Les relations internationales de l’Algérie

Toutes les discussions a propos de la politique, de l'économie et de la société Algérienne (uniquement)
Répondre

60b
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 2006
Inscription : 22 mars 2012, 06:48
Localisation : Bruxelles

Re: Les relations internationales de l’Algérie

Message par 60b » 21 juin 2018, 18:05

samir_reghaia a écrit :
21 juin 2018, 16:23
60b a écrit :
21 juin 2018, 16:00
samir_reghaia a écrit :
21 juin 2018, 15:37
60b a écrit :
21 juin 2018, 12:34
Cela ne les empêchera pas de nous cracher dessus. :none:
Non, mais il est important que les peuples commencent à se réunir. Justement, on en a marre de toutes ces politiques de crachage...

Le peuple est le premier à nous cracher dessus. Arrêtons de fantasmer sur une réunion de quoi que ce soit c'est totalement inutile. A mon boulot, ici en Belgique, dans mon équipe ils sont trois. Chaque jour j'ai droit à une allusion perfide, une remarque désobligeante. Lors des accidents de l'Il 76 et du C 130 c'était fête au village. Et là, je ne parle que du crétin de base. Ils sont et resteront ce qu'ils sont. :none:
Perso, j'ai de très bons rapports avec les marocains.
Les relations entre les gens peuvent êtres tendues à l'étranger, surtout lorsqu'il s'agit de personnes nées à l'étranger, car le besoin d'affirmation identitaire se ressent plus. Il n'y a rien de péjoratif dans ce que je dis, simplement une observation objective.
En Algérie (et je suppose au Maroc), les choses sont plus détendues. Je ne pense pas que la majorité des gens soient animés de haine. Ils sont plus préoccupés par la résolution de leurs problèmes quotidiens.

Les tristes individus qui ont manifestés leur joie lorsqu'un des leurs a souillé notre emblème National arraché de la façade d'un de nos bâtiment diplomatique n'étaient, je ne pense pas, nés à l'étranger.


zeitrecht
Musaïd Awal (مساعد أول)
Musaïd Awal (مساعد أول)
Algeria
Messages : 975
Inscription : 27 octobre 2012, 23:59

Re: Les relations internationales de l’Algérie

Message par zeitrecht » 21 juin 2018, 21:21

60b a écrit :
21 juin 2018, 16:00
samir_reghaia a écrit :
21 juin 2018, 15:37
60b a écrit :
21 juin 2018, 12:34
Cela ne les empêchera pas de nous cracher dessus. :none:
Non, mais il est important que les peuples commencent à se réunir. Justement, on en a marre de toutes ces politiques de crachage...

Le peuple est le premier à nous cracher dessus. Arrêtons de fantasmer sur une réunion de quoi que ce soit c'est totalement inutile. A mon boulot, ici en Belgique, dans mon équipe ils sont trois. Chaque jour j'ai droit à une allusion perfide, une remarque désobligeante. Lors des accidents de l'Il 76 et du C 130 c'était fête au village. Et là, je ne parle que du crétin de base. Ils sont et resteront ce qu'ils sont. :none:
Je te rejoins 60b sur ce que tu dis
Le problème est plus profond que le soutien au Polisario,la fermeture des frontières ou la guerre des sables.Des générations de marocains ont été élevés dans la haine de tout ce qui est Algerien,(mais cela ne les empèche pas d'aller travailler en Algerie)
Vouloir faire un rapprochement ou pire,une union avec eux est peine perdue.J'ai été choqué par ce qui a été dit par eux sur les martyrs de la guerre de libération,ils sont même allé jusqu'a contéster le nombre de Martyrs tombés au champ d'honneur et,cela est IMPARDONNABLE.De même que les victimes du Crash de Boufarik.
Maintenant que les Golfeux les ont jeté comme une vièille...On commence a entendre un autre son de cloche de leur part.
S'il ya des Algeriens qui tombent dans le panneau,d'autres comme moi non et mille fois non!


Topic author
numidia
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2712
Inscription : 21 mars 2012, 20:17

Re: Les relations internationales de l’Algérie

Message par numidia » 21 juin 2018, 22:09

samir_reghaia a écrit :
21 juin 2018, 15:37
60b a écrit :
21 juin 2018, 12:34
Cela ne les empêchera pas de nous cracher dessus. :none:
Non, mais il est important que les peuples commencent à se réunir. Justement, on en a marre de toutes ces politiques de crachage...
ça veut dire quoi exactement "les peuples commencent à se réunir" ???
dissolution des frontières ?
un seul pays ?
parce que là ça ne signifie pas des relations économiques ou politiques, mais tu suggères des liens forts au niveau sociétal

pourquoi serait-ce nécessaire ? ou important ?
quelle plus value pour nous ?

