Armée Canadienne

USA, Espagne, France, UK, Portugal, Italie, Canada, Pays de l'est...
Répondre
Avatar de l’utilisateur

seifracing
Fariq - فريق (Tunisie)
Fariq - فريق (Tunisie)
Tunisia
Messages : 398
Inscription : 22 mars 2012, 15:52
Localisation : UK
Contact :

Re: Armée Canadienne

Message par seifracing » 22 juillet 2014, 16:03

Prestwick airport Scotland 2014 , Canadian Hercules C130 CC 130J (Photo prive)
Image
:5/5: :5/5:

Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5543
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: Armée Canadienne

Message par sadral » 29 septembre 2014, 20:58

Sous-marins de classe Victoria: 41 millions $ pour la mise à niveau des torpilles

Image
Les torpilles MK-48 Nod 7 sont les torpilles lourdes les plus avancées de la US Navy (Archives/Lockheed Martin Mission Systems and Training)

Le Canada dépensera environ 41 millions $ pour mettre à niveau et moderniser les torpilles de ses sous-marins de classe Victoria si on en croit un récent communiqué de presse de la Defense Security Cooperation Agency américaine.

La Defense Security Cooperation Agency (DSCA), est l’agence du ministère américain de la Défense qui est chargée, notamment, des transferts de matériel de défense.

Elle doit en outre aviser le Congrès pour ces transferts.

C’est ainsi qu’on a pu apprendre que les États-Unis a approuvé la vente au Canada de «kits» pour la mise à niveau de torpilles MK-48 Mod 7 Advanced Technology (AT), des équipements associés, des pièces, les contrats de vente incluant la formation et le soutien logistique pour un coût estimé de 41 millions $.
Plus de la DSCA nouvelles de presse:

Le gouvernement du Canada a demandé à acquérir ces «kits» de mise à niveau MK-48 Mod 7 Advanced Technology pour faire mettre à niveau ses 12 torpilles MK-48 torpilles, les faisant passer de de Mod 4 à 7 Mod.

Le Canada a l’intention d’utiliser les torpilles MK 48 Mod 7AT sur ses cous-marins de classe Victoria.

Le fournisseur principal sera Lockheed Martin Sippican, Inc., de Marion, au Massachusetts.

Les torpilles MK-48 Nod 7 sont les torpilles lourdes les plus avancées de la US Navy et permettent d’accroître l’étendue opérationnelle aussi bien dans les zones près du littoral qu’en mer, dit Lockheed.

Les MK 48 Mod 7 ont la capacité d’émettre et de recevoir sur une large bande de fréquence et de tirer avantage des techniques de traitement de signal à large bande pour améliorer de façon significative la détection et l’acquisition de cible de la torpille, augmentant l’efficacité de l’attaque, souligne le fabricant.
Leur conception évolutive et leur la nature modulaire rend la mise à niveau des versions antérieures des torpilles Mk 48 relativement simple et ne nécessite pas une nouvelle conception et une nouvelle certification des torpilles, ajoute la société américaine.

Les programmes de mise à niveau en cours feront en sorte que la torpille MK 48 «maintiendra sa supériorité sur toute menace émergente». fait aussi valoir Lockheed.

En outre, le Canada dispose d’une infrastructure pertinente et d’une expérience avec des torpilles modernes, y compris les MK-48 Mod 4/4M et les MK-46 Mod 5A (SW), écrit l’agence américaine, ajoutant que le Canada n’aura pas de difficultés à intégrer ces mises à jour.



Le 17 juillet 2012, dans le cadre de l’exercice Rim of the Pacific (RIMPAC), le sous-marin canadien NCSM Victoria lançait une torpille MK 48 et coulait le navire américain retiré du service USNS Concord, au large des côtes de Kauai, Hawaï (Vidéo/Caméra de combat/Forces armées canadiennes
http://www.45enord.ca/2014/09/sous-mari ... torpilles/
« Une page est tournée ; l'Algérie est d'abord fille de son histoire, qu'elle ait surmonté l'épreuve coloniale et même défié l'éclipse, atteste, s'il en était besoin, de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition.
L'ornière qui nous a contraints à croupir dans l'existence végétative des asphyxies mortelles nous imposa de nous replier sur nous-mêmes dans l'attente et la préparation d'un réveil et d'un sursaut qui ne pouvaient se faire, hélas ! que dans la souffrance et dans le sang. La France, elle-même, a connu de ces disgrâces et de ces résurrections. » Le président Houari Boumediene.

Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5543
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: Armée Canadienne

Message par sadral » 16 octobre 2014, 19:15

Le Canada retarde l’arrivée du F-35!

Image

Ottawa, le feuilleton canadien sur le remplacement des avions de combat CF-18 «Hornet» continue, le Canada se dirige en effet en direction d’une prolongation temporaire des CF-18 et retarde sa commande de Lockheed-Martin F-35.

Pas d’avions européens :

La nouvelle prise de position du gouvernement canadien ne donne pas une chance à un éventuel choix en faveur d’un avion européen. Celui-ci a clairement indiqué en milieu de semaine, que l’actuelle flotte de 77 Boeing CF-18A/B «Hornet» sera prolongée jusqu’en 2025. L’ancien calendrier prévoyait un retrait en 2020.
En conséquence, l’acquisition du Lockheed-Martin F-35 «Lightning II» est reportée au-delà de 2015.

Confirmation du F-35:

Image

Cette décision est motivée par plusieurs raisons. D’abord, cela permet au gouvernement Harper de temporiser sur l’épineux dossier «F-35» et ceci à l’approche des élections, qui se tiendront justement l’année prochaine.
En suite, parce que l’actualité montre que la Royal Canadian Air Force qui est engagée avec la coalition contre l'Etat islamique en Irak et en Syrie, se doit de maintenir, un haut niveau de performances, qui ne serait alors pas compatible, avec une large transition sur un nouvel aéronef.

En filigrane de cette décision, le gouvernement Harper a confirmé, que celui-ci contribuera également un montant supplémentaire de 26.5 millions de dollars, afin de maintenir sa participation dans le programme Joint Strike Fighter (JSF). De quoi engager un peu plus le pays en direction du F-35 et de garantir ainsi, le choix de l’avion américain. De plus, cette nouvelle participation va permettre de conforté et augmenté à terme, les contrats accordés à l'industrie canadienne à la suite de la participation au programme F-35. Ceux-ci se sont élevées à 587 millions de dollars à ce jour, selon les données publiées par l’industrie canadienne.
http://psk.blog.24heures.ch/archive/201 ... 57224.html
« Une page est tournée ; l'Algérie est d'abord fille de son histoire, qu'elle ait surmonté l'épreuve coloniale et même défié l'éclipse, atteste, s'il en était besoin, de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition.
L'ornière qui nous a contraints à croupir dans l'existence végétative des asphyxies mortelles nous imposa de nous replier sur nous-mêmes dans l'attente et la préparation d'un réveil et d'un sursaut qui ne pouvaient se faire, hélas ! que dans la souffrance et dans le sang. La France, elle-même, a connu de ces disgrâces et de ces résurrections. » Le président Houari Boumediene.

Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5543
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: Armée Canadienne

Message par sadral » 07 décembre 2014, 20:57

Le sous-marin canadien HMCS Chicoutimi remis en service opérationnel après des essais positifs

Image

Le HMCS Chicoutimi, ex-sous-marin britannique classe Upholder, avait connu un incendie majeur le 05/10/2004 alors qu'il effectuait son transit inaugural entre l'Ecosse et Halifax. Un marin était mort dans le sinistre qui avait aussi causé des millions de dollars de dégâts. Jusqu'en avril 2009 le bâtiment était "sous cocon", en attente de réparation dans le port d'Halifax. Il a été ensuite transféré vers Esquimalt à bord d'un navire civil, pour y être remis en état et bénéficier d'une refonte dite de "canadisation" (modernisation et intégration d'équipements nationaux, tels un système de combat américano-canadien capable de mettre en œuvre des torpilles Mk-48, une capacité de mise en œuvre de missiles antinavires Sub-Harpoon et de mouillage de mines, un dispositif de liaisons de données L16/22, un système de navigation ECDIS ainsi que des systèmes de communications et de chiffrement).
l avait débuté ses essais à la mer en fin septembre suite à des travaux lourds de remise en état après son grave incendie
http://www.scoop.it
« Une page est tournée ; l'Algérie est d'abord fille de son histoire, qu'elle ait surmonté l'épreuve coloniale et même défié l'éclipse, atteste, s'il en était besoin, de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition.
L'ornière qui nous a contraints à croupir dans l'existence végétative des asphyxies mortelles nous imposa de nous replier sur nous-mêmes dans l'attente et la préparation d'un réveil et d'un sursaut qui ne pouvaient se faire, hélas ! que dans la souffrance et dans le sang. La France, elle-même, a connu de ces disgrâces et de ces résurrections. » Le président Houari Boumediene.

Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5543
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: Armée Canadienne

Message par sadral » 16 décembre 2014, 18:40

Le CF-18 canadien à l’aube de son retrait

Image

Le gouvernement canadien a publié ses conclusions dans un rapport sur le remplacement de sa flotte vieillissante de chasseurs CF-18 (source: Gouvernement du Canada).


Cette évaluation, menée par l’Aviation royale canadienne (ARC) et publiée le 10 décembre, visait à examiner les coûts et les risques associés au maintien des 77 chasseurs Boeing CF-18, et à l’acquisition d’une nouvelle plateforme parmi les candidats suivants : Boeing F/A-18E/F Super Hornet, Dassault Rafale, Eurofighter Typhoon, ou Lockheed Martin F-35 Lightning II.

La commission a examiné la pertinence des différentes plates-formes de combat à travers une gamme de rôles opérationnels potentiels qui comprenait: la défense de l’espace aérien canadien, la protection des événements internationaux au Canada (tels que les Jeux olympiques), la protection contre une attaque terroriste, les opérations à l’étranger, les combats d’Etat à Etat, et les secours en cas de catastrophe. La nouvelle plateforme devra être opérationnelle à partir de 2020 (année où le CF-18 doit être retiré du service) jusqu’à l’horizon 2030, voire au-delà.

La plupart des conclusions de l’étude sont confidentielles pour des raisons évidentes de sécurité nationale et d’enjeux commerciaux. Mais l’essentiel du rapport publié est un calcul du niveau de risque inhérent à la sélection de modèles d’avions de chasse différents pour des missions variées. L’étude révèle toutefois que le maintien à long terme du CF-18 au-delà de 2025 s’avère risquée et coûteuse. Une autre option serait de disposer d’une flotte multi-plate-forme, mêlant plusieurs avions différents.

Cette étude appelle plusieurs remarques. D’une part, le F-35 de Lockheed Martin et le Gripen E/F de Saab seront probablement les seuls avions de combat encore en production après 2025, à moins que Eurofighter ou Dassault réussissent à décrocher un gros contrat d’exportation d’ici là. Saab sera probablement écarté du fait que la Suède n’est pas membre de l’OTAN laissant ainsi la voie libre au F-35.

On note également que le gouvernement canadien n’évoque pas le rôle des drones dans ces acquisitions jugeant que la technologie n’est pas suffisamment mûr pour répondre aux critères de missions.
http://info-aviation.com/?p=16737
« Une page est tournée ; l'Algérie est d'abord fille de son histoire, qu'elle ait surmonté l'épreuve coloniale et même défié l'éclipse, atteste, s'il en était besoin, de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition.
L'ornière qui nous a contraints à croupir dans l'existence végétative des asphyxies mortelles nous imposa de nous replier sur nous-mêmes dans l'attente et la préparation d'un réveil et d'un sursaut qui ne pouvaient se faire, hélas ! que dans la souffrance et dans le sang. La France, elle-même, a connu de ces disgrâces et de ces résurrections. » Le président Houari Boumediene.


guidher
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2583
Inscription : 03 avril 2012, 18:27

Re: Armée Canadienne

Message par guidher » 20 décembre 2014, 19:24

L'armée canadienne acquiert un 5e avion de transport C17
Le Canada a annoncé vendredi l'acquisition d'un cinquième avion militaire gros porteur C17 afin d'améliorer la réactivité des troupes canadiennes, engagées dans toujours plus de missions à l'étranger.
Ottawa avait acheté en 2008-2009 quatre C17 Globemaster, déployés depuis en Afghanistan, en Libye, au Mali, en Sierra Leone et en Ukraine.
"Le fait d'avoir un cinquième C-17 accroîtra de beaucoup la flexibilité de la capacité de transport aérien stratégique des Forces armées canadiennes", s'est félicité le ministre de la Défense Rob Nicholson dans un communiqué.
"Nous sommes maintenant en position d'aider nos alliés quand cela est nécessaire, d'autant qu'au cours de la dernière année nous avons pu voir que le monde reste un endroit volatil et imprévisible", a-t-il ajouté.
Assemblés par Boeing, les C-17 ont un rayon de projection de 5 550 milles marins (10 200 km) avec une charge utile de 70 000 kg, grâce à quatre moteurs. Il en coûtera au Canada 415 millions de dollars canadiens.
http://www.lorientlejour.com/article/90 ... t-c17.html


