Armée Française

USA, Espagne, France, UK, Portugal, Italie, Canada, Pays de l'est...
Répondre

Nour
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Algeria
Messages : 87
Inscription : 04 juillet 2017, 12:40

Re: Armée Française

Message par Nour » 15 février 2018, 22:28

Pour moi, c'est une sorte de provocation de la France (de Macron ?) parce que a quelques centaines de mètres de la frontière, ils auraient pu demander aux algériens de faire le ménage (politesse diplomatique) ou faire coopérer les algériens en le mentionnant dans la presse ou encore ne pas ébruiter l'opération...

Ca donne comme message : l'Algérie ne fait rien et comme on est plus fort, on intervient, on balaie même devant le paillasson du voisin, de toute facon, ils ne nous ont pas vu et ils diront rien...


sukhoi33
Arif Awal (عريف أول)
Arif Awal (عريف أول)
Algeria
Messages : 290
Inscription : 30 mars 2012, 12:23
Localisation : tourcoing

Re: Armée Française

Message par sukhoi33 » 15 février 2018, 23:40

les français ont bien agi, nous on attends derriere un mur sachant que de l'autre coté i y a une fuite d eau et on éponge l'eau. Il faut que l anp les chasse au plus loin de nos frontières et les chasser et les repousser jusqu'en siberie si possible.


60b
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 1986
Inscription : 22 mars 2012, 06:48
Localisation : Bruxelles

Re: Armée Française

Message par 60b » 16 février 2018, 05:47

Nour a écrit :
15 février 2018, 22:28
Pour moi, c'est une sorte de provocation de la France (de Macron ?) parce que a quelques centaines de mètres de la frontière, ils auraient pu demander aux algériens de faire le ménage (politesse diplomatique) ou faire coopérer les algériens en le mentionnant dans la presse ou encore ne pas ébruiter l'opération...

Ca donne comme message : l'Algérie ne fait rien et comme on est plus fort, on intervient, on balaie même devant le paillasson du voisin, de toute facon, ils ne nous ont pas vu et ils diront rien...

Pourquoi une provocation? La France sait que notre pays n'intervient pas en dehors de ses frontières. Donc, faire le ménage même à 1 mètres de notre frontière, c'est sans nous. De plus, ce n'est pas nous qui crions à qui veut l'entendre que notre politique est justement de ne pas intervenir à l'extérieur???? Restons donc cohérent


Nour
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Algeria
Messages : 87
Inscription : 04 juillet 2017, 12:40

Re: Armée Française

Message par Nour » 16 février 2018, 19:16

60b a écrit :
16 février 2018, 05:47
Nour a écrit :
15 février 2018, 22:28
Pour moi, c'est une sorte de provocation de la France (de Macron ?) parce que a quelques centaines de mètres de la frontière, ils auraient pu demander aux algériens de faire le ménage (politesse diplomatique) ou faire coopérer les algériens en le mentionnant dans la presse ou encore ne pas ébruiter l'opération...

Ca donne comme message : l'Algérie ne fait rien et comme on est plus fort, on intervient, on balaie même devant le paillasson du voisin, de toute facon, ils ne nous ont pas vu et ils diront rien...

Pourquoi une provocation? La France sait que notre pays n'intervient pas en dehors de ses frontières. Donc, faire le ménage même à 1 mètres de notre frontière, c'est sans nous. De plus, ce n'est pas nous qui crions à qui veut l'entendre que notre politique est justement de ne pas intervenir à l'extérieur???? Restons donc cohérent
en quoi mes propos ne seraient pas cohérents ? par rapport a ta pensée ?


60b
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 1986
Inscription : 22 mars 2012, 06:48
Localisation : Bruxelles

Re: Armée Française

Message par 60b » 16 février 2018, 19:45

Nour a écrit :
16 février 2018, 19:16
60b a écrit :
16 février 2018, 05:47
Nour a écrit :
15 février 2018, 22:28
Pour moi, c'est une sorte de provocation de la France (de Macron ?) parce que a quelques centaines de mètres de la frontière, ils auraient pu demander aux algériens de faire le ménage (politesse diplomatique) ou faire coopérer les algériens en le mentionnant dans la presse ou encore ne pas ébruiter l'opération...

