Actualité au Liban

Venez discuter de l'actualité internationale (Politique, Economie, Société...etc)
Répondre

numidia
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2672
Inscription : 21 mars 2012, 20:17

Re: Actualité au Liban

Message par numidia » 14 décembre 2015, 21:17

c'est peut être une histoire de gros sous ?
chantage - libération contre rançon ?
l'article parle de Moussa Sadr, comme si ce fils Qaddafi pourri de fric et prétentieux s'était vraiment intéressé un seul instant à la politique ou à des affaires louches qui ont eu lieu quand il avait 3 ans
bon mais s'il s'agit de ça, s'il était au courant, si les Libanais récupèrent le corps en Libye, on le saura c'est sûr, ils communiquent toujours sur ce type d'info

je suis sceptique, t'as raison tout ça c'est bizarre
l'ont-ils relaché ? ou comment la police l'a libéré ?
ces ravisseurs ont-ils eu des infos ? ont-ils eu autre chose ?
bref, ce type ne fait toujours parlé de lui que dans la colonne "faits divers"
Image

Avatar de l’utilisateur

Chifboubara
Naqib (نقيب)
Naqib (نقيب)
Algeria
Messages : 1703
Inscription : 17 mars 2016, 23:21

Re: Actualité au Liban

Message par Chifboubara » 27 juin 2016, 22:33

Liban : trois attentats meurtriers dans un village proche de la Syrie
Accueil > International
Le Parisien
27 juin 2016, 23h16 | MAJ : 27 juin 2016, 23h16

Trois attentats dans un village libanais proche de la Syrie ont fait plus de dix morts.

Trois nouveaux attentats suicide ont eu lieu lundi soir dans un village libanais proche de la Syrie où cinq personnes avaient péri quelques heures plus tôt dans des attaques similaires, a indiqué une source sécuritaire à l'AFP. Les trois nouveaux attentats suicide ont été commis par des kamikazes à moto devant l'église d'Al-Qaa, village en majorité chrétien, et devant la municipalité, selon la même source.

Une première série d'explosions s'est produite avant l'aube dans ce petit village de la Bekaa, faisant cinq morts. Quelques heures plus tard, dans la soirée de lundi, le village était de nouveau frappé par trois attaques suicide commises par des kamikazes.

Lors de la première attaque, «le premier assaillant a frappé à la porte de l'une des maisons, mais face à la méfiance des habitants, il a déclenché sa ceinture explosive», a indiqué une source militaire. Alertés, les habitants se sont rassemblés sur les lieux, à une centaine de mètres de l'église, et c'est à ce moment-là que les trois autres kamikazes sont entrés en action, a-t-elle ajouté. Elle a précisé que chaque ceinture contenait deux kilos d'explosifs et de boulons.

Le maire d'Al-Qaa, Bachir Matar, a indiqué que deux des kamikazes s'étaient fait exploser lorsque «les habitants se sont réunis pour soigner les blessés. Nous avons poursuivi le quatrième assaillant et tiré sur lui avant qu'il ne se fasse sauter». Selon Georges Kettaneh, le secrétaire général de la Croix-Rouge libanaise, «au moins huit personnes dont trois kamikazes ont été tuées et quinze ont été blessées». Quatre blessés «sont des soldats», a précisé l'armée.

Le Liban accueille plus de 1,1 million de réfugiés syriens, soit le quart de sa population

Lors de la seconde attaque dans la soirée, au moins trois kamikazes à moto se sont faits exploser, un devant l'église et les deux autres devant la mairie, a indiqué à l'AFP une source de sécurité. Des combats ont éclaté à l'extérieur du village entre l'armée libanaise et des groupes armés, selon une autre source sécuritaire.

Le mouvement chiite libanais Hezbollah, très présent dans la Bekaa et dont les hommes combattent aux côtés du régime syrien de Bachar al-Assad contre les rebelles et les jihadistes, a condamné ces attaques. «Ce crime est un acte de l'idéologie terroriste et obscurantiste qui se répand dans la région et menace le Liban et toutes ses composantes», a déclaré cette organisation. Pour le Premier ministre libanais Tammam Salam, cette opération montre «les plans funestes visant le Liban et les risques qui menacent le pays».

Le chef de l'armée, le général Jean Kahwaji, a de son côté rendu hommage à al-Qaa et aux autres villages frontaliers qui «représentent la première ligne de défense du Liban face au terrorisme». La coordonatrice spéciale de l'ONU pour le Liban, Sigrid Kaag, a «condamné» cette attaque et appelé la communauté internationale à «améliorer les capacités de l'armée libanaise face aux défis sécuritaires, dont les menaces terroristes».

Al-Qaa est situé sur le principal axe routier reliant la ville syrienne de Qousseir à la Bekaa libanaise. Majoritairement chrétien, le village compte un quartier peuplé de musulmans sunnites et des réfugiés syriens ont établi un camp à sa périphérie. Comme de nombreuses autres localités de l'est du Liban, Al-Qaa n'est pas épargné par la guerre syrienne qui a fait plus de 280.000 morts et poussé des millions de personnes à la fuite depuis 2011.

La zone frontalière a été le théâtre de multiples affrontements entre l'armée libanaise et des groupes jihadistes comme le Front Al-Nosra, la branche syrienne d'Al Qaïda, ou le groupe extrémiste sunnite EI. La tension a culminé en août 2014 lorsque les deux groupes djihadistes ont enlevé une trentaine de soldats et policiers libanais, à Aarsal, dans l'est du pays. Seize d'entre eux ont été libérés fin 2015 à l'issue de négociations longues et ardues menées par Beyrouth. Le Liban accueille plus de 1,1 million de réfugiés syriens, soit le quart de sa population.
Leparisien.fr avec AFP
Source : http://m.leparisien.fr/international/li ... 1481423553
«Partout où je vais les gens me tendent la main pour demander quelque chose, sauf en Algérie où les gens m'ont tendu la main pour, au contraire, m'offrir quelque chose» Yann Arthus Bertrand
«Le grand art, c'est de changer pendant la bataille. Malheur au général qui arrive au combat avec un système» Napoléon Bonaparte

Avatar de l’utilisateur

Chifboubara
Naqib (نقيب)
Naqib (نقيب)
Algeria
Messages : 1703
Inscription : 17 mars 2016, 23:21

Re: Actualité au Liban

Message par Chifboubara » 06 septembre 2016, 12:27

Affaire Abra : les parents des soldats tués manifestent devant le Tribunal militaire

06/09/2016
LIBAN
Les parents des soldats libanais tombés lors de la bataille de Abra en juin 2013 près de Saïda (Liban-Sud), ont observé mardi un sit-in devant le siège du Tribunal militaire afin de dénoncer les reports répétitifs de l'audience du cheikh salafiste radical Ahmad el-Assir, alors que celui-ci devait être entendu par la justice aujourd'hui.
L'affaire porte sur les affrontements qui avaient eu lieu en juin 2013 à Abra, dans la banlieue de la ville de Saïda, entre des islamistes menés par le cheikh Assir et l'armée.
Recherché depuis ces combats, le leader jihadiste a été arrêté en août 2015 à l'aéroport de Beyrouth. Il s'apprêtait à prendre l'avion. La peine de mort avait été requise contre lui en février 2014 par le parquet militaire. Le 12 juillet, le procès d'Ahmad el-Assir avait été reporté au 6 septembre. Le cheikh salafiste avait expliqué qu'il n'était pas prêt physiquement et psychologiquement à être auditionné
Source : http://www.lorientlejour.com/article/10 ... taire.html

Question du jour : Un :peeg: égorgeur peut-il avoir des problèmes psy ?
«Partout où je vais les gens me tendent la main pour demander quelque chose, sauf en Algérie où les gens m'ont tendu la main pour, au contraire, m'offrir quelque chose» Yann Arthus Bertrand
«Le grand art, c'est de changer pendant la bataille. Malheur au général qui arrive au combat avec un système» Napoléon Bonaparte

Répondre

Revenir à « Actualités Internationales »