Armée Taiwannaise

Inde, Russie, Chine, Japon, Corée du Sud, Corée du Nord, Malaisie, Vietnam, Philippine, Indonésie ...
Répondre

koko150
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 642
Inscription : 31 mars 2012, 16:49

Re: Armée Taiwannaise

Message par koko150 » 19 août 2015, 22:16

il est gigantesque ce nouveau MALE, mais l'helice me parait un peu petite par rapport a sa taille


Henri K.
Capitaine (AdA-France)
Capitaine (AdA-France)
France
Messages : 8446
Inscription : 08 mai 2013, 21:40
Contact :

Re: Armée Taiwannaise

Message par Henri K. » 01 juillet 2016, 08:26

Le 1er Juillet 2016 vers 08h15 heure locale, la marine taïwanaise a tiré par erreur un missile ASM supersonique Hsiung Feng III depuis la corvette 610 Jin Jiang de classe Jin Jiang, l'incident a eu lieu lors d'une vérification du système.

Le bâtiment de 500t se trouvait dans la base navale Zuoying situé à Kaohsiung, la deuxième ville de Taïwan au Sud de l'île, au moment de l'incident. Le missile s'est amerri 40 nm plus loin dans les eaux des îles Pescadores, la marine a déployé un hélicoptère S-70C et plusieurs navires pour tenter de retrouver l'épave du missile. Selon le MoD taïwanais, il n'y a pas encore de réaction côté armée chinoise.

Image
La carte de l'incident présentée par le MoD taïwanais lors de la conférence de presse de ce matin

L'investigation est en cours pour comprendre comment le processus de tir réel a pu être déclenché alors que selon les anciens officiers interviewés, il aurait nécessité 3 étapes majeures dont une avec la clé du tir et qui durent environ 10 minutes.

Le missile Hsiung Feng III est un ASM supersonique avec ramjet à ergol liquide. Son prototype Qing Tian a été dévoilé au public par National Chung-Shen Institute of Science & Technology en 1999, et le missile lui-même en 2007 lors du défilé national. 120 missiles ont été produits jusqu'à 2013 et équipent 8 frégates de classe Perry ainsi que 8 corvettes de classe Jin Jiang dont le 610 Jin Jiang.

La performance de Hsiung Feng III suscite de très nombreuses spéculations. Selon la page de présentation de National Chung-Shen Institute of Science & Technology, la portée du missile est "supérieure à 100 km".

Image
L'ASM Hsiung Feng III : on peut remarquer que les boosters à ergol solide, qui permettent au missile d'atteindre la vitesse d'allimage du ramjet, ne sont pas intégrés dans la chambre de combustion de ce dernier. Une caractéristique typique de missile ramjet de l'ancienne génération comme le C101 ou le C301 chinois proposés à l'export.

A noter qu'aujourd'hui est également le jour du 95ème anniversaire du parti communiste chinois, il va sans dire que les médias s'en donnent à cœur joie pour spéculer sur le lien éventuel entre ces deux événements.

Henri K.

Edit : Selon le blog officiel du groupe chinois CASIC d'aujourd'hui, des missiles SAM HQ-9 ont failli être lancés suite au tir de Hsiung Feng III. Aller savoir si ce petit message est sérieux ou pas...
Image
Actualités militaires de la Chine :
* Site de East Pendulum
* Page Facebook
* Chaîne Youtube


Henri K.
Capitaine (AdA-France)
Capitaine (AdA-France)
France
Messages : 8446
Inscription : 08 mai 2013, 21:40
Contact :

Re: Armée Taiwannaise

Message par Henri K. » 01 juillet 2016, 12:55

L'ASM supersonique Hsiung Feng III tiré par erreur ce matin a causé 1 mort et 3 blessés, l'information est rendue public cet après-midi lors d'une nouvelle conférence de presse du MoD taïwanais.

Image
Le porte-parole du MoD taïwanais (gauche) et le chef d'état-major de la marine à la conférence de presse de cet après-midi

Le porte-parole Zhong Ji CHEN a présenté les plus plates excuses à la famille du capitaine de bateau de pêche qui a été touché par le missile. Les 3 autres membres de l'équipage du bateau de pêche ont été légèrement blessés alors que le capitaine s'est trouvé la mort lors de l'incident.

Image
Le bateau de pêche touché par le missile a été remorqué au port, la détonation de la tête de 225kg d'explosive ne semble pas avoir eu lieu.

Le missile de plus d'une tonne aurait percé puis traversé la structure centrale du bateau. Selon l'État-major de l'armée taïwanaise, l'erreur est causée par la mauvaise manipulation d'un second-maître.