_______

je suis d'accord sur les analyses de 60b et Zeitrecht, on a 2 sociétés au comportement différent
il y a sociologiquement et culturellement de réels différences

ok on peut avoir des relations avec le Maroc comme avec n'importe quel autre pays, ça ne pose pas de problème, mais pourquoi "réunir les peuples "?


ensuite je ne peux pas comprendre/accepter qu'on s'imagine se réunir avec un peuple qui ne lutte pas contre des fléaux sociaux et sanitaires extrêmement grave
la dépravation et la drogue qui sont considérés comme du quotidien et anodin par nombre de Marocains

et puis d'abord pourquoi se réunir ? que chauqe pays se développe et échange des partenariats quand c'est possible et équitable, it's enough
sinon chacun sa route, c'est mille fois mieux
et si nos intérêts l'exigent, on pourra réfléchir à des liens bilatéraux diplomatiques, politiques, économiques plus forts
actuellement c'est totalement idiot et naïf de notre part de croire qu'il faut ouvrir grand les bras pour accepter les folies et les perversités d'un Maroc englué à l'international
ce geste (vote en faveur du Maroc, comme pays organisateur d'une compétition mondiale de foot) l'Algérie n'a pas été la seule à le faire
c'est cohérent sportivement, ça relève d'un esprit continental fort et d'une solidarité régionale
rien de plus à mon avis

au fait, quelqu'un a-t-il réellement cru que la zone Amérique du Nord perdrait ce vote ?
entre nous ... bien sûr que non
Image

Avatar de l’utilisateur

Chifboubara
Naqib (نقيب)
Naqib (نقيب)
Algeria
Messages : 1703
Inscription : 17 mars 2016, 23:21

Re: Les relations internationales de l’Algérie

Message par Chifboubara » 21 juin 2018, 23:29

Bonjour, salam, azul...

Depuis que j'écris sur ce forum, j'ai toujours eu une position sans ambiguïté sur tout ce qui peut porter atteinte à l'Algérie et aux algériens (barbichettes égorgeurs de musulmans, créateurs de fitna, vendeurs de boulettes de schits, vendus sionisés, ventrus à gandouras amateurs d'ukrainiennes et marocaines en dehors des lieux saints.. ..).

Je serai plus nuancé ici pour une simple raison : je n'arrive pas à me faire à l'idée d'accepter un état de fait dû et/ou accentué par le colonialisme.

Cette relation de haine même si cela doit prendre des années doit cesser.

On n'aura sans doute pas l'occasion d'y goûter mais l'espoir fait vivre.

Le SO est une épine dans les bottes à la fois du Maroc et de l'Algérie.

Moi aussi j'ai des petites histoires sur la décennie noire où l'on sentait un certain plaisir à raconter dans le détails les exactions sangliesques par certains marocains, ou alors quant ils chantaient et chantent encore en choeur le kitukisme.

Sur la joie que suscitent les accidents d'avions (en augmentant même le nombre de victimes).

Mais voilà que voulez vous avec un peuple soumis depuis des siècles par les rois et les colons.

Je ne leur en veut pas, j'ai pitié.

Il est vrai que je n'ai pas d'espoir sur les générations d'aujourd'hui.

L'éducation progresse, et certains soumis relèvent la tête.

Pour résumer, je ne veux pas accepter ce reste de colonialisme dans nos cerveaux. Il est possible de faire des efforts le doigt sur la gâchette pour les générations infestées par la haine.

Voilà j'ai retrouvé ce qu'écrivait Alain Peyrefitte ancien ministre de de gaulle. Il raconte ce que lui a dit le général sur l'Algérie et le Maroc :
A la question de savoir si la France devait observer une position neutre dans le conflit entre l’Algérie et le Maroc, le général de Gaulle eut cette réponse décapante : «Il ne faut rien proclamer du tout. Et, d’abord, c’est faux ! Nous aidons les Marocains, en leur fournissant des armes. Nous aidons les Algériens en mettant à leur disposition notre aérodrome de Colomb-Béchar.» Pour être encore plus clair, l’ancien chef de l’Etat français reformule sa pensée sentencieusement : «Par le fait, nous les aidons à s’entretuer. Pourtant, il faut faire comme si nous étions neutres !»
Non, ils ne peuvent pas gagner...
«Partout où je vais les gens me tendent la main pour demander quelque chose, sauf en Algérie où les gens m'ont tendu la main pour, au contraire, m'offrir quelque chose» Yann Arthus Bertrand
«Le grand art, c'est de changer pendant la bataille. Malheur au général qui arrive au combat avec un système» Napoléon Bonaparte


Topic author
numidia
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2712
Inscription : 21 mars 2012, 20:17

Re: Les relations internationales de l’Algérie

Message par numidia » 22 juin 2018, 06:30

non mon ami ce n'est pas de la haine
l'Algérie est un Etat moderne autant que le Maroc
l'histoire n'est pas statique, les zones, pays, peuples changent, évoluent, ... mais en finalité ils sont le résultat de faits
les pays d'Afrique du Nord sont ce qu'ils sont aujourd'hui
pourquoi créer une zone sans frontière avec un grand espace commun alors que cela ne correspond à aucune réalité, événement, fait ?
alors que la question même d'un maghreb sans frontière a été longtemps le leitmotiv des mouvements fachistes (islamistes ou ethnicistes)
car la Nation Républicaine moderne ne correspond pas à cet espace géographique fantasmé d'un soit disant passé idyllique

l'histoire ne se réécrit pas, on ne la "retrouve "pas
les dernières décennies de ces 2 pays (Algérie et Maroc) sont marqués par des changements et des évolutions respectives très différentes

exploser les frontières et ne former qu'un seul pays n'a strictement aucun sens

quant à l'esprit colonial, il n'est pas la source de ces divergences, bien sûr il en a joué et a manipulé à escient
mais historiquement des divergences existaient déjà bien avant
l'esprit colonial nous a bien laissé des séquelles
mais ce qui fait l'Algérie moderne c'est sa lutte, ce qui a cimenté le peuple algérien c'est la libération du pays

quand en Algérie au moment de la colonisation un certain Ferhat Abbes niait même l'existence d'une identité algérienne
pour ensuite se rétracter et dire toute son erreur, le reconnaître et participer à l'émancipation nationale,
les Marocains n'ont jamais eu cet démarche, au contraire
alors que les Algériens ont subi une tentative planifiée de déculturation