Ca donne comme message : l'Algérie ne fait rien et comme on est plus fort, on intervient, on balaie même devant le paillasson du voisin, de toute facon, ils ne nous ont pas vu et ils diront rien...

Pourquoi une provocation? La France sait que notre pays n'intervient pas en dehors de ses frontières. Donc, faire le ménage même à 1 mètres de notre frontière, c'est sans nous. De plus, ce n'est pas nous qui crions à qui veut l'entendre que notre politique est justement de ne pas intervenir à l'extérieur???? Restons donc cohérent
en quoi mes propos ne seraient pas cohérents ? par rapport a ta pensée ?

Cohérence avec notre ligne directive qui est la non intervention.Ma pensée n'a rien à voir avec quoi que ce soit


Nour
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Algeria
Messages : 87
Inscription : 04 juillet 2017, 12:40

Re: Armée Française

Message par Nour » 16 février 2018, 21:03

60b a écrit :
16 février 2018, 19:45
Nour a écrit :
16 février 2018, 19:16
60b a écrit :
16 février 2018, 05:47
Nour a écrit :
15 février 2018, 22:28
Pour moi, c'est une sorte de provocation de la France (de Macron ?) parce que a quelques centaines de mètres de la frontière, ils auraient pu demander aux algériens de faire le ménage (politesse diplomatique) ou faire coopérer les algériens en le mentionnant dans la presse ou encore ne pas ébruiter l'opération...

Ca donne comme message : l'Algérie ne fait rien et comme on est plus fort, on intervient, on balaie même devant le paillasson du voisin, de toute facon, ils ne nous ont pas vu et ils diront rien...

Pourquoi une provocation? La France sait que notre pays n'intervient pas en dehors de ses frontières. Donc, faire le ménage même à 1 mètres de notre frontière, c'est sans nous. De plus, ce n'est pas nous qui crions à qui veut l'entendre que notre politique est justement de ne pas intervenir à l'extérieur???? Restons donc cohérent
en quoi mes propos ne seraient pas cohérents ? par rapport a ta pensée ?

Cohérence avec notre ligne directive qui est la non intervention.Ma pensée n'a rien à voir avec quoi que ce soit
ok, j'avais mal compris, désolé

malgré ce que disent les responsables algériens, ils leurs arrivent d'intervenir à l'extérieur même si ca se cantonne aux frontières (Libye, Mali) et, Ce n'est que mon avis personnel, la France n'aurait pas du intervenir si près de l'Algérie.

Avatar de l’utilisateur

Amine Ind
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5002
Inscription : 28 septembre 2012, 13:44
Localisation : LFBO

Re: Armée Française

Message par Amine Ind » 18 février 2018, 23:28

Il n'y a rien d'anormale sachant que l'ANP n'a pas vocation à intervenir hors de nos frontières. Sincèrement je trouve que le sujet est plus de l'ordre de la susceptibilité psychologique qu'autre chose. Ils dégomment du tangos et ça pourrait être même Israël, tant que ça dégomme du barbu ça me va.
Image


Nour
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Algeria
Messages : 87
Inscription : 04 juillet 2017, 12:40

Re: Armée Française

Message par Nour » 19 février 2018, 15:06

Amine Ind a écrit :
18 février 2018, 23:28
Il n'y a rien d'anormale sachant que l'ANP n'a pas vocation à intervenir hors de nos frontières. Sincèrement je trouve que le sujet est plus de l'ordre de la susceptibilité psychologique qu'autre chose. Ils dégomment du tangos et ça pourrait être même Israël, tant que ça dégomme du barbu ça me va.
ne mélangeons pas barbus et terroristes...