Sur la question de savoir si l'armée taïwanaise a informé la Chine de ce tir, CHEN indique que l'affaire est rapportée au Conseil de sécurité nationale du Taïwan et ce genre de communication n'est pas sous la responsabilité de la marine. L'investigation est toujours en cours pour connaître les détails techniques, comme par exemple pourquoi l'autodestruction du missile n'a pas eu lieu, ou encore comment le processus de ciblage et de guidage a été déclenché.

Selon l'officier d'une station de radar de la marine ROC à Zuoying, des signaux de radar de conduite de tir chinois ont été détectés 1 seconde après le lancement de Hsiung Feng III, signe que l'armée chinoise était sur le point de riposter ou d'intercepter le missile. Les signaux chinois sont revenus à la normal cinq secondes après que le missile s'est écrasé en mer.

Personnellement j'ai un (gros) doute sur ce rapportage, vu la distance que sépare Kaohsiung et la côte Est de la Chine, le délai de réaction ainsi que le type de signaux de radar indiqué. Il s'agirait donc soit une imagination habituelle des "journalistes impressionnistes", soit une exagération des faits rapportés. Toutefois, si cela se confirme quel que soit la forme, on pourra créer le lien avec le message du blog du groupe CASIC de ce matin.

Henri K.
Actualités militaires de la Chine :
* Site de East Pendulum
* Page Facebook
* Chaîne Youtube

Avatar de l’utilisateur

FULCRUM
Fariq (فريق)
Fariq (فريق)
Algeria
Messages : 5479
Inscription : 27 mars 2012, 22:46

Re: Armée Taiwannaise

Message par FULCRUM » 01 juillet 2016, 16:16

Je me demande comment ils ont fait pour tirer un missile surface-surface par erreur!
Image

Avatar de l’utilisateur

Amine Ind
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5001
Inscription : 28 septembre 2012, 13:44
Localisation : LFBO

Re: Armée Taiwannaise

Message par Amine Ind » 01 juillet 2016, 20:08

FULCRUM a écrit :Je me demande comment ils ont fait pour tirer un missile surface-surface par erreur!
L'opérateur ralbou ramdane :lol!:
Image

Avatar de l’utilisateur

FULCRUM
Fariq (فريق)
Fariq (فريق)
Algeria
Messages : 5479
Inscription : 27 mars 2012, 22:46

Re: Armée Taiwannaise

Message par FULCRUM » 01 juillet 2016, 20:22

Hahaha, car sérieusement, y a pas plus compliquer que lancer un missile de ce genre. A moins qu'ils ne faisaient un exercice à quai et qu'un officier a fini par appuyer sur le bouton rouge par erreur, car c'était aussi dangereux pour l'équipage.
Image


Henri K.
Capitaine (AdA-France)
Capitaine (AdA-France)
France
Messages : 8446
Inscription : 08 mai 2013, 21:40
Contact :

Re: Armée Taiwannaise

Message par Henri K. » 02 juillet 2016, 12:13

Le commandement de la marine et le ministère de la défense taïwanais ont de nouveau organisé une conférence de presse vendredi soir à 19h30, la 3ème en une seule journée, pour donner plus de détails sur l'incident du tir par erreur d'un ASM supersonique Hsiung Feng III, qui a causé 1 mort et 3 blessés sur un bateau de pêche local.

Selon le commandant de la flottille 131 qu'appartient la corvette 610 Jin Jiang où l'incident a eu lieu, le second-maître Jia Jun GAO n'a pas respecté la procédure standard (SOP) et aucun officier n'était présent au moment du fait. Le missile a été lancé à 08h15 et a atteint la "cible" 2 minutes plus tard.

L'amiral Shu Guang HUANG, commandant en chef de la marine taïwanaise, indique que la corvette était en train de procéder à une évaluation des matelots dans une simulation de combat. Les instructeurs ont créé un scénario de simulation où "les navires ennemis sont entrés dans les eaux des îles Pescadores", c'est ainsi que les paramètres de tir ont été saisis dans le système de la corvette.

Image
Le commandant en chef de la marine taïwanais s'excuse pour le tir par erreur, c'est la 2ème fois en quelques jours que l'amiral présente ses excuses au public. 3 soldats du corps des marines taïwanais ont torturés et pendus un chien errant fin Juin, provoquant la colère des défenseurs d'animaux de la ville de Kaohsiung.