notre identité s'est construite alors autour du ciment national et de l'édification du combat libérateur
la connaissance et le savoir historique (malgré les manipulations classiques et inhérentes à tout pays) n'est qu'au début
il nous faut de nombreux chercheurs et spécialistes
il est vrai

mais en 2018 et au delà dans le contexte mondial, abandonner nos frontières est suicidaire, et ne fait écho à aucune nécessité / besoin
nous pouvons très bien vivre dans des relations bilatérales
les Algériens ou Marocains qui souhaitent aller vivre dans l'autre pays peuvent le faire
pas de problème

on sait que tout abandon des frontière et union de plusieurs pays (même très très proches) casse et détruit
ex: URSS, UE, ...
je voudrais que quelqu'un m'explique pour nous et pour le Maroc, quelle est la plus value d'un abandon des frontière et d'un espace commun ?
tout ce qu'on peut faire entre Etats faisons le, inutile de détruire notre pays pour cela

s'il n'existe plus d'Algérie ni de Maroc, que proposez-vous ?
quelle autorité politique ? quelle administration ? quel nom ?

ce qui nous rapproche (notamment la religion) devrait être une raison suffisante pour exploser les frontières ?
alors il faudrait mieux créer un espace du Maroc (ou même de l'Espagne, fleuron du classicisme musulman) jusqu'au Pakistan/Indonésie, pourquoi s'arrêter juste aux 2 pays Algérie Maroc ?
si vous parlez de l'ancestral identité amazigh et de l'histoire antique,
alors il faudrait créer un espace du Maroc à l'Egypte
l'histoire antique ou classique c'est du passé, on ne peut pas le recréer artificiellement
si il revient ce sera suite à des événements, des faits et une conscientisation au niveau populaire
mais l'histoire des peuples n'est pas le fruit d'artifices

les Marocains vivent leur vie, nous vivons la notre,
soyons en bonne entente et ami autant que possible
en quoi la situation actuelle l'empêche ?
à part les insultes récurrentes et provocations et autres actes de soutien aux mouvements terroristes de la part du makhzen,son esprit colonial et le trafic de drogue
il y aurait probablement beaucoup de liens entre ces 2 peuples aujourd'hui

je pense pareil pour la Tunisie ou la Libye, chacun sa route
ces 2 pays avec qui les séquelles de l''esprit colonial n'a rien à voir
absolument aucune haine, mais plutôt du réalisme et de la real politik
Image


zeitrecht
Musaïd Awal (مساعد أول)
Musaïd Awal (مساعد أول)
Algeria
Messages : 975
Inscription : 27 octobre 2012, 23:59

Re: Les relations internationales de l’Algérie

Message par zeitrecht » 22 juin 2018, 21:41

Numidia,
c'est clair on ne mélange pas les servièttes et les torchons comme on dit.
La Real-politic nous apprend a avoir des relations economico-politiques avec les pays en fonction de nos intérêts et,le Maroc ou la Tunisie ne font pas excéption
Même si pour moi le Maroc est un nuisible dont il faut se méfier comme de la peste et le choléra,mais on doit composer avec.
Delà a croire au barratin de cet Ambassadeur et voir une quelconque union est tout simplement de l'immaturité politique.


samir_reghaia
Mulazim (ملازم)
Mulazim (ملازم)
Messages : 1062
Inscription : 05 juin 2013, 13:47

Re: Les relations internationales de l’Algérie

Message par samir_reghaia » 22 juin 2018, 21:46

numidia a écrit :
21 juin 2018, 22:09
samir_reghaia a écrit :
21 juin 2018, 15:37
60b a écrit :
21 juin 2018, 12:34
Cela ne les empêchera pas de nous cracher dessus. :none:
Non, mais il est important que les peuples commencent à se réunir. Justement, on en a marre de toutes ces politiques de crachage...
ça veut dire quoi exactement "les peuples commencent à se réunir" ???
dissolution des frontières ?
un seul pays ?
parce que là ça ne signifie pas des relations économiques ou politiques, mais tu suggères des liens forts au niveau sociétal

pourquoi serait-ce nécessaire ? ou important ?
quelle plus value pour nous ?

_______

je suis d'accord sur les analyses de 60b et Zeitrecht, on a 2 sociétés au comportement différent
il y a sociologiquement et culturellement de réels différences

ok on peut avoir des relations avec le Maroc comme avec n'importe quel autre pays, ça ne pose pas de problème, mais pourquoi "réunir les peuples "?


ensuite je ne peux pas comprendre/accepter qu'on s'imagine se réunir avec un peuple qui ne lutte pas contre des fléaux sociaux et sanitaires extrêmement grave
la dépravation et la drogue qui sont considérés comme du quotidien et anodin par nombre de Marocains

et puis d'abord pourquoi se réunir ? que chauqe pays se développe et échange des partenariats quand c'est possible et équitable, it's enough
sinon chacun sa route, c'est mille fois mieux
et si nos intérêts l'exigent, on pourra réfléchir à des liens bilatéraux diplomatiques, politiques, économiques plus forts
actuellement c'est totalement idiot et naïf de notre part de croire qu'il faut ouvrir grand les bras pour accepter les folies et les perversités d'un Maroc englué à l'international
ce geste (vote en faveur du Maroc, comme pays organisateur d'une compétition mondiale de foot) l'Algérie n'a pas été la seule à le faire
c'est cohérent sportivement, ça relève d'un esprit continental fort et d'une solidarité régionale
rien de plus à mon avis

au fait, quelqu'un a-t-il réellement cru que la zone Amérique du Nord perdrait ce vote ?
entre nous ... bien sûr que non

