Industries de l'électronique et de l'électroménager

Toutes les discussions a propos de la politique, de l'économie et de la société Algérienne (uniquement)
Répondre

guidher
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2632
Inscription : 03 avril 2012, 18:27

Re: Industries de l'électronique et de l'électroménager

Message par guidher » 21 mai 2018, 01:51

Algérie : Des terminaux de paiement électronique seront fabriqués par l’ENIE de Sidi Bel-Abbès prochainement
L’Entreprise nationale des industries électroniques (ENIE) de Sidi Bel-Abbès procèdera au lancement, "à partir de juin prochain", de l'opération de fabrication de terminaux de paiement électronique dans sa nouvelle usine d’intégration électronique mise en service dernièrement, a annoncé le président directeur général (PDG) de cette firme, Djamel Bekkara.

Le même responsable a indiqué que les terminaux de paiement électronique seront fabriqués par l’ENIE dans le cadre d’une convention signée entre les secteurs de l’industrie et des mines et des télécommunications, des technologies et du numérique en vue de promouvoir les outils de la production nationale.
https://www.maghrebemergent.info/actual ... ement.html

Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5744
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: Industries de l'électronique et de l'électroménager

Message par sadral » 29 juin 2018, 21:33

« Une page est tournée ; l'Algérie est d'abord fille de son histoire, qu'elle ait surmonté l'épreuve coloniale et même défié l'éclipse, atteste, s'il en était besoin, de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition.
L'ornière qui nous a contraints à croupir dans l'existence végétative des asphyxies mortelles nous imposa de nous replier sur nous-mêmes dans l'attente et la préparation d'un réveil et d'un sursaut qui ne pouvaient se faire, hélas ! que dans la souffrance et dans le sang. La France, elle-même, a connu de ces disgrâces et de ces résurrections. » Le président Houari Boumediene.


guidher
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2632
Inscription : 03 avril 2012, 18:27

Re: Industries de l'électronique et de l'électroménager

Message par guidher » 31 août 2018, 21:12

Condor mise sur un chiffre d’affaires à l’export de 500 millions de dollars en 2022
Condor Electronics mise sur une stratégie de plus en plus agressive afin de garantir son expansion à l’international. Le président du conseil d’administration du groupe privé algérien, M. Abderrahmane Benhamadi, a d’ailleurs fixé des objectifs pour le moins ambitieux. S’exprimant vendredi lors de l’IFA 2018 (grand messe berlinoise de l’électronique grand public), M. Benhamadi a annoncé que l’objectif du groupe est d’atteindre un chiffre d’affaires à l’export de 500 millions de dollars à l’horizon 2022, estimant que cet objectif « est tout à fait réalisable ». Celui-ci a d’ailleurs expliqué aux journalistes que le groupe a réalisé une croissance de 150 % du chiffre d’affaires à l’export au premier semestre 2018, lequel a atteint 20 millions de dollars. M. Benhamadi table sur des prévisions de clôture pour l’exercice 2018, de 40 à 50 millions de dollars. Celui-ci rappelle que sur le segment téléphonie, l’Allure M3, doté d’intelligence artificielle, est d’ores et déjà commercialisé en Algérie, en Tunisie et en France. Aussi explique-t-il que malgré des débuts fastidieux dans l’Hexagone, Condor Electronics a réussi à tisser des partenariats avec les principaux distributeurs. Pour M. Benhamadi, « il n’y a plus de problème de distribution, mais d’approvisionnement » sur le marché français. Sur le segment électroménager, Condor mise sur son partenariat avec l’italien Nardi, devenu une filiale du groupe algérien, pour aller à la conquête des marchés internationaux. Si un premier show room pour les produits Nardi doit ouvrir ses portes le 13 septembre à Alger, Condor entend entamer les exportations dès le mois de septembre, d’abord vers le marché italien et l’Afrique du Nord puis vers la Russie et l’Europe de l’Est, ainsi que vers les pays de la région Mena. Il est vrai que la marque Nardi est présente dans plus de 80 pays. Aussi, Condor entend, via cette marque, miser sur la domotique et l’internet des objets, en développant des applications permettant de gérer ces équipements à distance via un smartphone Condor. Enfin, le président du groupe privé algérien a évoqué les perspectives de développement des activités du groupe dans le domaine du solaire photovoltaïque. Il a évoqué l’implication de Condor dans un projet d’électrification d’une école grâce au solaire photovoltaïque à Constantine, puis prochaine à Oum El Bouaghi, ainsi que des communes et des zones industrielles. Il estime cependant que pour le développement de cette activité à grande échelle il faudrait une certaine visibilité su le marché. Visibilité qui permettrait au groupe de doubler et même tripler sa production, ainsi que d’aller vers la fabrication locale de cellules photovoltaïques et s’inscrire ainsi sur les marchés à l’export.
http://capalgerie.dz/condor-mise-sur-un ... s-en-2022/

Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5744
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: Industries de l'électronique et de l'électroménager

Message par sadral » 11 septembre 2018, 16:44

guidher a écrit :
21 mai 2018, 01:51
Algérie : Des terminaux de paiement électronique seront fabriqués par l’ENIE de Sidi Bel-Abbès prochainement
L’Entreprise nationale des industries électroniques (ENIE) de Sidi Bel-Abbès procèdera au lancement, "à partir de juin prochain", de l'opération de fabrication de terminaux de paiement électronique dans sa nouvelle usine d’intégration électronique mise en service dernièrement, a annoncé le président directeur général (PDG) de cette firme, Djamel Bekkara.

Le même responsable a indiqué que les terminaux de paiement électronique seront fabriqués par l’ENIE dans le cadre d’une convention signée entre les secteurs de l’industrie et des mines et des télécommunications, des technologies et du numérique en vue de promouvoir les outils de la production nationale.
https://www.maghrebemergent.info/actual ... ement.html
Produits par l’ENIE : Les premiers terminaux de paiement électroniques réceptionnés par Algérie Poste

Un premier lot de 500 Terminaux de paiement électronique (TPE), produit par l’Entreprise des industries électroniques (ENIE) en partenariat avec l’équipementier chinois SZZTR, a été réceptionné en août dernier par Algérie Poste, a indiqué hier Bekkara Djamel, PDG de l’ENIE.

«Algérie Télécom réceptionnera un second quota, au cours de ce mois (septembre, ndlr), et ce, en fonction de l’avancement des procédures d’acquisition établies par l’opérateur public», a-t-il ajouté, précisant que «les tests de fonctionnalité sont en voie de finalisation».

Un TPE permet de lire les données d’une carte bancaire, d’enregistrer une transaction et de communiquer avec un serveur d’authentification à distance. Pour la mise en service du réseau de paiement par TPE au niveau d’Algérie Poste, l’«ENIE a également doté l’opérateur public d’une plateforme numérique intégrée et de logiciels d’exploitation sécurisés», souligne M. Bekarra. Selon lui, les premiers modèles (classiques et smart) sortis d’usine sont nettement moins chers par rapport aux appareils importés et se situent dans une fourchette comprise entre 40 et 50 000 DA l’unité. «Les besoins du marché de la monétique sont énormes.

La disponibilité sur le marché national d’équipements répondant aux standards internationaux et à des prix abordables contribuera à la généralisation du paiement électronique», explique-t-il. Outre Algérie Poste, l’ENIE a été sollicitée par la Société d’automatisation des transactions interbancaires et de monétique (Satim) pour la généralisation des TPE au profit des établissements bancaires.

«Les négociations entamées entre la société mère, la SGP Indelec, et le ministère des Finances permettent d’entrevoir de sérieuses perspectives pour la consolidation de la production nationale de l’électronique professionnelle», estime le PDG de l’ENIE. D’autant plus que l’accent a été particulièrement mis sur le développement du secteur de la monétique lors la mise en service, en mai 2018, de l’unité d’intégration électronique de l’ENIE par les ministres de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, et de la Poste et Télécommunications (PTIC), Houda Imane Feraoun. La fabrication de TPE par l’ENIE s’inscrit dans le cadre d’un partenariat algéro-chinois dans le domaine des industries électroniques et des activités liées au secteur de la monétique.