De plus, je doute que la France ne soit intervenue que par solidarité, il ya certainement d'autres intentons

Avatar de l’utilisateur

Amine Ind
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5002
Inscription : 28 septembre 2012, 13:44
Localisation : LFBO

Re: Armée Française

Message par Amine Ind » 19 février 2018, 15:16

Nour a écrit :
19 février 2018, 15:06
Amine Ind a écrit :
18 février 2018, 23:28
Il n'y a rien d'anormale sachant que l'ANP n'a pas vocation à intervenir hors de nos frontières. Sincèrement je trouve que le sujet est plus de l'ordre de la susceptibilité psychologique qu'autre chose. Ils dégomment du tangos et ça pourrait être même Israël, tant que ça dégomme du barbu ça me va.
ne mélangeons pas barbus et terroristes...

De plus, je doute que la France ne soit intervenue que par solidarité, il ya certainement d'autres intentons
Tu comprend bien que quand je parle de barbu je vise les terroristes et pas les hipsters..
Il n'y a aucune histoire de solidarité, la France est intervenu pour ses intérêts et ils ont
raison de défendre leurs intérêts; on devrait en faire de même.

Pour le cas de la frontière ça ne date pas d'hier et il y a même de la coopération avec l'ANP.
Image

Avatar de l’utilisateur

FENNEC
Arif Awal (عريف أول)
Arif Awal (عريف أول)
Algeria
Messages : 299
Inscription : 07 avril 2012, 16:00

Re: Armée Française

Message par FENNEC » 28 février 2018, 11:39

Une législation américaine bloque la vente de «Rafale» à l'Egypte par la France


L'information a été révélée par le journal économique français La Tribune. Une nouvelle vente de « Rafale » en Egypte serait bloquée à cause des Etats-Unis. Washington brandit sa législation sur les exportations d'armement pour compromettre la vente de missiles de croisière européen « Scalp » que l'armée égyptienne souhaite à tout prix monter sur ses « Rafale ». Jusqu'à la révolution égyptienne, Le Caire était un très bon client des Etats-Unis, mais les Français et les Russes ont effectué depuis une impressionnante percée dans ce pays. Les autorités françaises essayeraient donc de trouver un arrangement avec les Américains, pour qu'ils autorisent l’exportation vers l'Egypte, de composants fabriqués aux Etats-Unis entrant dans la fabrication de missiles européens.

C'est l'un des arguments de poids, des industriels de l'armement sur le vieux continent. « Acheter Européen, pour se soustraire à la domination américaine ». Mais les choses ne sont pas si simples, car les Etats-Unis disposent d'une carte maitresse dans leur jeu, la norme ITAR (International Traffic in Arms Regulation) destinée à réguler leurs ventes d'armes dans le monde.

Le problème, c’est qu’elle ne concerne pas uniquement les matériels fabriqués aux Etats-Unis, mais qu’elle peut s'appliquer à tout système d'arme étranger incorporant un composant américain. Dans le cas de l'Egypte, Washington s'offusquerait de la vente de missiles MBDA Scalp assemblés dans une usine du Loir-et-Cher dans le centre de la France mais dans lesquels se cachent des éléments fabriqués aux Etats-Unis. Il s’agit souvent de petites puces électroniques.

La question s'était déjà posée quand la France voulait vendre des Rafale au Brésil, mais cela n'avait finalement pas pesé significativement sur la négociation.

Joint par RFI, le Groupe Dassault certifie qu'il n'y a pas de composants américains dans ses avions de combat, mais qu'il y en a effectivement dans les missiles de croisières qu'emporte le Rafale.

L'application de la norme ITAR, n'est toutefois pas toujours aussi rigide. Sous l'administration Obama, la France n'avait pas eu trop à s'inquiéter des blocages de Washington pour vendre des armes au Moyen-Orient mais avec Donald Trump la donne est différente.

http://www.rfi.fr/economie/20180216-une ... pte-france
Rafale en Egypte : les Etats-Unis bloquent

Les négociations pour la vente de Rafale supplémentaires entre la France et l’Égypte sont freinées par les États-Unis. Washington refuse l'exportation d'un composant américain à bord du missile de croisière Scalp que Le Caire souhaite acquérir.
Ça coince sérieusement dans les négociations entre Paris et Le Caire pour la vente de Rafale supplémentaires (12 avions de combat) à l'armée de l'air égyptienne, selon des sources concordantes. Et ce n'est pas une question de financement comme par le passé. Selon ces mêmes sources, la France se trouve actuellement dans l'impossibilité de livrer des missiles de croisière Scalp fabriqués par MBDA aux égyptiens en raison d'un composant... américain. Contactés par La Tribune, Dassault Aviation et MBDA se sont refusés à tout commentaire.