Mais qui te parle d'abolir les frontières? Qui parle de créer un pays commun? Il suffit de dire qu'on doit laisser les peuples se réunir pour voir des réactions démesurées. Oui, les peuples doivent se réunir et ne pas se laisser berner par la politique qui les sépare. M'expliquer que le peuple marocain est moins bien que le peuple algérien... je n'y crois pas. Ils ont leurs défauts et leur qualités... comme nous. J'en ai marre de voir les arabes se cracher dessus et se taper dessus au profit des occidentaux. Car NON, je ne me fais pas d'illusion: Les vrais ennemis de l'Algérie sont 3: Les terroriste les occidentaux et Israel (les 3 étant très souvent liés). Et ce sont ces mêmes 3 qui sont les ennemis de toute la civillisation arabo-musulmane. Qu'il y ait des positions politiques discutable, je ne le conteste pas. L'Arabie Séoudite, le Quatar, et... le Maroc jouent à des jeux troubles. Mais justement, il s'agit de positions politiques.
Les ennemis mentionnés plus haut sont non seulement les ennemis de l'Algérie mais de toute la civillisation arabo-musulmane. Et justement, ces ennemis là n'attendent qu'une seule chose: c'est qu'on s’entre-tue.
Alors moi je choisis de faire la différence entre les politiques et les peuples et vous devrez d'ailleurs vous lever tôt pour me faire avaler qu'il y a une différence significative entre les peuples algérien, marocain et tunisien. Non, je suis patriote, mais je ne tomberais pas dans la haine de mes voisins. :nooo:

Par ailleurs, nous avons des problémes, mais nous avons la chance de ne pas avoir eu de conflits majeurs qui ont semé une haine viscerale entre les peuples. Car lorsque ca arrive, on ne peut plus rien construire. Regardez tous ces peuples qui se sont fait la guerre pour les interets des grandes puissances et qui se haissent maintenant (serbes, croates, albanais par exemple). La haine les empêchera encore longtemps de cohabiter ensemble. Nous avons la chance de ne pas être dans le même cas, alors moi je ne tombe pas dans ce piège.
Les grands changements ne viennent que d'en bas.


zeitrecht
Musaïd Awal (مساعد أول)
Musaïd Awal (مساعد أول)
Algeria
Messages : 975
Inscription : 27 octobre 2012, 23:59

Re: Les relations internationales de l’Algérie

Message par zeitrecht » 23 juin 2018, 01:21

samir_reghaia,
mon opignon sur le Maroc est claire et je respécte la tiènne,mais le discours sur les Arabo-Musulmans ne vaut pas un clou.
On a vu comment se comportent les Arabes.Ils ont imposé un embargo a leur frère en plein mois du Ramadan,chose qu'Israel n'a pas fait avec les Palestiniens.Comment ils entèrrent les Yemenites sous les bombes pour des prétextes fallacieux,comment ils combattent les démocraties naissantes dans des pays comme la Syrie,le Liban,la Libye,la Tunisie...Comment ils ont vendu la Palestine etc etc etc

Il a fallu un vote a la coupe du monde pour que les amis et alliés de toujours(Maroc,Pays du Golfe) se mettent a étaler leur linge sale sur les reseaux sociaux
Crois moi ni les Marocains ni les Arabes du Golfe ne sont politiquement et socialement matures pour entreprendre quoi que ce soit et nous ne devons les soutenir que s'ils montrent une réelle volonté de changement.Sans cela c'est une perte de temps,pas parce que nous sommes mieux,loin dela,juste parce que les Royaumes Arabes sont les systèmes les plus pourris qui puissent exister

Avatar de l’utilisateur

Chifboubara
Naqib (نقيب)
Naqib (نقيب)
Algeria
Messages : 1703
Inscription : 17 mars 2016, 23:21

Re: Les relations internationales de l’Algérie

Message par Chifboubara » 23 juin 2018, 04:52

Salam Numidia, je comprends très bien ton raisonnement et il se tient... aujourd'hui.

Entre le noir et le blanc, il y a de nombreuses nuances. Personne ne parle d'une ouverture totale du jour au lendemain des frontières. Ce serait suicidaire, en tenant compte de tous ceux qui veulent "du bien" à l'Algérie.

Tu le sais bien qu'il n'est pas possible de parler d'une ouma unique du Maroc au Pakistan. La plus grande (géographiquement parlant), ce sont les turques qui l'ont faite et encore l'ensemble n'a jamais été homogène.

J'ai émis juste un souhait naïf de règlement du conflit du SO qui intoxique les relations de 3 pays.

Tout le monde s'en fout quelque part que cette ensemble soit éthnique ou religieux. Mais la réalité est que un algérien se sentira plus proche d'un marocain que d'un saoudien. Ceux et celles qui disent le contraire ne font que fantasmer.

Se sentir algérien, marocain, tunisien... n'a rien d'antinomique avec le fait de se sentir africain du nord comme d'autres se sentent asiatique ou européen.

On peut vouloir une amélioration des relations sans être un daechien et/ou un ethniciste ou je ne sais quoi.

Nous sommes tous tombés dans un piège inextricable.

Les petits roitelets et autres présidents légumes ont de beaux jours devant eux.

Ce "rapprochement" comme je l'ai expliqué prendrait des dizaines d'années s'il avait lieu.

