Armée Australienne [Australian Defence Force]

Australie, Brésil, Venezuela, Cuba, Colombie, Argentine, Mexique ....
Répondre

saf
Raqib Awal (رقيب أول)
Raqib Awal (رقيب أول)
Algeria
Messages : 552
Inscription : 02 avril 2012, 13:42

Re: Armée Australienne [Australian Defence Force]

Message par saf » 26 janvier 2018, 22:39

http://defence-blog.com/army/thales-unv ... hicle.html
jamais compris pourquoi l'armée française ne l'a pas adopté pour remplacer les VAB ça leur a couté 18 paras à Uzbin. Les Australien eux en Afghanistan avec le bushmaster etaient mieux protéger.

Avatar de l’utilisateur

geronimo
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 6533
Inscription : 26 mars 2012, 19:45

Re: Armée Australienne [Australian Defence Force]

Message par geronimo » 20 mars 2018, 22:30

Capacité opérationnelle initiale pour les P-8A australien !
a1.jpg
La Royal Australian Air Force (RAAF) a déclaré la capacité opérationnelle initiale (IOC) son appareils multimission maritime (MMA) Boeing P-8A « Poseidon », soit cinq mois plus tôt que prévu.

L'étape, qui a été annoncée par le service le 20 mars, vient avec 6 des 12 avions actuellement basé à Edinburgh en Australie du Sud. Trois autres aéronefs subissent actuellement le processus d'approbation pour une flotte finale de 15 aéronefs.
a2.jpg
Le Boeing P-8A «Poseidon» :
Le P-8A "Poseidon" est un avion de longue portée de lutte anti-sous-marine (ASM) et antisurface (LAN), renseignement, surveillance et reconnaissance (RSR). Le P-8A est capable de longues patrouilles proche et loin des côtes.

Le P-8A "Poseidon" est conçu pour assurer l'avenir de la Marine à long rayon d'action dans les missions de patrouille maritime. Le P-8A offre une plus grande capacité de combat et demandera moins d'infrastructure tout en se concentrant sur la réactivité et l'interopérabilité avec les forces traditionnelles. L’avion pourra échanger ses informations avec l’ensemble des bâtiments de surface, sous-marins, avions et drones en service dans l’US-Navy.

Pour Boeing, le choix de base d’une cellule de B737 NG permet une importante réduction des coûts, le constructeur estime cette base permettra de décliner d’autres versions du P-8A afin de remplacer plusieurs appareils actuellement en services et destinés à des opérations spéciales. Pour Boeing, il sera possible par exemple de remplacer les B707 et autres C-130 spécialisés dans les domaines de l’écoute électronique, commandement volant, guerre psychologique (PsyOps), brouillage. Cet avion équipé de liaisons 11 et 16 et de systèmes internet, doit agir dans un concept de guerre en réseau en collaboration avec des drones.

http://psk.blog.24heures.ch/archive/201 ... 65355.html
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Répondre

Revenir à « Océanie et Amérique du Sud »