Paris avait pourtant accordé le feu vert à l'exportation du missile Scalp à l'issue de son passage devant la commission interministérielle pour l'étude des exportations de matériels de guerre (CIEEMG), mais les États-Unis bloquent la vente. Washington applique la réglementation ITAR (International Traffic in Arms Regulations). De bonne guerre pour les américains. Mais cette situation irrite fortement aussi bien les Égyptiens, qui veulent absolument les missiles Scalp, que Dassault Aviation, qui ne veut pas rater une nouvelle vente de Rafale.

Vers un nouvel arrangement franco-américain?
Si la fourniture de Rafale n'est pas en danger, explique-t-on à La Tribune, cette opération est nettement freinée en dépit des allers et venues fréquentes entre Paris et Le Caire des négociateurs égyptiens et français ces dernières semaines. Et toute la pression pèse sur MBDA, qui est dans le viseur des autorités égyptiennes, très remontées contre le missilier. A tel point que Le Caire souhaite les Scalp... gratuitement. Ce que refuse MBDA. Pourtant, fin 2017, tout semblait être en place pour une signature entre Le Caire et Dassault Aviation en tout début de cette année au moment d'une visite d'Emmanuel Macron. C'est raté.

Soit MBDA change ce composant, soit la France et les États-Unis trouvent un arrangement à très haut niveau. A l'invitation de Donald Trump, Emmanuel Macron doit d'ailleurs se rendre aux États-Unis les 23 et 24 avril prochains. Il faut se souvenir que la visite de François Hollande aux États-Unis en février 2014 avait déjà permis de régler la vente de deux satellites espions aux Émirats Arabes Unis (EAU). Les États-Unis refusaient alors d'exporter certains des composants "made in USA" nécessaires à la fabrication de ces deux satellites.

https://www.latribune.fr/entreprises-fi ... 68856.html
AAF 2025 200 Aircrafts
Su-30SMKA 72 ap. / Su-34 32 ap. / Su-35S 24 ap. / Mig-35 32 ap. / Yak-133S 12 ap. / Su-25SM3 12 ap. / Mig-25RBSH 4 ap. / Su-24MKR2 4 ap. / Mig-31BM 4 ap. / Tu-22M3M 4 ap.
AAF 2025 100 Training Aircrafts
Yak-130 16 ap. / Aero L-39NG 24 ap. / Pilatus PC-21 16 ap. / Cirrus SR22TG6 12 ap. / Zlin Z242LGuru 16 ap. / Yak-152 16 ap.

Avatar de l’utilisateur

motu
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 2088
Inscription : 30 mars 2012, 12:41

Re: Armée Française

Message par motu » 28 février 2018, 16:12

La solution à ces blocages pour les industriels européens est de s'affranchir une fois pour toute de l'integration de composants Israelo-americains dans leur materiel militaire ,il y a suffisamment de competences et de centre de recherche en europe pour pouvoir developper tous les sous-systèmes entrant dans la fabrication de ces materiels et pouvoir exporter sans avoir a subir le veto des USA ,mais cela ne règlera pas le problème des ventes sous conditions à certains pays car les politiques locaux ont aussi un droit de regard sur les marchés export des armes et les clients doivent d'abord prouver leur docilité et leur allégeance avant d'acceder à certaines technologies .
Sur ce plan le pragmatisme des russes et des chinois est salutaire pour des pays comme le notre .


guidher
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2583
Inscription : 03 avril 2012, 18:27

Re: Armée Française

Message par guidher » 03 mars 2018, 21:11

Trois Dassault Falcon pour la guerre électronique
Trois Dassault Falcon en version guerre électronique et renseignement stratégique systèmes Thales remplaceront les deux Transall C-160 Gabriel à partir de 2025.

