Guerre du Golfe [1990-1991]

Venez discuter des événements qui ont jalonné l'histoire depuis le néolithique jusqu'aux débuts des années 1990.
Répondre

samir_reghaia
Musaïd Awal (مساعد أول)
Musaïd Awal (مساعد أول)
Messages : 864
Enregistré le : 05 juin 2013, 12:47

Re: Guerre du Golfe [1990-1991]

Message par samir_reghaia » 15 novembre 2017, 14:42

Une question m'interpelle à la lecture de ce topic et de celui sur l'occupation de l'Irak:
L'armée irakienne était bien équipée, bien formée et rompue à la guerre après 8 ans de guerre contre l'Iran.
Les effectifs et matériels semblaient suffisament nombreux pour un pays de cette taille et aucun embargo n'avait entammé le potentiel irakien initial.
Si l'on se réfère aux précédents posts:
530 000 hommes
2 600 chars d'assaut T-72, T-62, T-55 (sur 4 000)
1 500 pièces d'artillerie (sur 2 700)
1 700 véhicules blindés (sur 2 500)
240 avions de combat (sur 500)
De plus, les effectifs de la coalition ne semblaient pas considérablement plus nombreux (950 000 hommes certes, mais environs 2100 chars en tout si l'on se réfère au prcédent post).
D'autres estimations ne donnent pas plus d'avantage à la coalition, sur le segment de l'armée de Terre en tout cas...
Pourtant l'Irak a été balayé en 1 mois et demi de guerre (dont environ 1 mois de guerre terrestre)... c'est à dire très vite.
Ma question est la suivante:
Pourquoi une armée qui sur papier semble tenir la route a pu être aussi vite submergée? Je sais que certains ont tenté de répondre à cette question sur le Topic, mais je voudrais approfondir le sujet, avec en perspective le parallel avec l'ANP, qui sur papier n'est pas bien plus impressionnante que l'armée irakienne.
En gros, ma question est interessée et renvoi (logiquement) à l'interrogation suivante: Qu'est ce qui permettrait à l'ANP de mieux resister que l'Irak dans les memes conditions de guerre assymétrique, alors que l'armée algérienne ne semble pas (sur papier), bien mieux dotée. :scratch: :scratch: :scratch:
Ma question n'est pas provocatrice, mais elle pourrait permettre de soulever des points intéressants et de donner des réponses aux non-spécialistes militaires comme moi.
Les grands changements ne viennent que d'en bas.

Avatar du membre

samousa
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Algeria
Messages : 24
Enregistré le : 07 août 2013, 12:01

Re: Guerre du Golfe [1990-1991]

Message par samousa » 15 novembre 2017, 15:30

C’est une excellente question.
Pour ce que j’en sais, 2 points :

- La technologie employée avaient une génération d’ecart
- les irakiens et leurs zones névralgiques se trouvaient dans une zone géographique bien déterminée alors que la coalition avaient leurs zones névralgiques hors de portée

Une réponse un peu simpliste mais si ça peut aider à la compréhension...
:algerie01:
" L'art de la guerre, c'est soumettre l'ennemi sans combat "


60b
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 1847
Enregistré le : 22 mars 2012, 05:48
Localisation : Bruxelles

Re: Guerre du Golfe [1990-1991]

Message par 60b » 15 novembre 2017, 15:36

La différence entre la guerre Iran-Irak et la guerre du Golfe est facile a comprendre. La coalition contre l'Irak a utilisée tout les moyens techniques pour aveugler les centres de commandement et de fonctionnement de l'état avant d'attaquer l'armée Irakienne. Ils ont bombardés les bases aériennes, les défenses anti-aérienne les centres de communications, les lignes d'approvisionnement, les centrales électrique, l'approvisionnement en eau, gaz, électricité de tout ce qui fait fonctionner le système militaire et civil et j'en passe. De plus, la coalition avait la maîtrise totale de l'espace aérien Irakien, de même pour la couverture satellite de la région. Rien que cela a fait la différence au niveau opérationnel de ce conflit. La guerre Iran-Irak s'apparente plus à un conflit de style 40-45 voir 14-18 dans certains cas (creusement de tranchées sur certains fronts)

Avatar du membre

geronimo
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 6183
Enregistré le : 26 mars 2012, 18:45

Re: Guerre du Golfe [1990-1991]