Au moment du tir virtuel, le second-maître a obtenu l'autorisation de mise en ligne du missile de son supérieur, un lieutenant de vaisseau. Il a ensuite contourné les 4 autres étapes de confirmation, à savoir confirmer la mise en alimentation du système de lancement, confirmer le modèle de combat, double autorisation de sous-officier de missile et d'officier d'armement, et l'autorisation du tir du capitaine. Le second-maître a choisi le modèle de combat avec missile réel au lieu de simulation, puis appuyer sur le bouton "Lancer".

D'après le communiqué, tous les sous-officiers et officiers étaient "en réunion", laissant le second-maître seul sur les lieus, alors que la procédure demande que les officiers et le capitaine de la corvette soient présents au moment du tir.

La sanction a également été communiquée hier lors de la conférence, le commandant en chef de la marine a reçu un avertissement, le commandant de la flotte et le commandant de la flottille 131 reçoivent 2 avertissements, le second-maître en question ainsi que ses 3 supérieurs hiérarchiques directs reçoivent entre 1 à 2 avertissements graves. Les responsabilités pénales seront traitées à part.

Image
La liste des sanctions

Les réactions sont vives chez les internautes taïwanais, il y a ceux qui sont rassurés par la qualité de leur arme car selon eux si Hsiung Feng III peut détecter et toucher un bateau de pêche, il pourra certainement faire de même sur le porte-avions chinois, il y a aussi ceux qui s'interrogent sur comment un tel missile a pu être lancé avec un seul homme, et si c'est réellement un incident involontaire, sachant que la Chine fête le 95ème anniversaire de la création du parti communiste le même jour.

A ce sujet, si on écarte les discussions autour de la théorie du complot, qui emmènent nul part à notre niveau, y-a-t-il un réel risque qu'un tel tir par erreur puisse provoquer une réaction militaire de la Chine ?

En ignorant complétement si les AWACS comme KJ-200, KJ-500 et KJ-2000 de la marine et de l'armée de l'air chinoise étaient en patrouille dans la zone, ou s'il y a des bâtiments de la marine chinoise présents dans la région au moment de l'incident, on ne peut pas savoir si l'armée chinoise ait détecté la mise à feu du missile si ce dernier emprunte un profil de vol L-H-L. Mais vu que le missile Hsiung Feng III n'a volé que de 2 minutes et a touché un bateau de pêche près de Penghu (les îles Pescadores), nous pouvons supposer qu'il a adopté un profil L-L-L et donc en principe les radars de veille au sol à l'autre côté du détroit de Formose, situés à plus de 280 km de Kaohsiung, ne peuvent pas le voir.

En revanche, il existe au moins un radar haute fréquence à ondes de surface chinois (HFSWR), officiellement appartenant à la SOA (State Oceanic Administration) mais en réalité administré par l'armée chinoise, qui pourrait détecter le vol du missile. Ce radar chinois de modèle OSMAR localisé à Longhai peut détecter les engins volants trans-horizons à plus de 200km et il est en place depuis plus de 8 ans, un autre modèle civil est installé sur l'île de Dongshan un peu plus au Sud mais semble être utilisé pour analyser le courant maritime et la météorologie.

Bien que ce genre de radars détecte assez mal l’altitude des cibles, mais cela donne un délai de réaction beaucoup plus confortable que si on doit se fier aux radars au niveau du sol qui sont limités en portée par l'horizon (entre 35,7 à 41 km) sur les cibles rasantes.

Image
Émetteur du HFSWR de Longhai

Image
Récepteur du HFSWR de Longhai : Il se situe à 2km de l'émetteur et est long de 650m

Image
Les HFSWR sont équitablement répartis sur la côte Est de la Chine, certains sont militaires, d'autres civils.

Quant bien même que les Chinois ne voient pas partir le missile, est-ce que le Hsiung Feng III peut atteindre la côte chinoise ? Vu la configuration, le niveau techologique et la taille du missile, j'en doute fort. J'ai dessiné rapidement le schéma suivant en me basant sur la carte communiquée par le MoD taïwanais, si le missile suit sa route initiale sans heurter le bateau de pêche, il devrait arriver sur la côte de Xia'men environ 300km plus loin, mais en profil L-L-L si le missile peut faire 130km c'est déjà pas mal, et même en L-H-L je ne suis pas certain qu'il puisse dépasser les 200km. Donc au mieux il finira sa course dans l'eau.

Image
La zone de l'impact du missile avec le bateau de pêche devrait se situer entre les deux cercles blancs (entre 80 et 122km du port de Kaohsiung)

Il reste encore beaucoup de questions sur cette affaire, la suite à suivre...

