Armée Canadienne

USA, Espagne, France, UK, Portugal, Italie, Canada, Pays de l'est...
Répondre
Avatar de l’utilisateur

geronimo
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 6587
Inscription : 26 mars 2012, 19:45

Re: Armée Canadienne

Message par geronimo » 06 février 2018, 19:55

Asterix Le nouveau Navire Ravitailleur de la Marine Royale canadienne
Image
La Marine royale canadienne s'apprête à prendre livraison de l'Astérix, plus grand navire de sa flotte. Il s'agit d'un porte-conteneurs qui a été converti en bateau de ravitaillement pour les Forces canadiennes. C'est une première canadienne, réalisée en moins de deux ans au chantier maritime Davie, à Lévis.

Les ravitailleurs transportent la cargaison, les munitions et les vivres pour d'autres bateaux. Mais l’Astérix est un pétrolier ravitailleur, un immense camion-citerne flottant transportant plus de 10 millions de litres de carburant.

Les pétroliers ravitailleurs s’approchent des autres navires et font le plein de carburant grâce à des pompes géantes qui ont un débit de plus de 120 litres par seconde. Cela permet aux autres navires de la Marine canadienne de poursuivre leurs missions sans avoir à retourner à la terre ferme pour faire le plein.

Le Canada avait un besoin urgent de ce navire. Les deux derniers ravitailleurs de la Marine royale – le Preserver et le Protecteur, qui ont été construits dans les années 60 – étaient trop vieux pour reprendre la mer.

Faute de ravitailleurs, l’Armée canadienne faisait appel à ses alliés pour faire le plein de ses navires. Un contrat pour la construction de deux nouveaux ravitailleurs a été octroyé par le gouvernement canadien en 2012, mais ces navires ne seront pas prêts avant 2021.

Pour pallier cette pénurie, Chantier Davie, à Lévis, a proposé une solution provisoire qui n’a jamais été réalisée au Canada : convertir un porte-conteneurs en bateau ravitailleur. Pour obtenir le contrat, le chantier a promis de convertir le navire pour le quart du prix d’un nouveau et de le livrer en moins de deux ans.

Pour réaliser ce défi, l'entreprise de Lévis a transformé un porte-conteneurs tout jeune de la marine marchande allemande. L’Astérix avait moins de sept ans et transportait jusqu’à 1700 conteneurs.

Avec ses 182 mètres et sa vitesse maximale de 22 nœuds, il était le candidat idéal pour la transformation, selon des experts.

La reconversion a commencé le 30 novembre 2015. Il a fallu dépecer l’ancien porte-conteneurs et installer 62 réservoirs.

Pour gagner du temps, le Chantier Davie a privilégié une construction modulaire. Pendant qu’on démontait le porte-conteneurs sur l’eau, des soudeurs en atelier construisaient les nouvelles sections du navire. Ces modules ont tous été préassemblés avec leur tuyauterie et leur câblage, puis ils ont été déposés dans le navire, comme d’immenses blocs Lego.

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/106 ... conversion

Le coup est de 600millions $

Avatar de l’utilisateur

geronimo
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 6587
Inscription : 26 mars 2012, 19:45

Re: Armée Canadienne

Message par geronimo » 09 février 2018, 23:09

Canada's Next Auxiliary Oiler Replenishment Ship

The first in a multi-episode series about Canada's next Auxiliary Oiler Replenishment Ship which is being built at Davie, Canada's largest and highest capacity shipbuilder. Owned by Federal Fleet Services Inc., m/v Asterix will be provided to the Royal Canadian Navy under a full provision of services agreement which includes the entire marine operations management of the ship. This is Project Resolve.
Canadian Navy’s support ship Asterix to join fleet in Halifax

The Royal Canadian Navy (RCN) has completed the development, commissioning and sea-trials of its first Resolve-class naval support ship, Asterix.
The vessel was constructed by Canada-based Davie Shipbuilding and delivered to the navy on time, within budget and at an internationally competitive cost, the company said. Asterix sailed from Québec City to travel to the Canadian Forces Base in Halifax on 23 December, where the ship is slated to enter into service with the RCN.

Répondre

Revenir à « Europe et Amérique du Nord »