Message par geronimo » 15 novembre 2017, 16:08

Tres bonne reponse 60B

samousa a écrit :
15 novembre 2017, 15:30
C’est une excellente question.
Pour ce que j’en sais, 2 points :

- La technologie employée avaient une génération d’ecart
- les irakiens et leurs zones névralgiques se trouvaient dans une zone géographique bien déterminée alors que la coalition avaient leurs zones névralgiques hors de portée

Une réponse un peu simpliste mais si ça peut aider à la compréhension...
Une reponse peut exaustif, tu parle de zone nevralgique alors que c'est pas le cas,ou es que tu la situe pour les US et la coalition.Les US utilise centre de gravité de l'ennemi,lorsqu'on parle de Nevralgique c'est trop petit ,pour une guerre de cette envergure avec une portée strategique ,en plus nevralgique constitue un point ou une zone definie dans un zone sensible.

Avatar du membre

samousa
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Algeria
Messages : 24
Enregistré le : 07 août 2013, 12:01

Re: Guerre du Golfe [1990-1991]

Message par samousa » 15 novembre 2017, 16:51

geronimo a écrit :
15 novembre 2017, 16:08
Tres bonne reponse 60B

samousa a écrit :
15 novembre 2017, 15:30
C’est une excellente question.
Pour ce que j’en sais, 2 points :

- La technologie employée avaient une génération d’ecart
- les irakiens et leurs zones névralgiques se trouvaient dans une zone géographique bien déterminée alors que la coalition avaient leurs zones névralgiques hors de portée

Une réponse un peu simpliste mais si ça peut aider à la compréhension...
Une reponse peut exaustif, tu parle de zone nevralgique alors que c'est pas le cas,ou es que tu la situe pour les US et la coalition.Les US utilise centre de gravité de l'ennemi,lorsqu'on parle de Nevralgique c'est trop petit ,pour une guerre de cette envergure avec une portée strategique ,en plus nevralgique constitue un point ou une zone definie dans un zone sensible.
c'est pour cela que j'ai ajouté à la fin de mon commentaire "Une réponse un peu simpliste mais si ça peut aider à la compréhension"... Ensuite le vocabulaire n'est peut être pas des plus adapté...
:algerie01:
" L'art de la guerre, c'est soumettre l'ennemi sans combat "


BouDouar
Musaïd (مساعد)
Musaïd (مساعد)
Messages : 730
Enregistré le : 31 mars 2012, 12:40

Re: Guerre du Golfe [1990-1991]

Message par BouDouar » 15 novembre 2017, 17:32

deja les forces Irakiennes ont subi une campagne aérienne intense de plus de 3 mois sans discontinuer il ne restait plus grand chose avant le début de l'offensive
les unités étaient livrées à elle même non ravitaillees plus de communications sérieuses possibles en plus la topographie du desert sans relief n'arrangeait pas les defenseurs, la seule issue se faire écraser sur place ou se
rendre - il y a eu quelques coups d'éclat mais très peu nombreux ce qu'ils auraient du faire mais c'est facile a dire se camoufler en ville et faire de chaque ville un Stalingrad...

Avatar du membre

anzar
Fariq (فريق)
Fariq (فريق)
Algeria
Messages : 13620
Enregistré le : 21 mars 2012, 10:50

Re: Guerre du Golfe [1990-1991]

Message par anzar » 16 novembre 2017, 01:50

Il faut aussi compter sur l'effet de l'usure de la guerre Iran Irak, et l'armée irakienne n'était pas homogène, la plupart des divisions étaient bien mal lotties, les divisions d'élite de la garde républicaine ont tenu plutôt bien et Saddam les avaient retiré du Koweit assez vite. De plus il ne faut pas oublier qu'après 8 années de guerre et des centaines de miliers de morts les irakiens en avaient un peu marre des lubies d'un dictateur égocentrique et de sa progéniture dépravée. Sans parler du quasi climat insurrectionnel au tout début de la campagne de la coalition qui a poussé les chiites et les kurdes à se soulever. Bref il ne faut pas considérer l'aspect technologique seul (même si il est important) et même l'aspect tactique ne permet pas de tout expliquer. 8 ans de guerre, 30 ans de baasisme, 15 ans de clannisme à la sauce Saddam (avec un fort tropisme anti-chiite) expliquent bien des choses
Image

Répondre

Retourner vers « Histoire militaire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité