,j'arrive sur place ,rien ,tout est fermé ..Ils n'ont pas repris me disent-ils ,aucune information ,aucun affichage ,on demande ,ils n'en savent rien ....Le mépris total!
Sachant que c'est notre droit ,nous cotisons tous les mois pour bénéficier de ces prestations qui ne sont en fait pas gratuites ...Mais ????
Mais avec la ma3rifa on a le meilleur ! :algerie01:


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11687
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Service de Santé Militaire

Message par AAF 2020 » 14 mars 2015, 15:03

« La Revue Médicale de l’HMRUO » est un périodique qui publie des articles en français et également en anglais. Elle publie particulièrement toute étude originale ayant trait aux connaissances de la médecine, la chirurgie, la pharmacie, la dentisterie, la génétique, la radiologie, la nutrition, les physiopathologies métaboliques et cardiovasculaires, la biotechnologie, mais aussi des revues générales, des mises au point, des communications brèves et des « libres opinions » ou des lettres à la rédaction se rapportant à des sujets d’actualité traités dans la revue.

Image

La Revue Médicale de l’HMRUO N°01 4 éme Trimestre 2014 est parue


http://www.mdn.dz/site_principal/sommai ... im2014.pdf


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11687
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Service de Santé Militaire

Message par AAF 2020 » 18 mars 2015, 17:29

Santé militaire : prochain lancement d'une formation en médecine de catastrophe

SIDI BEL ABBES - Une formation pour l’obtention du Certificat d’études spécialisées (CES), dédiée à la médecine de catastrophe sera lancée, l’année en cours, au niveau de l’école de santé militaire d’Alger, a affirmé, mercredi à Sidi Bel Abbes, un responsable des services de la santé militaire.
"L’école de la santé militaire d’Alger lancera prochainement une nouvelle spécialité de formation pour l’obtention d’un certificat d’études spécialisées en médecine de catastrophe, en application d’un arrêté interministériel, de la défense nationale et l’enseignement supérieur et la recherche scientifique", a souligné la même source, lors de la tenue des 6èmes journées médicales de l’Ecole d’application des services de la santé militaire de Sidi Bel-Abbès.
"Cette initiative reflète l’engagement du Commandement de l’ANP à développer ses capacités afin de confronter différentes situations par le biais de la médecine de catastrophe et participer dans la gestion des catastrophes naturelles et autres", a-t-il ajouté, en mettant en exergue "la nécessité de développer les moyens et les connaissances et promouvoir les compétences pour répondre aux exigences de la médecine de catastrophe en Algérie".
Lors de cette rencontre, dont l’ouverture a été présidée par un représentant de la Direction centrale des services de la santé militaire, le Général Fayçal Messaoud, les participants ont mis l’accent sur le rôle majeur de l’ANP et sa contribution dans la gestion des catastrophes, telles que les séismes, les impacts des changements climatiques et autres.
Ils ont également évoqué un nombre de sujets comme celui ayant trait à la prise en charge médicale et humanitaire des refugiés souffrant des crises et des problèmes dans leurs pays.
Les cas des sujets souffrant de déséquilibres fonctionnels organiques et conduisant à l’apparition d’autres maladies comme le diabète, l’hypertension artérielle et les AVC ont été à l’ordre de jour de cette manifestation.
Cette rencontre scientifique a vu la participation de médecins et de professeurs de plusieurs structures sanitaires militaires et civiles.
http://www.aps.dz/les-breves/breves-san ... atastrophe


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11687
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Service de Santé Militaire

Message par AAF 2020 » 01 avril 2015, 20:05

Les ictères, thème des journées médicochirurgicales de santé militaire à Constantine

Image
CONSTANTINE- Les ictères médicaux et chirurgicaux constituent le thème central des 12èmes journées médicochirurgicales entamées mercredi à l’Hôpital militaire régional universitaire (HMRU) de Constantine.

Le général Mabrouk Cheddadi, médecin et directeur général de cet établissement a souligné, à l’ouverture de la rencontre au nom du général-major commandant de la 5ème région militaire, ‘‘l’importance de s’investir davantage dans la formation des ressources humaines pour mieux soutenir la professionnalisation de la pratique médicochirurgicale militaire’’ et ‘‘optimiser les chances de guérison du malade’’.

La professionnalisation de la pratique médicochirurgicale militaire, devenue ‘‘une réalité tangible en Algérie’, doit être ‘‘appuyée par une formation soutenue et de qualité afin que la santé militaire soit ‘‘au diapason de celle des pays développés’’.