Henri K.
Actualités militaires de la Chine :
* Site de East Pendulum
* Page Facebook
* Chaîne Youtube

Avatar de l’utilisateur

FULCRUM
Fariq (فريق)
Fariq (فريق)
Algeria
Messages : 5479
Inscription : 27 mars 2012, 22:46

Re: Armée Taiwannaise

Message par FULCRUM » 02 juillet 2016, 14:26

En gros je n'ai pas dit de connerie, un officier a bien appuyé sur le bouton rouge!
Image


Henri K.
Capitaine (AdA-France)
Capitaine (AdA-France)
France
Messages : 8446
Inscription : 08 mai 2013, 21:40
Contact :

Re: Armée Taiwannaise

Message par Henri K. » 03 juillet 2016, 22:56

Je ne voulais pas écrire ce texte ce soir sur la suite du tir par erreur d'un ASM supersonique Hsiung Feng III il y a deux jours, parce que je me suis dit qu'on aura peut-être du mal à comprendre certaines réactions et coutumes asiatiques ici en Europe, mais finalement c'est quant même une petite leçon de culture qui est très différente des nôtres. En plus techniquement il y a de quoi laisser creuser.

Le tout pour dire que si nous réfléchissons à notre matière de ce qu'on voit passer en Asie, on aura une forte chance de faire de mauvaise interprétation.

Les 4 officiers et matelots de la corvette taïwanaise qui ont lancé le missile au 1er Juillet dernier et a causé la mort du capitaine d'un bateau de pêche, se sont rendus dans la salle de funérailles dimanche soir en civil. Ils ont été arrêtés par la famille devant la porte d'entrée et ont été obligés d'entrer dans la salle en rampant.

Image
Le capitaine du vaisseau, l'officier d'armement, l'officier du missile, et le second-maître qui a appuyé sur le bouton, entrent dans la salle de funérailles.

Image
Une fois dedans, les quatre hommes sont restés à genoux pendant 40 minutes devant le portrait avant de pouvoir quitter les lieux.

La marine taïwanaise a ensuite emmené la famille sur le lieu de l'impact du missile avec le bateau de pêche pour une cérémonie traditionnelle. Dans la vidéo que vous pouvez voir en bas, le bateau de pêche flotte toujours et a subi clairement beaucoup moins de dégât qu'on peut imaginer avec un missile de 1 500kg volant à Mach 2.

https://youtu.be/362KRMXl2CE
La vidéo diffusée par les médias taïwanais aujourd'hui sur les 4 officiers et matelots de la marine taïwanaise

On connait enfin l'endroit exact où le missile a heurté le bateau de pêche grâce à cette vidéo, en supposant que le lieu de la cérémonie traditionnelle en mer est également le lieu de l'impact, ce qui est fort probable selon la coutume.

Image
Les coordonnées du lieu de la cérémonie, qui devrait être le lieu de l'impact, sont communiquées par la marine taïwanaise.

J'avais émis l'autre jour une hypothèse selon laquelle l'impact aurait lieu dans une zone situé entre 80 à 122km du port de Kaohsiung, force est de constater que pendant les 2 minutes de vol (information communiquée par la marine taïwanaise) le missile n'aurait même pas atteint la vitesse de croisière et celle du fonctionnement idéel de son ramjet.

Image
La trajectoire du tir et le lieu d'impact avec le bateau de pêche

En principe un missile à propulsion ramjet de cette ancienne génération a besoin de ses boosters non intégrés, à ergol solide pour le plupart, pour atteindre la vitesse d'allumage du moteur principal, cela dure en moyenne moins de 5 seconds. Une fois la vitesse de Mach 1,8 à 2,0 atteinte, les boosters se séparent de l'ensemble, laissant le ramjet fonctionner seul pendant une dizaine de second pour atteindre la vitesse de croisière, puis une centaine de plus jusqu'à l'épuisement du carburant. Mais visiblement cet Hsiung Feng III a suivi un profil de vol un peu différent.

En tout cas une chose est certaine, on a plus de questions que de réponses pour le moment, même en écartant toute théorie de complot. L'affaire reste un réel mystère pour moi.