Au terme d'un comité ministériel d'investissement qui s'est tenu le 28 février, Florence Parly, la ministre des Armées, a donné le coup d'envoi au programme d'avions de guerre électronique et de renseignement stratégique baptisé CUGE pour "Capacité universelle de guerre électronique". A bord des trois Dassault Aviation Falcon qui remplaceront les deux Transall C-160 à partir de 2025, un nouveau capteur développé par Thales et permettant "simultanément les interceptions des émissions radio et radar". Les Dassault Aviation Falcon "viendront renforcer les capacités du renseignement d'origine électromagnétique et contribueront à l'effort particulier sur la fonction connaissance et anticipation", souligne le ministère des Armées qui rappelle que "le renforcement des capacités de renseignement est l'une des priorités de la stratégie de défense définie par le Président de la République". "Le niveau de performances attendu nécessite un travail d'intégration très poussé", indique Dassault Aviation qui souligne au passage que ce travail d'intégration est "au coeur de ses savoir-faire et de son rôle d'architecte industriel et de son partenariat avec Thales". Les versions multi-missions représentent environ 10 % de la flotte totale de Dassault Aviation Falcon en service dans le monde.
http://www.air-cosmos.com/trois-dassaul ... que-107961

Avatar de l’utilisateur

FENNEC
Arif Awal (عريف أول)
Arif Awal (عريف أول)
Algeria
Messages : 299
Inscription : 07 avril 2012, 16:00

Re: Armée Française

Message par FENNEC » 02 avril 2018, 21:29

Cas d'école qui fera couler beaucoup d'encre...dans l'avenir de la capacité de dissuasion militaire française ! :study:
Consternant et affligeant, entre humiliation sur sa souveraineté et dépendance géo-stratégique naïve ! :fou:
...Les turbines des sous-marins, navires de guerre et porte avion...au bon vouloir de General Electric ??? :huh!:

Une excellente video instructive :
Video LCP 09/2017 DROIT DE SUITE Alstom : une affaire d'État ?


La France en guerre économique sous-marine pour sauver sa souveraineté

Le 21 février 2018, l’Assemblée Nationale a organisé une Commission d’enquête des décisions industrielles, avec une table ronde consacrée à l’Intelligence Économique. À cette occasion, Alain Juillet, ancien membre du Service Action (SA) et Directeur du Renseignement de la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE) a déclaré que “la France avait perdu sa souveraineté nationale au profit des États-Unis d’Amérique”.

Lorsque le Gouvernement apprend par surprise la vente de la branche énergie d’Alstom à l’américain General Electric, soit les trois quarts du groupe, ce jour du 24 avril 2014, restera, dans les mémoires. Même si après deux mois d’intense bataille politique, l’ancien ministre de l’Économie, Arnaud Montebourg, serait arrivé à trouver un « accord pour sauver les intérêts français », l’indépendance énergétique et militaire pourrait peut-être, pour la première fois depuis la seconde guerre mondiale, être remise en question. Cet épisode a été récemment détaillé dans le documentaire « Guerre fantôme : la vente d’Alstom à General Electric ».

Entendu lors de la Commission d’Enquête, Alain Juillet, l’ancien Haut Responsable pour l’Intelligence Économique en France auprès du Premier ministre, a mis en évidence que la vente du bijou industriel français Alstom au conglomérat américain General Electric était « une perte de souveraineté », essentielle à la République Française. En effet, le transfert aux États-Unis de la production des turbines indispensables aux sous-marins français à propulsion nucléaire, clef de voûte de la dissuasion nucléaire et de la stratégie militaire de l'État-Major français, est une faute politique majeure.