Pour sa part, le colonel Ahmed Hamada, président du comité d’organisation de cette rencontre, a précisé à l’APS que le programme de ces journées prévoit, en plus de la présentation de conférences sur les ictères médicaux et chirurgicaux, des communications thématiques affichées et des tables rondes sur la prise en charge des syndromes coronariens aigus et des pathologies thyroïdiennes et du genou .
http://www.aps.dz/sante-sciences-tech/2 ... onstantine


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11687
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Service de Santé Militaire

Message par AAF 2020 » 12 avril 2015, 18:25

Trois nouveaux Centres anticancer pour la santé militaire

Image
ALGER- Les services de la santé militaire seront dotés de trois nouveaux Centres anticancer (CAC) dans les 1ère, 2ème et 5ème régions militaires, a appris l'APS lors de la 2ème édition de la manifestation internationale "Al Moustachfa" (l'hôpital) tenue à Alger du 8 au 11 avril 2015.

Le projet de réalisation de ces trois centres est en phase d'étude, a indiqué le commandant Hacene Grid de la direction centrale de la santé militaire, précisant que ces hôpitaux seront réalisés à Blida pour la 1ère région militaire, Oran (2ème région) et Constantine (5ème région). La capacité d'accueil de chaque centre est de 80 lits, a-t-il précisé.

Concernant les nouvelles infrastructures, il a cité la création d'un centre de chirurgie médicale et un hôpital de jour à proximité de l'hôpital militaire Mohamed Seghir Nekkache à Ain Naadja (Alger) sur une superficie de 8200 M2.

Un centre de soins a également été créé à Blida sur une superficie de 42.000 M2 avec une capacité de 168 lits ainsi que deux autres centres à Blida et Tamanrasset dotés d'un service de radiothérapie pour les cancéreux. Le taux d'avancement des travaux de ces trois centres a atteint 70 %.

Les services de la santé militaire seront dotés d'un hôpital dans la 3ème région militaire à Bechar (342 lits), un autre dans la 4ème région militaire à Ouargla dont les travaux ont démarré il y a deux mois ainsi qu'un projet de création d'un centre de santé mentale à proximité de l'hôpital militaire de Ain Naadja, a fait savoir le commandant Grid.

Les centres de Bechar et Ouargla prendront en charge les éléments de l'armée mais également les citoyens des régions du sud.

Une direction spéciale a été installée pour prendre en charge la création des cliniques privées. Elle supervisera deux projets à Bouchaoui et Beni Messous dont un hôpital de santé maternelle et infantile.Trois nouveaux Centres anticancer pour la santé militaire
http://www.aps.dz/sante-sciences-tech/2 ... -militaire


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11687
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Service de Santé Militaire

Message par AAF 2020 » 15 avril 2015, 18:25

L’imagerie dans les urgences médicales thème des journées médico-chirurgicales d’Ouargla

Image
OUARGLA- L’imagerie dans les urgences médicales et son importance pour le diagnostic des pathologies est le thème central des 10èmes journées médico-chirurgicales, ouverts mercredi à l’hôpital militaire régional d’Ouargla (HMRO) "Brahim Tirichine".

Ouverte par le commandant de la 4ème région militaire (4RM), le général-major Abderezzak Cherif, cette manifestation scientifique se déroule en présence d’un panel de praticiens spécialisés, militaires et civiles, des spécialistes et des représentants de laboratoires publics et d’entreprises pharmaceutiques publiques et privées.

Ces journées médicochirurgicales, qui s’inscrivent dans le cadre des activités scientifiques de l’HMRO pour l’année 2104-2015, permettront aux participants de se pencher sur l’examen de l’imagerie médical dans le diagnostic notamment de maladies chroniques de cardiologie, diabétologie et néphrologie, eu égard au développement technologique qu’a connu cette spécialité médicale nécessitant la formation et le perfectionnement des spécialistes, des corps médical et paramédical, ont indiqué les organisateurs.

L’imagerie dans les urgences médicales revêt une importance particulière dans le traitement des pathologies de cardiologie, de néphrologie, de diabétologie et d’hypertension artérielle, vu le grand nombre de cas de ces maladies enregistrés annuellement, a indiqué le commandant de la 4RM.

Ces maladies auront des répercussions négatives sur la santé et les aptitudes au combat du militaire, notamment sur le territoire de la 4ème région militaire aux conditions climatiques et géographiques difficiles, nécessitant, a-t-il indiqué, de faire prévaloir les voies préventives et le dépistage précoce.

L'officier supérieur a appelé, à cette occasion, à mettre ces journées à profit par le personnel exerçant dans le segment de l’imagerie médicale, en vue de puiser des expériences d’experts et de praticiens spécialistes et de prendre connaissance des avancées technologiques et des nouvelles applications scientifiques menées dans ce domaine médical, afin d’approfondir leur qualification.

La séance d’ouverture de ces journées a donné lieu à l’animation de communications axées sur la valorisation de l’importance de l’imagerie dans le diagnostic des maladies et leur dépistage précoce dans les cas urgents, en vue de permettre aux personnels (manipulateurs notamment) des urgences de prendre les décisions médicales précises et contribuer, avec promptitude, à sauver des vies.