Le seul moyen de faire face aux prédateurs consiste à se regrouper pour avoir le minimum de poids nécessaire.

Il doit bien y avoir des dénominateurs communs dans l'intérêt de cet "ensemble".

Même les indiens et les pakistanais trouvent le moyen de s'entendre pour rejoindre l'OCS. Ils sont pourtant plus nombreux et plus puissants avec chacun une gâchette nucléaire.

On peut détester son voisin et trouver des compromis dans l'intérêt des deux parties sans vendre son âme ni son nif.

J'ai l'occasion de croiser des allemands et des français. Ils sont les petits et arriéres petits enfants de gens qui se sont éventrés par millions à la baïonnette.

En restant seuls et isolés, chacun va être une proie idéale.

Grâce à la manipulation, au chantage financier, militaire, la peur, la propagande...les voisins terrorisés resteront neutres au mieux, complices au pire.

Ce manque de vision géostratégique (volontaire ou pas.... ) des dirigeants est dramatique pour les populations dont les enfants se sauvent à la nage.
«Partout où je vais les gens me tendent la main pour demander quelque chose, sauf en Algérie où les gens m'ont tendu la main pour, au contraire, m'offrir quelque chose» Yann Arthus Bertrand
«Le grand art, c'est de changer pendant la bataille. Malheur au général qui arrive au combat avec un système» Napoléon Bonaparte

Avatar de l’utilisateur

Chifboubara
Naqib (نقيب)
Naqib (نقيب)
Algeria
Messages : 1703
Inscription : 17 mars 2016, 23:21

Re: Les relations internationales de l’Algérie

Message par Chifboubara » 23 juin 2018, 05:09

zeitrecht a écrit :
22 juin 2018, 21:41
Numidia,
c'est clair on ne mélange pas les servièttes et les torchons comme on dit.
La Real-politic nous apprend a avoir des relations economico-politiques avec les pays en fonction de nos intérêts et,le Maroc ou la Tunisie ne font pas excéption
Même si pour moi le Maroc est un nuisible dont il faut se méfier comme de la peste et le choléra,mais on doit composer avec.
Delà a croire au barratin de cet Ambassadeur et voir une quelconque union est tout simplement de l'immaturité politique.
Cet Ambassadeur fait son travail : il avance des pions que le roitelet (et ses maîtres) lui a dit d'avancer.

Il suffit de lui répondre de la même manière et de lui demander ce qu'il propose de concret à part sa danse du ventre.

Les pays ont des intérêts. Si le Maroc et l'Algérie trouvent plus d'intérêt sur certains points, il faudra bien aller plus loin que cette danse.

Cela peut être un moyen pour que la maîtresse délaisse un peu (je dis bien un peu) les occidentaux, les ventrus du golf et autres.

Elle est isolée en ce moment, il ne faut pas la laisser entièrement entre les mains de ces derniers. Sinon ils resteront les seuls à tirer les ficelles pendant encore longtemps et ils sont autrement plus dangereux.

Ces derniers ont en plus un avantage : pas de frontières terrestres. (A part l'ilot à chèvres et autres lopins de terres conservés par les espingouins).

Personne ne propose d'épouser une maîtresse infidèle ici :clown:
«Partout où je vais les gens me tendent la main pour demander quelque chose, sauf en Algérie où les gens m'ont tendu la main pour, au contraire, m'offrir quelque chose» Yann Arthus Bertrand
«Le grand art, c'est de changer pendant la bataille. Malheur au général qui arrive au combat avec un système» Napoléon Bonaparte


zeitrecht
Musaïd Awal (مساعد أول)
Musaïd Awal (مساعد أول)
Algeria
Messages : 975
Inscription : 27 octobre 2012, 23:59

Re: Les relations internationales de l’Algérie

Message par zeitrecht » 23 juin 2018, 11:18

Chifboubara a écrit :
23 juin 2018, 05:09
zeitrecht a écrit :
22 juin 2018, 21:41
Numidia,
c'est clair on ne mélange pas les servièttes et les torchons comme on dit.
La Real-politic nous apprend a avoir des relations economico-politiques avec les pays en fonction de nos intérêts et,le Maroc ou la Tunisie ne font pas excéption
Même si pour moi le Maroc est un nuisible dont il faut se méfier comme de la peste et le choléra,mais on doit composer avec.
Delà a croire au barratin de cet Ambassadeur et voir une quelconque union est tout simplement de l'immaturité politique.
Cet Ambassadeur fait son travail : il avance des pions que le roitelet (et ses maîtres) lui a dit d'avancer.

Il suffit de lui répondre de la même manière et de lui demander ce qu'il propose de concret à part sa danse du ventre.

Les pays ont des intérêts. Si le Maroc et l'Algérie trouvent plus d'intérêt sur certains points, il faudra bien aller plus loin que cette danse.

Cela peut être un moyen pour que la maîtresse délaisse un peu (je dis bien un peu) les occidentaux, les ventrus du golf et autres.

Elle est isolée en ce moment, il ne faut pas la laisser entièrement entre les mains de ces derniers. Sinon ils resteront les seuls à tirer les ficelles pendant encore longtemps et ils sont autrement plus dangereux.

Ces derniers ont en plus un avantage : pas de frontières terrestres. (A part l'ilot à chèvres et autres lopins de terres conservés par les espingouins).