D’ailleurs, l’ancien commando parachutiste du Service de Documentation Extérieure et de Contre-Espionnage (SDECE), Alain Juillet, a fait un parallèle entre les sous-marins nucléaires français et la récente tentative française de vendre des chasseurs Rafale à l’Égypte. Il apparaît désormais impossible à Dassault de vendre des avions de chasse à l’international sans autorisation du gouvernement américain. La cause est la législation ITAR qui permet d’interdire l’exportation de composants techniques américains, présents dans le Rafale. Or, les fameuses turbines d’Alstom utilisées pour construire nos sous-marins, sont passées désormais sous pavillon nord-américain de General Electric. C’est pourquoi il serait désormais impossible à la France, et donc à l’armateur français Naval Group, de vendre un seul sous-marin dans le monde sans avoir le feu vert des institutions américaines.

Il faut noter la clairvoyance et ces paroles prophétiques du 21ème Président de la République française, François Mitterrand : « La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort. »

La France est encore, à ce jour, la troisième puissance militaire nucléaire au monde après les États-Unis et la Russie. Toutefois on peut se demander si l’Hexagone a la volonté, la stratégie et les armes économiques nécessaires pour préserver son rang et rester membre du Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Jean-Charles Carquillat

https://portail-ie.fr/short/1793/la-fra ... uverainete
AAF 2025 200 Aircrafts
Su-30SMKA 72 ap. / Su-34 32 ap. / Su-35S 24 ap. / Mig-35 32 ap. / Yak-133S 12 ap. / Su-25SM3 12 ap. / Mig-25RBSH 4 ap. / Su-24MKR2 4 ap. / Mig-31BM 4 ap. / Tu-22M3M 4 ap.
AAF 2025 100 Training Aircrafts
Yak-130 16 ap. / Aero L-39NG 24 ap. / Pilatus PC-21 16 ap. / Cirrus SR22TG6 12 ap. / Zlin Z242LGuru 16 ap. / Yak-152 16 ap.

Avatar de l’utilisateur

Chifboubara
Naqib (نقيب)
Naqib (نقيب)
Algeria
Messages : 1703
Inscription : 17 mars 2016, 23:21

Re: Armée Française

Message par Chifboubara » 09 avril 2018, 20:16

Les Rafale M vers les Etats-Unis
Les Rafale M ont été déployés plusieurs fois sur porte-avions américains. Mais jamais dans le cadre d'un déploiement si important. © US Navy
Les Rafale M ont été déployés plusieurs fois sur porte-avions américains. Mais jamais dans le cadre d'un déploiement si important. © US Navy

Du 3 avril au 27 mai, douze Rafale Marine, un Hawkeye et 350 marins seront déployés aux Etats-Unis pour une période d'entrainement et de qualification en coopération avec l'US Navy. Ce déploiement permettra de maintenir les qualifications du groupe aérien embarqué pendant la refonte du "Charles de Gaulle".

L'arrêt technique majeur du porte-avions "Charles de Gaulle" n'est pas synonyme d'arrêt de l'activité de son groupe aérien. Bien au contraire les avions et le personnel de l'aéronavale embarquée ont été bien actifs ces derniers mois. En juin 2017, la base aéronavale de Landivisiau a accueilli l'important exercice Tiger Meet de l'OTAN, avant et après l'été 2017, des Rafale M ont été déployés sur la base projetée de Jordanie pour participer à l'opération Chammal aux côtés des Rafale Air, des séances d'appontage simulés (ASSP) ont eu lieu et les "Carriers week" ont permis d'entrainer le personnel du pont d'envol sur la base de Landivisiau.

Pour poursuivre ces activités et en vue de la remontée en puissance en 2019 de son groupe aéronaval, la Marine a décidé d'envoyer une partie de son groupe aérien embarqué aux Etats-Unis pour une phase d'entrainements et de qualifications.

Ce sont donc douze Rafale et un Hawkeye qui traverseront prochainement l'Atlantique. Par le nord en faisant plusieurs escales pour l'avion de guet aérien et par le sud avec un arrêt aux Açores et avec l'assistance de trois ravitailleurs en vol KC-135 de l'armée de l'Air pour les chasseurs.