Les intervenants ont mis l’accent sur les volets de la prévention et du diagnostic rapide, eu égard à leur importance dans la réduction des cas de pathologies chroniques, à l’amélioration des moyens de prise en charge médicale des patients, l’amélioration de la qualité des soins et l’utilisation rationnelle des équipements médicaux.

En marge des travaux de ces journées médico-chirurgicales, sont prévus des tables rondes, des ateliers de travail sur les évolutions enregistrées en matière de prise en charge des maladies orthopédiques, de l’ORL et de la médecine légale.

Le commandant de la 4ème RM a, à cette occasion, visité l’exposition sur les équipements médicaux et les produits pharmaceutiques usinés par les laboratoires et les entreprises spécialisées, dont les produits de stérilisation et d’hygiène hospitalière et les glucomètres.
http://www.aps.dz/sante-sciences-tech/2 ... %99ouargla


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11687
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Service de Santé Militaire

Message par AAF 2020 » 15 avril 2015, 18:27

Convention de coopération entre l’Université et l’hôpital régional militaire d’Ouargla

OUARGLA- Une convention de coopération dans le cadre de l’encadrement médical et scientifique a été signée entre l’université Kasdi Merbah d’Ouargla (UKMO) et l’hôpital régional militaire Brahim Tirichine de cette wilaya, a-t-on appris mercredi du recteur de L’UKMO.

Cette convention porte sur la contribution du corps médical militaire à l’encadrement des 144 étudiants de la faculté de médecine relevant de l'université Kasdi Merbah d’Ouargla et la mise à leur disposition des structures de l’hôpital militaire, notamment en matière de suivi de stages, a précisé Ahmed Bouterfaya, en marge des 10èmes journées médico-chirurgicales de la 4ème région militaire (4RM).

Cet accord de coopération qui entrera en application "très prochainement" devra permettre d’assurer une formation et encadrement médical de qualité, notamment dans les filières faisant défaut au niveau de la faculté de médecine d’Ouargla, a-t-il ajouté.

Selon le recteur de l’UKMO, quelque 70 enseignants devront rejoindre graduellement la faculté de médecine, ouverte cette année et qui compte actuellement neuf (9) maîtres-assistants.
http://www.aps.dz/les-breves/breves-san ... %99ouargla


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11687
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Service de Santé Militaire

Message par AAF 2020 » 16 avril 2015, 18:42

Image
Image
Image
Image
Image
Image


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11687
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Service de Santé Militaire

Message par AAF 2020 » 03 mai 2015, 17:42

Les nouvelles techniques en matière cardiologique en débat à l'Ecole nationale de santé militaire

Image
ALGER- Présenter les nouvelles techniques en matière cardiologique et essayer de situer l'Algérie par rapport à ce qui se fait à l'étranger dans le domaine du développement de ces techniques, est le thème des 27èmes entretiens cardiologiques qui se sont tenus samedi à l'Ecole nationale de santé militaire à Aïn Naâdja (Alger).

Cette rencontre "s'inscrit dans le cadre de la formation médicale continue.

Cela nous permettra de constater l'avancée de la médecine, en matière des nouvelles techniques et procédures dans le domaine cardiologique, qui se développent énormément", à déclaré le chef de service cardiologie à l'hôpital central de l'Armée, le professeur Abdelmoumen Mekarnia.

Il a expliqué que la médecine recourait auparavant à une seule solution en matière cardiologique, à savoir l'opération du patient avec une période de convalescence allongée.

"Actuellement, nous pouvons proposer au patient la dilatation coronaire qui est une technique toute simple et non complexe, à travers un ballonnet et la mise en place de ressorts appelés les stents. C'est une technique alternative à la chirurgie", a souligné le professeur Mekarnia.

Il a, dans ce cadre, indiqué qu'en vertu de cette technologie, des "ressorts de dernière génération, dotés de médicaments empêchant la formation de nouveau les rétrécissements au niveau des coronaires" ont été mis en place, précisant que ces "procédures interventionnelles et non chirurgicales, sont pratiquées en Algérie depuis plusieurs années".

Pour sa part, le professeur de cardiologie à Grenoble et responsable de l'unité des soins intensifs cardiaques, Gérard vanzetto, a indiqué qu'il existe, à l'heure actuelle, deux techniques: l'angioplastie coronaire et le pontage qui donnent de "très bons résultats".

Il a précisé que ces deux techniques "sont possibles pour un grand nombre de patients et qu'il n'y a pas vraiment une technique, dans l'absolu, meilleure que l'autre".