Au niveau de cette unité, les installations mises en service ont donné des résultats probants, avec des taux d’intégration évolutifs, offrant la possibilité de pourvoir le marché local (établissements bancaires, postaux et commerces) dans des délais relativement courts. La loi de finances 2018 impose, rappelons-le, aux opérateurs économiques de mettre à la disposition de leurs clients des moyens de paiement électronique. Les opérateurs ont un délai d’un an à partir de la publication de la loi pour s’y conformer, soit d’ici la fin de l’année en cours. Chaque manquement aux dispositions de la LF-2018 constitue une infraction qui soumet son auteur à une amende de 50 000 DA.
https://www.elwatan.com/edition/actuali ... 10-09-2018
« Une page est tournée ; l'Algérie est d'abord fille de son histoire, qu'elle ait surmonté l'épreuve coloniale et même défié l'éclipse, atteste, s'il en était besoin, de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition.
L'ornière qui nous a contraints à croupir dans l'existence végétative des asphyxies mortelles nous imposa de nous replier sur nous-mêmes dans l'attente et la préparation d'un réveil et d'un sursaut qui ne pouvaient se faire, hélas ! que dans la souffrance et dans le sang. La France, elle-même, a connu de ces disgrâces et de ces résurrections. » Le président Houari Boumediene.


daama94
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Morocco
Messages : 36
Inscription : 31 août 2016, 22:35

Re: Industries de l'électronique et de l'électroménager

Message par daama94 » 02 novembre 2018, 16:52





Visite des usines de Condor par un youtuber spécialisé dans l'high-tech (opé commercial), vous avez là un beau fleuron :super:

Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5744
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: Industries de l'électronique et de l'électroménager

Message par sadral » 23 janvier 2019, 17:50

Huawei choisit l'Algérie pour lancer sa première usine africaine


Huawei, fournisseur chinois des solutions dans le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC), a lancé ce mardi 22 janvier 2019 son tout premier smartphone assemblé en Algérie, Y7 Prime. La marque a par la même occasion officialisé le lancement de son usine à Oued Smar, à Alger.

Le constructeur chinois a annoncé aujourd’hui son “grand retour en Algérie”, lors d’une conférence de presse animée à son siège, à Bab Ezzouar. La marque a officialisé le lancement de sa première usine en Afrique, réalisée par une joint-venture entre Huawei et la société algérienne AFGO-TECH.

Cette unité, qui emploie actuellement une centaine de collaborateurs, dont 18 ingénieurs formés aux techniques et process de production de Huawei à son siège, à Shenzhen, (Chine), “est dotée d’équipements de dernière génération et fait appel aux technologies des plus novatrices”, ont fait savoir les responsables de la marque en Algérie.

Ils ont affirmé que la mise en pied de cette usine répondait aux orientations du gouvernement algérien, qui a suspendu en 2018 les importations des articles électroménagers et des téléphones mobiles pour l’équilibre de la balance commerciale.

Ils n’ont toutefois refusé de communiquer le coût du projet.

Cette unité, selon Amine Harzelli, Directeur Commercial chez Huawei Algérie, peut actuellement produire 15.000 unités par mois. Ce nombre “est toutefois flexible, selon les besoins du marché”. Il a également affirmé que l’assemblage s’effectue à 100% dans ce conteneur.

Huawei table sur l’entrée en service de cette unité, sa première en Afrique, pour augmenter sa part de marché, actuellement estimée à 16%, en chute après l’entrée en vigueur de la suspension des smartphones.

Le Y7 Prime pour ouvrir le bal

Selon les responsables de la marque, 6 ou 7 modèles de smartphones Huawei seront assemblés dans cette usine en 2019. Le premier modèle a déjà vu le jour ce mardi. Il s’agit du Y7 Prime, destiné à une “cible jeune et dynamique, accro à la photographie, au web et aux réseaux sociaux.