Personne ne propose d'épouser une maîtresse infidèle ici :clown:
Comment tu comptes dealer avec une maitrèsse infidele???Sachant qu'a tout moments tu risques de recevoir un coup de massue sur la tête,surtout pourquoi se compliquer la vie?Tu sais trés bien que le Maroc ne délaissera jamais peu ou beaucoup ses souteneurs,parce que sur ce point il n'a pas de pouvoir de décisions et les décisions sont prises par des pays qui veulent tout le bien monde a l'Algerie.
Moi,je suis d'avis de garder le status-quo existant;Bien sur il faut les aider financièrement en laissant les quelques milliers de Marocains travailler en Algerie pour soutenir les leurs et,dans la mesure du possible éffacer quelques dettes du Maroc(pour ne pas laisser ce pays sombrer dans le chaos,car c'est ce qui le guette aprés que les pays du Golfe ont retirés leur soutien/aide finanacière) jusqu'a ce que le peuple prenne son déstin en main.Là on pourra entammer une eventuelle discusion sur une coopération plus approfondie sans ouverture des frontières.
Là on nage en plein masochisme,mais c'est le prix a payer pour avoir une stabilité au moins d'un côté des frontières.


Topic author
numidia
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2712
Inscription : 21 mars 2012, 20:17

Re: Les relations internationales de l’Algérie

Message par numidia » 23 juin 2018, 13:01

Chifboubara a écrit :
23 juin 2018, 04:52
Salam Numidia, je comprends très bien ton raisonnement et il se tient... aujourd'hui.

Entre le noir et le blanc, il y a de nombreuses nuances. Personne ne parle d'une ouverture totale du jour au lendemain des frontières. Ce serait suicidaire, en tenant compte de tous ceux qui veulent "du bien" à l'Algérie.

Tu le sais bien qu'il n'est pas possible de parler d'une ouma unique du Maroc au Pakistan. La plus grande (géographiquement parlant), ce sont les turques qui l'ont faite et encore l'ensemble n'a jamais été homogène.

J'ai émis juste un souhait naïf de règlement du conflit du SO qui intoxique les relations de 3 pays.

Tout le monde s'en fout quelque part que cette ensemble soit éthnique ou religieux. Mais la réalité est que un algérien se sentira plus proche d'un marocain que d'un saoudien. Ceux et celles qui disent le contraire ne font que fantasmer.

Se sentir algérien, marocain, tunisien... n'a rien d'antinomique avec le fait de se sentir africain du nord comme d'autres se sentent asiatique ou européen.

On peut vouloir une amélioration des relations sans être un daechien et/ou un ethniciste ou je ne sais quoi.

Nous sommes tous tombés dans un piège inextricable.
.................................
Salam
oui ok alors que faire ?
une fois que le piège est tendu, une fois que l'araignée nous a englués dans sa toile
comment réagir ?
ouvrir les bras à celui qui nous poignarde ?

ou comprendre que le plus proche de nous peut être le plus dangereux aussi
et faire ne sorte que ce qui nous a construit et nos principes sont les seules choses qu'il nous reste
notre nif (sens positif, je ne parle de l'orgueil mal placé, mais je parle de la dignité qu'il nous reste pour être debout face à l'adversité) ce nif est la seule chose qu'il restera à l'instant T
l'unique et seule chose
et on veut nous montrer, nous obliger à croire qu'on est la source des problèmes, la raison de la discorde

pour faire la paix et pardonner il faut reconnaître les tors et il faut accepter de se regarder en face, des 2 côtés
il faut que les 2 parties s'y mettent

je ne vois pas beaucoup de choses de ce genre depuis de nombreuses années
le monde et l'histoire nous apprennent à devenir pragmatique et quand on est assez fort et grand en maturité, là on peut travailler à changer les choses
mais quand on nous jette dans la boue et qu'on nous dit qu'il faut pardonner à celui qui se rit de toi et te tue à petit feu, t'empoisonne et te méprise alors je ne vois comment faire à part être stoîque mais ferme, être digne et constant dans le droit et les principes


Chifboubara a écrit :
23 juin 2018, 04:52
................. J'ai l'occasion de croiser des allemands et des français. Ils sont les petits et arriéres petits enfants de gens qui se sont éventrés par millions à la baïonnette...................
l'Allemagne a occupé la France, mais l'Algérie n'a jamais occupé le Maroc, ni l'inverse

1) l'Allemagne a fait son mea culpa
l'Allemagne a reconnu ses tors
l'Allemagne a subi des procès, des condamnations
l'Allemagne a payé des dommages de guerre et elle en paye toujours jusqu'à aujourd'hui, chaque année
l'Allemagne a demandé pardon

2) l'union politique entre les 2 pays s'est faite sur des bases économiques, sur fond de chantage grace à la puissance Otan et USA
de là est né le début de la Communauté europénne, grace à l'acier et au charbon

il n'a jamais été question d'unir les peuples au début,
par contre c'est quelques chose qui est apparu comme une nécessité dans les années 80 ' pour arriver à dissoudre les Nations dans un ensemble de consommateurs
destruction des souverainetés nationales (c'est le constat évident depuis Maastricht)

3) sur le terrain les realtions ne sont pas idylliques, prends le cas de la justice allemande qui privilégie les siens sans tenir compte des directives européennes
dans les cas de garde ou de divorce par exemple
les Allemands ont su par leur travail remonter la pente et surtout être maître de leur argent et économie (ils reviennet de loin après la 2WW)
ils se sont imposer par le deutchmark et par la qualité de leur travail et des relations professionnelles qu'ils développent
ni la France, ni l'Allemagne ne passe son temps à mener campagnes violentes et virulentes, d'insultes envers leur voisin de façon si constante que notre voisin le makzen

et les Allemands ont aussi su mettre en sourdine et lutter contre le fachisme
ils n'ont pas tout fait pour alimenter les mouvemenst fachos dans les autres pays européens, au contraire

donc en ce qui concerne nos relations avec le Maroc je ne vois pas de lien



samir_reghaia a écrit :
22 juin 2018, 21:46
Mais qui te parle d'abolir les frontières? Qui parle de créer un pays commun? Il suffit de dire qu'on doit laisser les peuples se réunir pour voir des réactions démesurées. Oui, les peuples doivent se réunir et ne pas se laisser berner par la politique qui les sépare.
ok alors expliques-moi STP ce que signifie "réunir les peuples" ?