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11786
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Armée Canadienne

Message par AAF 2020 » 22 décembre 2014, 20:40

Navires de ravitaillement: l’étude sur les options est sur le bureau du ministre de la Défense

Image
Le ministre de la Défense nationale Rob Nicholson aura de quoi lire cet hiver, puisqu’il a désormais en sa possession une analyse des différentes options possible pour le remplacement des navires de ravitaillement qui ont tous été mis hors service récemment.
Les navires ravitailleurs NCSM Preserver et NCSM Protecteur sont désormais à quai et ne repartiront plus en mer.
Le commandant de la Marine royale canadienne, le vice-amiral Mark Norman, affirmait le mois dernier à un comité de la Chambre des communes, que plusieurs solutions ont été présenté au ministre pour palier au futur manque de capacités de la marine.
Voici ce que l’amiral disait alors:
«La retraite des ravitailleurs actuels et le retard dans la construction des navires de soutien interarmées entraînent un manque de capacités. Cela fait partie de la même question qui a été soulevée. À cause du manque de capacités, le Canada n’est pas en mesure d’appuyer et de soutenir ses navires en mer s’il a besoin de les déployer ailleurs. Nous devons nous assurer que d’autres alliés sont avec nous. On ne peut pas le faire par nous-mêmes. C’est la première conséquence.
La deuxième conséquence est que c’est très difficile, voire presque impossible, d’avoir en mer un groupe de navires pour la formation entre nous. La formation d’un groupe de navires pose les mêmes défis que le déploiement ailleurs d’un groupe de navires. C’est le deuxième défi.
La troisième conséquence constitue, à mon avis, un défi plus important. Il s’agit de la probabilité d’un manque de compétences, de l’absence de compétences ou d’une perte de compétences des matelots, soit de ceux et de celles qui travaillent à bord des ravitailleurs pour qu’ils puissent faciliter le déploiement et la mise en service des nouveaux ravitailleurs».
Avec cette perte de capacités pour la Marine royale canadienne, l’état-major a du se creuser la tête pour trouver des solutions, étant donné que les navires dit «de soutien interarmées» n’atteindront leur capacité opérationnelle vers 2020-2021. Soit un gap de plus de cinq ans durant lequel la Marine royale canadienne n’aura plus de navires ravitailleurs.
Le vice-amiral Norman a indiqué étudier «d’autres options avec l’industrie, selon toute vraisemblance, pour déterminer comment nous pouvons trouver une solution plus durable à moyen terme, en attendant que la classe Queenston atteigne la capacité opérationnelle totale […] Nous envisagerions donc une solution qui nous permettrait de suppléer complètement à cette lacune. À ce stade-ci, les options sont assez bien définies».
Parmi les options envisagées, celle d’acheter des Américains plusieurs navires de façon à combler le manque temporairement.
Ce qui est sûr cependant, c’est l’absence de recommandations d’achat de navires de classe Mistral.
Le colonel à la retraite George Petrolekas et le spécialiste des questions militaires, Dave Perry, tous deux de l’Institut de la Conférence des associations de la Défense, proposaient, dans un rapport sorti il y a plusieurs mois, l’achat d’un navire français de la classe Mistral et de convertir au moins deux pétroliers civils pour les missions de ravitaillement.
Selon eux, non seulement cela donnerait à la marine une plus grande capacité et une certaine souplesse, et cela coûterait moins cher que le plan actuel de 2,6 milliards $.
L’étude des deux chercheurs devait se retrouver dans un rapport du Directeur parlementaire du budget sur la question, mais elle a été laissée de côté parce que des officiers supérieurs de la marine à la retraite n’étaient pas d’accord avec ces recommandations.
Le ministre donc de quoi lire quelque peu durant les fêtes de fin d’année et devrait revenir en 2015 avec une décision.
http://rpdefense.over-blog.com/2014/12/ ... fense.html

Avatar de l’utilisateur

geronimo
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 6914
Inscription : 26 mars 2012, 19:45

Re: Armée Canadienne

Message par geronimo » 08 avril 2015, 20:34

Les C-17 canadiens au complet !
Ontario, le cinquième et dernier Boeing C-17 « Globemaster III » (CC-177) a rejoint la Royal Canadian Air Focre (RCAF) sur sa base d’opération. Ce cinquième C-17 avait été commandé en décembre 2014 pour un prix de 328 millions de dollars US. Le contrat comprend également les pièces de rechange, des systèmes spécialisés, et d'autres équipements auxiliaires.