Le téléphone propose un écran FullView de 5,99 pouces dans un format 18:9 qui facilite la prise en main, une double camera arrière de 13 MP et 2MP, une RAM de 3 Go et une capacité de stockage interne de 32 Go extensible jusqu’à 256 Go.

Il s’agit ainsi d’un modèle de moyenne gamme, proposé en pré-commande à 31.900 DA en deux couleurs, noir et bleu.
https://www.huffpostmaghreb.com/entr...ref=mg-algerie
« Une page est tournée ; l'Algérie est d'abord fille de son histoire, qu'elle ait surmonté l'épreuve coloniale et même défié l'éclipse, atteste, s'il en était besoin, de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition.
L'ornière qui nous a contraints à croupir dans l'existence végétative des asphyxies mortelles nous imposa de nous replier sur nous-mêmes dans l'attente et la préparation d'un réveil et d'un sursaut qui ne pouvaient se faire, hélas ! que dans la souffrance et dans le sang. La France, elle-même, a connu de ces disgrâces et de ces résurrections. » Le président Houari Boumediene.


samir_reghaia
Mulazim (ملازم)
Mulazim (ملازم)
Messages : 1062
Inscription : 05 juin 2013, 13:47

Re: Industries de l'électronique et de l'électroménager

Message par samir_reghaia » 24 janvier 2019, 17:59

Bonne chose. :super: :super:
M Djamel Guidoum a annoncé que son entreprise produira la carte de paiement électronique en 2020.

IRIS, le producteur algérien qui a à son actif la mise sur le marché de l’Android TV, lorgne le marché de la CEDEAO (Communauté Economique Des Etats de l’Afrique de l’Ouest). Une communauté qui compte 400 millions d’habitants. Annonce en a été faite par M Djamel Guidoum, patron de cette société.

IRIS est en négociation avec les Allemands et les Français, a également fait savoir le même responsable en se fixant également l’objectif d’atteindre les Etats-unis, aux fins d’exporter le produit algérien badgé IRIS.

M Djamel Guidoum a, en outre, signalé que son entreprise produira la carte de paiement électronique en 2020. IRIS a une capacité nominale de production de 1 million 200 000 TV/ an. Il est leader sur le marché des téléviseurs avec une part de marché de 42%. Il exporte déjà le petit écran vers les différents pays du Maghreb, le Mali et les Emirates arabes unis. Ces produits sont certifiés CE. IRIS qui s’oriente également vers le développement du contenu TV vient d’inaugurer son complexe électronique à Sétif, celui-ci s’étend sur trois niveaux et a une surface totale de plus 20 000 m2.

Cette acquisition qui confère davantage de visibilité à IRIS abritera la production de smartphones, de tablettes et d’ordinateurs. Notons qu’à ce titre le ministre de l’Industrie et des mines M Youcef Yousfi a invité le responsable d’IRIS à prévoir la mise à la disposition des écoles algériennes d’ordinateurs, avec un prix qui sera étudié. IRIS, après quinze ans d’existence, affiche un chiffre d’affaires éloquent de 300 millions de dollars.
https://www.maghrebemergent.info/le-pro ... de-louest/
Les grands changements ne viennent que d'en bas.

Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5744
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: Industries de l'électronique et de l'électroménager

Message par sadral » 20 février 2019, 13:03

Brandt Algérie lance officiellement sa division téléphonie mobile

L'entreprise d’électroménager Brandt Algérie a annoncé ce mercredi dans un communiqué le lancement officiel d’une nouvelle branche d’activité dédiée exclusivement au segment de la téléphonie mobile.

Deux modèles ont accompagné le lancement de la division mobile de Brandt, à savoir les smartphones BSTAR et BSTAR+. Les deux téléphones disposent d’un appareil photo arrière de 8 mégapixels et d’un appareil frontal de 5 mégapixels et d’un écran 18:9. Le BSTAR dispose d’une batterie de 2000mah, tandis que le BSTAR+ possède une batterie plus grande à 3300mah.