Les appareils français rejoindront dans un premier temps les bases d'Oceana pour les Rafale et celle de Chambers pour le Hawkeye. Là bas il effectueront une série d'ASSP et d'exercices avant de rejoindre le porte-avions "USS George H.W Bush" au large de Norfolk du 8 au 18 mai pour se qualifier cette fois en mer. 350 marins seront déployés pour cet exercice dont 27 pilotes et du personnel de pont d'envol parmi lesquels cinq effectueront leurs premiers appontages à bord d'un Rafale. Rappelons que l'ensemble des pilotes de chasse embarqués sont formés et qualifiés à l'appontage aux Etats-Unis. De retour sur le "Charles de Gaulle" les pilotes français devront se re qualifier, le porte-avions français étant plus petit. La Marine pense cependant gagner plusieurs semaines d'entrainement au moment du retour à la mer du "Charles de Gaulle".

Des exercices sont également prévus avec la participation d'un quarantaine de Hornet et Super Hornet et des Hawkeye de l'US Navy. Ceux-ci comprendront du combat aérien, de la projection de puissance ou encore de l'assaut à la mer avec des dispositifs pouvant comprendre jusqu'à 16 appareils

Le Rafale M est déjà habitué aux ponts d'envol des bâtiments américains. En 2007 pour la première fois, deux Rafale avaient été envoyés sur "l'USS Entreprise" pour une première série complète d'appontage et de catapultages. Depuis les échanges se sont multipliés. En 2008 déjà à l'occasion du premier arrêt technique majeur du Charles de Gaulle, des appareils et du personnel avaient été envoyés aux Etats-Unis. Mais jamais un échange de cette ampleur n'avait été organisé.

La Marine Nationale a choisi un nom hautement symbolique pour ce déploiement. « Chesapeake » rappelle la bataille navale remportée en 1781 par De Grasse et qui avait joué un rôle décisif dans la guerre d'Indépendance américaine. Norfolk est justement situé à proximité de l'entrée de cette baie.
http://www.air-cosmos.com/les-rafale-m- ... nis-109099
«Partout où je vais les gens me tendent la main pour demander quelque chose, sauf en Algérie où les gens m'ont tendu la main pour, au contraire, m'offrir quelque chose» Yann Arthus Bertrand
«Le grand art, c'est de changer pendant la bataille. Malheur au général qui arrive au combat avec un système» Napoléon Bonaparte

Avatar de l’utilisateur

geronimo
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 6914
Inscription : 26 mars 2012, 19:45

Re: Armée Française

Message par geronimo » 12 avril 2018, 20:43

Un navire de la marine française menacé par un avion russe en Méditerranée
_fregate-aquitaine-marine-francaise-brest-2017.jpg
La frégate «Aquitaine» de la Marine française,
Une posture « agressive ». Au moins un avion russe a survolé un navire de la Marine française le week-end dernier en Méditerranée, selon les informations de l’hebdomadaire Le Point.

Alors que de tels survols ne seraient pas rares, l’incident s’est distingué par la proximité entre l’avion qui volait à basse altitude et le navire, ainsi que par le fait que l’appareil russe était « doté de ses armes ».

Le navire ainsi menacé serait la frégate multi-missions française Aquitaine, qui croise actuellement en Méditerranée dans le cadre de l'opération Chammal au Levant, regroupant les forces françaises engagées au sein de la coalition contre Daesh. La Russie signerait ainsi, d'après les sources du Point, un « message très clair » à l’Etat français, alors que l’Aquitaine est équipé de missiles de croisière navals (MdCN), dont la portée de plusieurs centaines de kilomètres permet de viser des objectifs stratégiques, par exemple en Syrie, tout en restant dans les eaux internationales.

La Russie, qui a opposé son veto mardi au Conseil de sécurité de l’ONU à un projet de résolution américain prévoyant de créer un mécanisme d'enquête sur le recours aux armes chimiques en Syrie, a par ailleurs prévenu qu'une intervention militaire américaine serait «très, très dangereuse».

https://www.20minutes.fr/monde/2252763- ... or=RSS-176
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Image

Répondre

Revenir à « Europe et Amérique du Nord »