Henri K.
Actualités militaires de la Chine :
* Site de East Pendulum
* Page Facebook
* Chaîne Youtube

Avatar de l’utilisateur

mig 29/32
Colonel (Djibouti)
Colonel (Djibouti)
Djibouti
Messages : 923
Inscription : 02 avril 2012, 14:59

Re: Armée Taiwannaise

Message par mig 29/32 » 23 juillet 2016, 15:44


Avatar de l’utilisateur

dil@w
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 4261
Inscription : 31 mars 2012, 11:24
Localisation : DAAE-LFMT
Contact :

Re: Armée Taiwannaise

Message par dil@w » 21 août 2016, 12:32

un CM-11 Brave Tiger (M48/60) tombe dans une rivière. Bilan 3 membres d'équipage en décèdent.
Image
Image
"It's better to stand and fight. If you run away, you'll only die tired"
Peace Through Superior Firepower
The whole world must learn of our peaceful ways, by FORCE !

Avatar de l’utilisateur

geronimo
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 6863
Inscription : 26 mars 2012, 19:45

Re: Armée Taiwannaise

Message par geronimo » 15 juillet 2017, 17:32

Taiwan's Air Force celebrates 25th anniversary of home-grown jets
Taipei, July 14 (CNA) Taiwan's Air Force celebrated the 25th anniversary of taking its first delivery of locally made IDF fighter jets at an air base in Taichung, and pledged to continue to beef up its capabilities in the face of the military threat from China.

Lt. Gen. Hu Kai-hung (胡開宏), deputy commander of the Air Force, said at the ceremony that Taiwan has faced many difficulties in procuring advanced weapons systems from other countries due to the international situation, meaning that Taiwan has also had to develop home-grown defense capabilities.

The development, production, delivery and commission of the IDFs demonstrated Taiwan's defense technology and manufacturing abilities and its dedication to self-reliance in national defense, Hu said at the event held at the Ching Chuan Kang air base.

He also noted that it was after Taiwan developed its own IDF jets that foreign countries decided to sell Taiwan advanced fighters.

The IDFs, the U.S.-made F-16 fighter jets and the French-made Mirage 2000-5 fighters now form the main combat aircraft in Taiwan's Air Force.

Noting the potential for conflict across the Taiwan Strait and China's military threat, Hu said "we can't be satisfied with today's achievements."
http://www.globalsecurity.org/wmd/libra ... -cna01.htm
Image

Avatar de l’utilisateur

Dragunov
Mulazim Awal (ملازم أول)
Mulazim Awal (ملازم أول)
Algeria
Messages : 1286
Inscription : 19 septembre 2017, 18:55

Re: Armée Taiwannaise

Message par Dragunov » 03 juin 2018, 17:59


Avatar de l’utilisateur

Dragunov
Mulazim Awal (ملازم أول)
Mulazim Awal (ملازم أول)
Algeria
Messages : 1286
Inscription : 19 septembre 2017, 18:55

Re: Armée Taiwannaise

Message par Dragunov » 03 juin 2018, 18:04

Navy sets its sights on Seahawks

The navy is eyeing Sikorsky MH-60R Seahawks to replace Hughes MD-500 Defenders as the anti-submarine warfare helicopter carried by its next generation of guided-missile frigates, a Ministry of National Defense source said on Monday
The MD-500 Defenders entered service in 1977 and are the standard helicopter used on Chi Yang-class frigates, a source said on condition of anonymity.
The navy plans to complete 15 of the guided-missile frigates that will succeed the Chi Yang-class frigates by 2025, the source said.
As the new frigates enter service, the navy plans to simultaneously phase out Chi Yang-class ships and the MD-500 with a more modern rotary-wing aircraft, they said.
The MH-60R Seahawks are pegged as the most likely successor to the MD-500 Defenders because the government has received messages from Washington conveying an interest in reviving an older offer to sell the helicopters, the source said.
The government had previously rejected an offer from the US for eight MH-60R helicopters due to cost considerations, but the US government’s latest message indicate a willingness to lower the price, they said.
The navy has two types of anti-submarine warfare helicopters in service, the MD-500 and the Sikorsky S-70C(M).
While Taiwan procured the S-70C(M) commercially, the MH-60R is likely to be acquired in a state-to-state arms deal, the source said.
Compared with the S-70C(M), the MH-60R has superior engine power, a longer loiter time and a wider selection of weaponry.
http://www.taipeitimes.com/News/taiwan/ ... 2003694176


Henri K.
Capitaine (AdA-France)
Capitaine (AdA-France)
France
Messages : 8446
Inscription : 08 mai 2013, 21:40
Contact :

Re: Armée Taiwannaise

Message par Henri K. » 04 juin 2018, 18:43

Actualités militaires de la Chine :
* Site de East Pendulum
* Page Facebook
* Chaîne Youtube

Répondre

Revenir à « Asie »