Le BSTAR+ se distingue également avec un lecteur d’empreinte digitale permettant de sécuriser ses données en lieu d’un mot de passe. Il dispose en outre de 16Go de mémoire interne et tourne sous le système Android Oreo (8.1), précise la compagnie.

Brandt indique par ailleurs que les appareils sont d’ores et déjà disponibles à la vente, sans préciser leurs prix respectifs.
POSTERs-bstar-1-1.png
https://www.tsa-algerie.com/brandt-alge ... ie-mobile/
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
« Une page est tournée ; l'Algérie est d'abord fille de son histoire, qu'elle ait surmonté l'épreuve coloniale et même défié l'éclipse, atteste, s'il en était besoin, de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition.
L'ornière qui nous a contraints à croupir dans l'existence végétative des asphyxies mortelles nous imposa de nous replier sur nous-mêmes dans l'attente et la préparation d'un réveil et d'un sursaut qui ne pouvaient se faire, hélas ! que dans la souffrance et dans le sang. La France, elle-même, a connu de ces disgrâces et de ces résurrections. » Le président Houari Boumediene.

Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5744
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: Industries de l'électronique et de l'électroménager

Message par sadral » 25 février 2019, 21:22

Bravo :super:
ALGÉRIE: BOMARE COMPANY DÉCROCHE UN PARTENARIAT AVEC L’AMÉRICAIN KAIOS TECHNOLOGIES

La société américaine propose des fonctionnalités similaires à celles des Smartphones susceptibles d’être installées sur des téléphones simples.

Entreprise algérienne spécialisée dans le secteur de l’industrie électronique depuis 2001, Bomare Company vient de décrocher un important contrat de partenariat avec le développeur américain KaiOS Technologies. Ce partenariat permettra d’offrir aux utilisateurs algériens des téléphones mobiles embarquant les solutions innovantes proposées par KaiOS Technologies.

Ce partenariat permettra également le lancement des Smart Featurephones, des téléphones fonctionnant sous un système d’exploitation destiné aux téléphones non-tactiles, qui propose des fonctionnalités similaires à celles des Smartphones sur des téléphones simples.

« La signature de ce partenariat marque un moment spécial dans le développement de Bomare Company, nous pourrons, désormais, intégrer le system d’exploitation le plus prisé « KaiOS » à notre gamme de produits Feature phones qui sera prochainement dotée de fonctionnalités avancées semblables à celles d’un smartphone», explique Ali Boumediene, Directeur Général de Bomare Company.

« Ces appareils ouvriront une nouvelle ère pour les téléphones en Algérie, en agençant l’accessibilité d’un simple téléphone polyvalent avec les fonctions essentielles d’un Smartphone à un prix abordable, ce qui nous permettra de répondre au mieux aux attentes de notre clientèle et de consolider notre objectif de rendre la technologie accessible à tous», ajoute-il.

Le système prend principalement en charge la plupart des technologies actuellement nécessaires, telles que les réseaux 3G / 4G ainsi que plusieurs applications et services, notamment l’assistant Google, Facebook, Google Maps, YouTube et Twitter.
https://www.maghrebemergent.info/algeri ... hnologies/

ici https://www.kaiostech.com/
« Une page est tournée ; l'Algérie est d'abord fille de son histoire, qu'elle ait surmonté l'épreuve coloniale et même défié l'éclipse, atteste, s'il en était besoin, de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition.
L'ornière qui nous a contraints à croupir dans l'existence végétative des asphyxies mortelles nous imposa de nous replier sur nous-mêmes dans l'attente et la préparation d'un réveil et d'un sursaut qui ne pouvaient se faire, hélas ! que dans la souffrance et dans le sang. La France, elle-même, a connu de ces disgrâces et de ces résurrections. » Le président Houari Boumediene.

Répondre

Revenir à « Actualités en Algérie »