M'expliquer que le peuple marocain est moins bien que le peuple algérien..
personne n'a dit ça, j'ai dit qu'on était pas pareil
il y a des constats que n'importe qui peut faire, chacun a ses habitudes, comportemenst, mentalités, donc comme tu dis:
Ils ont leurs défauts et leur qualités... comme nous.

J'en ai marre de voir les arabes se cracher dessus et se taper dessus au profit des occidentaux.

cite-mois STP un seul événement qui te permets de dire que les Algériens ont craché sur les Marocains ?
un seul STP

ne me parle pas des réactions suites aux insultes et provocations marocaines , ok
parle-moi de haine gratuite de l'Algérie contre le Maroc, donne-moi un exemple

les pays se tapent dessus et t'en a marre, mais c'est exactement ce que je t'expliquais
la réalité politique est telle que le fait de penser que parce qu'il s'agit d'un pays arabe, il sera un appui, une aide, un soutien, de façon indéfectible, cette pensée est naïve et fausse
Car NON, je ne me fais pas d'illusion: Les vrais ennemis de l'Algérie sont 3: Les terroriste les occidentaux et Israel (les 3 étant très souvent liés). Et ce sont ces mêmes 3 qui sont les ennemis de toute la civillisation arabo-musulmane. Qu'il y ait des positions politiques discutable, je ne le conteste pas. L'Arabie Séoudite, le Quatar, et... le Maroc jouent à des jeux troubles. Mais justement, il s'agit de positions politiques.
Les ennemis mentionnés plus haut sont non seulement les ennemis de l'Algérie mais de toute la civillisation arabo-musulmane. Et justement, ces ennemis là n'attendent qu'une seule chose: c'est qu'on s’entre-tue.
Alors moi je choisis de faire la différence entre les politiques et les peuples et vous devrez d'ailleurs vous lever tôt pour me faire avaler qu'il y a une différence significative entre les peuples algérien, marocain et tunisien. Non, je suis patriote, mais je ne tomberais pas dans la haine de mes voisins. :nooo:
1) vois-tu je vais beaucoup plus loin que toi
je pense que ces ennemis que tu as cités, sont les ennemis de l'humanité entière
il s'agit de fléaux réels qui mettent en danger tout groupe humain non assujetti, tout groupe humain ou société humaine (constituée en pays ou pas) est/sera touchée par la permissivité et la nuisance de ces ennemis
c'est pour cela que les alliances ou non doivent être très intelligemment menées, que les faux prétextes ne sont pas de mise
me dire que les pays arabes ont ad vitam eternam un chèque en blanc et peuvent poignarder dans le dos un autre pays arabe autant qu'il veuelent, c'est vraiment stupide (désolé du terme)

2) dans ce uqe tu dis, il y a une vision sectaire des relations, alors que le danger est crucial pour cahque humain épris de droit et de dignité, un être de foi ne peut s'arrêter à l'appartenance clanique ou ethnique (ou dire par exemple l'autre est arabe donc il peut me poignarder dans le dos c'est pas grave)
non c'est très grave
un Musulman doit respecter tout le monde
mais un Musulman qui me poignarde dans le dos, il y a le droit, la loi, la chari'a
je n'ai vu nul part dans le Coran le fait qu'on doit se laisser abuser, humilier, tuer, torturer, voler, poignarder dans le dos et dire ok c'est bon, c'est pas grave t'as le droit de me massacrer, je dirais rien, t'es Musulman, continue à me massacrer

c'est ça ta logique ?

2) on peut s'allier avec le Japon ou la Suède ou le Bangladesh ça me pose aucun problème si c'est dans notre intérêt
on peut s'allier pareil au Maroc à la Tunisie ou la Mauritanie si c'est notre intérêt

mais quand ce possible allié est directement un cheval de Troie qui lui-même te mène la guerre, comment fais-tu pour t'allier à lui ?
(par exemple: le trafic de drogue est une déclaration de guerre du Maroc envers ses voisins, nous et lkes autres)

3) qui te demande de haïr un voisin ou qui que soit d'autre ?
perso je demande juste aux gens d'avoir du bon sens et de comprendre que les relations internationales suivent la ligne exclusive du: "l'intérêt du pays et des miens prime avant tout"
c'est du pragmatisme

Par ailleurs, nous avons des problémes, mais nous avons la chance de ne pas avoir eu de conflits majeurs qui ont semé une haine viscerale entre les peuples. Car lorsque ca arrive, on ne peut plus rien construire. Regardez tous ces peuples qui se sont fait la guerre pour les interets des grandes puissances et qui se haissent maintenant (serbes, croates, albanais par exemple). La haine les empêchera encore longtemps de cohabiter ensemble. Nous avons la chance de ne pas être dans le même cas, alors moi je ne tombe pas dans ce piège.
ok, très bien, je sui sd'accord avce toi sur la perversité de ce mécanisme

1) la Yougoslavie a été un terrain / un laboratoire pour l'Otan et accessoirement certains de l'ONU
donc pour nous il faudrait que les voisins dont tu parles eux puissent sortir du piège
eux ils osnt tombés dans le piège et ils s'y complaisent
que vas-tu faire ?