L’avion n°705 est dorénavant opérationnel au sein de la base aérienne de Trenton en Ontario ou il a rejoint les quatre premiers aéronefs. Les C-17 canadiens sont exploités au sein du 429e Escadron de transport aérien.
Le C-17 au Canada :
Les C-17 « Globemaster III » sont nommés CC-177 au sein d la RCAF, les quatre premiers exemplaires ont été livrés en 2007-2008. Ils servent au déploiement rapide et stratégique de troupes et au transport des gros équipements de combat sur tout le territoire canadien et n’importe où ailleurs dans le monde. Les « Globemaster » CC-177 possèdent les atouts stratégiques et tactiques qui permettent une distance franchissable maximale d’environ 5’500 milles nautiques.

Pour rappel, douze jours après sa mise en service au sein des Forces canadiennes, le premier CC-177 « Globemaster » canadien a effectué sa première mission avec la livraison de 30 tonnes métriques (66, 140 livres) de marchandise recueillie par la Croix-Rouge et par l’Agence canadienne de développement international pour venir en aide à la population de la Jamaïque à la suite du passage de l’ouragan Dean.
Le C-17 Globemaster III :
Conçu pour le transport multi missions de matériel militaire (troupes, logistique et évacuation sanitaire) le Boeing C-17 «Globemaster III» a effectué son premier vol en 1991 pour ensuite commencer sa carrière en 1993. L’avion à l’origine dessiné par McDonnell-Douglas (avant son rachat par Boeing) dispose d’un train d’atterrissage composé de quatorze roues, son fuselage fait appel à bon nombre de matériaux composite et pour permettre une utilisation facilitée et ceci malgré sa taille, le pilote dispose d’une assistance numérique qui facilite tant le pilotage que son déplacement au sol.

L’avion est optimisé pour des missions à la fois tactiques et stratégiques. Sa soute est d’une longueur de 26.52 m et large de 5,49 m. La hauteur est de 4,11 m. Dotée de rails au sol la manutention en est grandement facilitée. En matière de transport de véhicule, le C-17 peut emporter par exemple un char d’assaut de 55 tonnes ou quatre hélicoptères UH-60 Black-Hawk. Il peut emporter une charge utile atteignant 160’000 livres. Le C-17 est doté de quatre réacteurs Pratt & Whitney 2040 qui produisent chacun 40’440 livres de poussée.
http://psk.blog.24heures.ch/archive/201 ... 58593.html
Image

Avatar de l’utilisateur

tahiadidou
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2005
Inscription : 17 septembre 2012, 23:17
Localisation : Not in Algiers

Re: Armée Canadienne

Message par tahiadidou » 17 janvier 2016, 22:20

Stepping back a little...
au cas ou vous n'auriez pas suivi les nouvelles quand le nouveau PM Canadien Justin Trudeau avait nommé les membres de son gouvernement en Novembre dernier.
Il s'appelle Harjit Sajjan et il est Ministre de la Défense du Canada. Ici en opération en tant que Lieutenant-Colonel.
Image
Bravo Canada!
Dernière modification par tahiadidou le 10 août 2016, 05:12, modifié 1 fois.


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11786
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Armée Canadienne

Message par AAF 2020 » 09 juillet 2016, 13:36

Remplacement du CF-18 : Ottawa rabat les cartes

Image

Le Ministre de la défense canadienne Harjit Sajjan a annoncé, en milieu de semaine, que le gouvernement allait lancer une consultation pour remplacer leur flotte vieillissante de CF-18. La réouverture d'une compétition enterre de facto la participation canadienne au programme F-35. Dès les années 90, Ottawa fut pourtant l'un des principaux partenaires des américains dans le Joint Strike Fighter. En 1997, le gouvernement injecta 10 millions de dollars dans le programme, impliquant son industrie de défense. Puis en 2009, le gouvernement conservateur sélectionna officiellement l'appareil américain.