"Nous sommes là, aujourd'hui, pour confronter, entre autres, les deux technologies et les avancées dans ces deux techniques, de manière à essayer de voir dans quelle situation l'une ou l'autre peut servir le patient", a-t-il conclu.
http://www.aps.dz/sante-sciences-tech/2 ... -militaire


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11687
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Service de Santé Militaire

Message par AAF 2020 » 06 juin 2015, 18:37

Les pathologies neuro-psycho-psychiatriques chez le personnel navigant, thème d'un séminaire à Alger

Image
ALGER- Un séminaire sur les pathologies neuro-psycho-psychiatriques chez le personnel navigant a été organisé jeudi à Alger avec comme objectif d'échanger et d'améliorer les connaissances entre expertises et spécialistes en la matière.

Organisé à l'occasion de la 6ème journée scientifique du Centre national d'expertise médicale du personnel navigant (CNEMPN) à l'hôpital militaire Mohamed-Seghir Nekkache de Ain Naadja, le séminaire a regroupé des spécialistes de la santé civile et militaire qui ont à échangé leurs expériences et connaissances dans le domaine de la navigation et la sécurité des vols.

Dans son allocution d'ouverture, le Général Messaoudi Fayçal, directeur du CNEMPN, a insisté sur "l'enrichissement des connaissances des spécialistes" afin, a-t-il dit, "d'améliorer le travail dans le domaine de l'expertise médicale du personnel navigant et par là même assurer la sécurité des vols".

Il a rappelé à cet effet la catastrophe aérienne des Alpes qui était en relation directe avec une affection neuropsychiatrique d'un des membres de l'équipage de l'avion. L'Airbus A320 de Germanwings (Allemagne), qui devait relier Barcelone

à Düsseldorf, s'était écrasé (mars 2015) dans les Alpes françaises, faisant 150 morts. Le copilote, soupçonné d'avoir volontairement provoqué le crash de l'appareil, avait caché qu'il faisait l'objet d'un arrêt maladie le jour de l'accident, rappelle-t-on.

La presse allemande avait aussi révélé que ce copilote avait souffert d'une grave dépression durant sa formation de pilote.

Au cours de ce séminaire auquel ont assisté des généraux et des généraux majors ainsi que des cadres-spécialistes dans la navigation civile et miliaire, les thèmes abordés ont notamment focalisé sur le personnel navigant, dont la santé est "primordiale" pour la sécurité des vols.

En ce sens, la scintigraphie myocardique, la maladie rénale chronique, les réactions psychologiques au stress, l'impact de la fatigue sur les fonctions cognitives chez le personnel navigant sont autant de thèmes abordés par les spécialistes qui ont animé cette 6e journée scientifique.
http://www.aps.dz/sante-sciences-tech/2 ... re-à-alger


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11687
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Service de Santé Militaire

Message par AAF 2020 » 13 juin 2015, 18:48

Gaïd Salah inaugure l’hôpital de substitution à l’hôpital central de l’Armée

ALGER- Le Général de corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale (MDN), chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) a effectué, samedi une visite d’inspection et d’inauguration de l’hôpital de substitution à l’hôpital central de l’Armée Docteur Mohamed-Seghir-Nekkache à Ain Naâdja (Alger)/1ère Région militaire, indique un communiqué du MDN.

A l’entame de sa visite, le Général de corps d’armée a suivi un exposé détaillé sur l’hôpital de substitution qui occupe une superficie globale de 10.000 m² et qui a été construit selon les standards internationaux des établissements hospitaliers, précise la même source.

L'édifice est composé de trois étages abritant, outre un étage technique, six services d’une capacité de 144 lits.

La réalisation de cet hôpital, constitue la première phase du projet de réhabilitation et de rénovation de l’hôpital central de l’Armée, pour "préserver sa place de renommée parmi les grands hôpitaux", ajoute le communiqué du MDN.

Cet hôpital de substitution est destiné à l’accueil provisoire des services concernés par les travaux de rénovation au niveau de l’hôpital central de l’Armée, et ce pour garantir la continuité des services hospitaliers et de l’accueil des patients.

Après l’inauguration officielle, le Général de corps d’Armée, et en présence du Commandant de la 1ère Région militaire, du Directeur central des infrastructures militaires et du Directeur central des services de santé militaire, a visité les différents services de l’hôpital de substitution où il a écouté des explications sur les spécialités et les prestations assurées par les services transférés, en l’occurrence les services de gastrologie, de cardiologie, de dermatologie, d’endocrinologie, de l’hôpital diurne d’hématologie, ainsi que de l’hôpital diurne de cancer et des laboratoires.

Cette réalisation qui présente un "acquis" pour les services de santé militaire, est à même de contribuer au développement et à l’amélioration de la qualité des prestations sanitaires pour les personnels de l’Armée nationale populaire et de soutenir le système national de santé, conclut le communiqué.

http://www.aps.dz/sante-sciences-tech/2 ... de-l’armée

Répondre

Revenir à « Discussions »