2) pourquoi penses-tu que nos chers voisins dont tu parles participent si activement aux mouvements séparatistes en Algérie ?
ne sont-ils pas en train de créer des haines entre Algériens ?
que fait-on ?
on leur dit ok c'est pas grave, soutenez les fachos chez nous qui nous empoisonnent le creveau
vous avez le droit vous êtes un pays arabo-musulman, donc on vou s pardonne tout
c'est ça qu'il faut dire ?

eh bien pour moi, NON !
je ne sui spas d'accord

pour moi, nous sommes Algériens, l'Algérie est algérienne avant tout
arabe, amazigh, musulmane, chrétienne, etc... tous ces éléments constitutifs de notre identité sont notre héritage oui d'accord
mais pourquoi en faire un carcan fermé qui nous oblige à des relations avec d'autres qui n'ont pas les mêmes attachements, principes, comportements face au droit et à la dignité des peuples ?

notre richesse humaine, identitaire de surcroit est un tremplin pour s'ouvrir au monde, et élaboraer des alliances, des relations avec toute personne ou groupe ou pays qui partage les mêmes fondamentaux, que cette personne ou pays soit arabe ou amazigh ou pas du tout, qu'il soit musulman ou pas de tout
Image


samir_reghaia
Mulazim (ملازم)
Mulazim (ملازم)
Messages : 1062
Inscription : 05 juin 2013, 13:47

Re: Les relations internationales de l’Algérie

Message par samir_reghaia » 24 juin 2018, 12:53

@Numidia:
J'ai commencé à lire ton post et je ne l'ai pas fini. Déolé, je n'ai pas de temps pour lire et écrire des posts de 2 pages.
Nous avons la chance de ne pas avoir eu de guerre fratricide entre l'Algérie et le Maroc, qui auraient engendré une haine viscerale entre les peuples. Alors il faut surtout ne pas tomber dans ce piège. Sinon, nous finirons comme les serbes, croate et albanais, a faire la guerre cycliquement pour les interets de l'envahisseur du moment. Le premier pas pour éviter cela est de refuser la haine du peuple voisin et de refuser de mélanger politique et peuple. Le Maroc a de mauvais politiques d'alliance avec des ennemis potentiels. Ok. La politique peut changer mais si tu réussis à inoculer le virus de la haine entre les peuples tu joueras toujours pour le camps adverse, cad celui de l'envahisseur du moment. Je refuse donc d'entrer dans cette logique et je mets une séparation claire entre mes positions politiques et mes sentiments envers le peuple marocain, et tout le monde devrait faire pareil avant que ca ne dégénère.
Désolé, je n'ai pas le temps d'écrire des posts de 2 pages...
Les grands changements ne viennent que d'en bas.


Topic author
numidia
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2712
Inscription : 21 mars 2012, 20:17

Re: Les relations internationales de l’Algérie

Message par numidia » 24 juin 2018, 14:13

j'ai aucune animosité contre aucun peuple
juste dommage que tu refuses de lire quelque chose où il n'y a aucune haine d'exprimer, absolument aucune
mais je suis contente de voir que tu as la force de transformer les relations entre le Maroc et l'Algérie en un voyage de noces
c'est sûr que ce sera plus facile que de lire mes longs posts (je vois page 124: 14 messages dont seulement 4 sont de moi)

pourquoi est-ce que je perds autant de temps et d'énergie à écrire ?
avec twitter ces à peine en qlq syllabes qu'on exprime des concepts, des idées, et là sur ce forum c'est long, trop long
t'as raison je suis saoûlante
allez bon courage pour ton "union" (que t'as toujours pas expliqué ;) )

merci d'avoir essayer !
Image

Avatar de l’utilisateur

Chifboubara
Naqib (نقيب)
Naqib (نقيب)
Algeria
Messages : 1703
Inscription : 17 mars 2016, 23:21

Re: Les relations internationales de l’Algérie

Message par Chifboubara » 25 juin 2018, 06:05

Pour ma part, le rapprochement consiste pour l'instant en des actions fortes et sans engagement réel.

L'exemple le plus parfait est le vote en faveur du "peuple" marocain pour l'organisation de la coupe du monde.

Les makhzeniens ont été dépassés sur les réseaux sociaux. Ils ont beau répéter leurs chansons pour faire des piqûres de rappel au peuple, ils se sont isolé. La population, elle, a bien compris la position pragmatique.

Ça ne mange pas de pain comme on dit et cela permet, à moindre frais, de réveiller ce peuple soumis et de mettre à nu toute la propagande anti algérienne grotesque.

Même pas besoin de prendre le risque de se rapprocher de la maitresse infidèle pour bien faire les choses..

Comme d'habitude, je pense que l'on est toute et tous d'accord sur le fonds : méfiance, méfiance.

Apres la méthode et sa forme, nous parlons de gestion à long terme.
«Partout où je vais les gens me tendent la main pour demander quelque chose, sauf en Algérie où les gens m'ont tendu la main pour, au contraire, m'offrir quelque chose» Yann Arthus Bertrand
«Le grand art, c'est de changer pendant la bataille. Malheur au général qui arrive au combat avec un système» Napoléon Bonaparte

Répondre

Revenir à « Actualités en Algérie »