Mais en 2012, face à la dérive des coûts du F-35, Ottawa décida de geler sa participation. Depuis, au grès des couleurs politiques, le cœur canadien a basculé pour ou contre le JSF, devenu un sujet de controverse. L'arrivée du libéral Justin Trudeau au gouvernement militait clairement pour une remise en question du F-35. Avec le lancement de cette compétition, ce sera officiellement chose faite !
Reste que si une nouvelle compétition rebat les cartes, rien n’interdit qu'au final, le vainqueur déclaré soit... le F-35 ! Car, n'oublions pas que la défense canadienne repose avant tout sur le grand voisin américain ! L'achat d'un chasseur européen serait chose dure a digérer pour Washington...


Le remplacement des CF-18 devient urgent. Les appareils accusent le poids de l’age, ils sont en service depuis les années 80. A tel point que le ministre Sajjan évoquait il y a peu « un trou capacitaire », alertant sur l'impossibilité du pays de remplir ses engagements dans l'OTAN et le NORAD, la défense aérienne nord-américaine. En attendant, l'étude de la modernisation de la flotte de CF-18, afin de prolonger la vie des chasseurs jusqu'en 2025, est toujours entre les mains du ministère de la défense, qui tarde à prendre une décision... Les autorités miliaires canadiennes devraient ainsi profiter du salon Farnborough pour initier les discussions avec les industriels concernés.
http://www.air-cosmos.com/remplacement- ... rtes-78501

Avatar de l’utilisateur

tahiadidou
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2005
Inscription : 17 septembre 2012, 23:17
Localisation : Not in Algiers

Re: Armée Canadienne

Message par tahiadidou » 10 août 2016, 05:09

Canadian CH-147F Chinook in California for joint US-Canadian exercises (7/15/2016)
Image

Avatar de l’utilisateur

anzar
Fariq (فريق)
Fariq (فريق)
Algeria
Messages : 13961
Inscription : 21 mars 2012, 11:50

Re: Armée Canadienne

Message par anzar » 10 août 2016, 18:15

Excellent, faut dire que seul le Chinook peut être utilisé de la sorte
Image


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11786
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Armée Canadienne

Message par AAF 2020 » 24 novembre 2016, 20:11

Le Canada acquiert 18 F-18 comme solution intérimaire

Image

Le choix du F-35 pour remplacer le CF-18 est contesté. © RCAF Le choix du F-35 pour remplacer le CF-18 est contesté. © RCAF
On savait l'annonce imminente (relire notre article ici), le choix a été tranché hier 22 novembre. Ottawa va relancer une compétition ouverte pour le remplacement de sa flotte vieillissante de 77 CF-18. En attendant, le gouvernement canadien a décidé de faire l'acquisition de 18 F/A-18 Super Hornet comme solution intermédiaire afin de parer au plus urgent. Le ministre de la défense canadienne Harjit Sajjan a exposé sa décision et sa volonté de lancer une procédure d’acquisition « ouverte et transparente ». Le Canada, a t-il continué, « est actuellement incapable d'assurer ses engagement dans le NORAD et l'OTAN » (la défense nord du continent américain).

C'est pourquoi le gouvernement a décidé d'entrer en négociations « immédiatement » avec Boeing afin d'acquérir 18 F/A-18E/F Super Hornet, une solution jugée « nécessaire ». Ces appareils étant une solution intérimaire en attendant la solution définitive. 18 appareils étant insuffisants, l'armée de l'air va allonger la vie de sa flotte de CF-18 jusqu'en 2020.

Pas de réelle remise en cause donc de l'implication d'Ottawa dans le programme F-35 qui pourra candidater à l'appel d'offres. Ainsi, la promesse de campagne de Justin Trudeau de quitter le programme JSF n'est-elle que très partiellement remplie. En attendant, le Canada marque un pas vers son voisin américain en faisant l'acquisition de F-18, et ne fait que repousser le problème. C'est un signe donc mitigé envers de potentiels candidats européens (Gripen, Eurofighter et Rafale). Reste à savoir quels industriels, outre Lockheed Martin, vont se lancer dans une campagne longue et coûteuse pour un résultat qui demeure incertain et potentiellement partial.
http://www.air-cosmos.com/le-canada-acq ... aire-86015


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11786
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Armée Canadienne

Message par AAF 2020 » 03 février 2017, 11:59

F-18: le Canada engage les discussions

Image

Le gouvernement Trudeau a amorcé des pourparlers avec Washington à propos de l'achat de 18 F/A-18 Super Hornet, rapporte le media canadien CBC News.

Le budget estimé de cette solution intérimaire (relire notre article ici) est estimé entre 5 et 7 milliards de dollars. Les premières livraisons pourraient intervenir dès 2019.

Boeing déclare attendre la lettre d’intention du gouvernement canadien. Cette lettre d’intention, selon la presse locale, doit être soumise au Pentagone au cours des prochaines semaines.

De son côté, le vice-président du programme F-18 chez Boeing, Dan Gillian, déclare étudier comment insérer la production des avions canadiens parmi celles à destination des États-Unis et du Koweït. « Nous devrons peut-être augmenter la cadence de production » déclare t-il à CBC News, qui est aujourd'hui de deux appareils par mois.
http://www.air-cosmos.com/f-18-le-canad ... ions-89367

Avatar de l’utilisateur

tahiadidou
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2005
Inscription : 17 septembre 2012, 23:17
Localisation : Not in Algiers

Re: Armée Canadienne

Message par tahiadidou » 16 septembre 2017, 02:51

La suite ici:
Government of Canada – F/A-18E/F Super Hornet Aircraft with Support
WASHINGTON, Sep. 12, 2017 - The State Department has made a determination approving a possible Foreign Military Sale to the Government of Canada of ten (10) F/A-18E Super Hornet aircraft, with F414-GE-400 engines; eight (8) F/A-18F Super Hornet aircraft, with F414-GE-400 engines; eight (8) F414-GE-400 engine spares; twenty (20) AN/APG-79 Active Electronically Scanned Array (AESA) radars; twenty (20) M61A2 20MM gun systems; twenty-eight (28) AN/ALR-67(V)3 Electronic Warfare Countermeasures Receiving Sets; fifteen (15) AN/AAQ-33 Sniper Advanced Targeting Pods; twenty (20) Multifunctional Information Distribution Systems–Joint Tactical Radio System (MIDS-JTRS); thirty (30) Joint Helmet Mounted Cueing Systems (JHMCS); twenty-eight (28) AN/ALQ-214 Integrated Countermeasures Systems; one hundred thirty (130) LAU-127E/A and or F/A Guided Missile Launchers; twenty-two (22) AN/AYK-29 Distributed Targeting System (DTS); twenty-two (22) AN/AYK-29 Distributed Targeting Processor (DTP); one hundred (100) AIM-9X-2 Sidewinder Block II Tactical Missiles; thirty (30) AIM-9X-2 Sidewinder Block II Captive Air Training Missiles (CATM); eight (8) AIM-9X-2 Sidewinder Block II Special Air Training Missiles (NATM); twenty (20) AIM-9X-2 Sidewinder Block II Tactical Guidance Units; sixteen (16) AIM-9X-2 Sidewinder Block II CATM Guidance Units. Also included in this sale are AN/AVS-9 Night Vision Goggles (NVG); AN/ALE-47 Electronic Warfare Countermeasures Systems; AN/ARC-210 Communication System; AN/APX-111 Combined Interrogator Transponder; AN/ALE-55 Towed Decoys; Joint Mission Planning System (JMPS); AN/PYQ-10C Simple Key Loader (SKL); Data Transfer Unit (DTU); Accurate Navigation (ANAV) Global Positioning System (GPS) Navigation; KIV-78 Duel Channel Encryptor, Identification Friend or Foe (IFF); CADS/PADS; Instrument Landing System (ILS); Aircraft Armament Equipment (AAE); High Speed Video Network (HSVN) Digital Video Recorder (HDVR); Launchers (LAU-115D/A, LAU-116B/A, LAU-118A); flight test services; site survey; aircraft ferry; auxiliary fuel tanks; aircraft spares; containers; storage and preservation; transportation; aircrew and maintenance training; training aids and equipment, devices and spares and repair parts; weapon system support and test equipment; technical data Engineering Change Proposals; technical publications and documentation; software; avionics software support; software development/integration; system integration and testing; U.S. Government and contractor engineering technical and logistics support; Repair of Repairable (RoR); repair and return warranties; other technical assistance and support equipment; and other related elements of logistics and program support. The estimated total case value is $5.23 billion. The Defense Security Cooperation Agency delivered the required certification notifying Congress of this possible sale on September 11, 2017.
http://www.dsca.mil/major-arms-sales/go ... ft-support

Répondre

Revenir à « Europe et Amérique du Nord »