Les investissements et le développement du tourisme en Algérie

Toutes les discussions a propos de la politique, de l'économie et de la société Algérienne (uniquement)
Répondre

Topic author
cesam
Raqib (رقيب)
Raqib (رقيب)
Algeria
Messages : 430
Inscription : 30 mars 2012, 11:49

Les investissements et le développement du tourisme en Algérie

Message par cesam » 04 avril 2012, 16:19

Le groupe français annonce son implantation à Skikda

Louvre Hotels compte ouvrir 10 hôtels en Algérie

Image

Par : Rubrique Radar - 04 aVRIL 2012
“Il y a de la place en Algérie pour plusieurs centaines d'hôtels en plus.” C’est là la conviction d’Alain Sebah, vice-président d’opérations internationales du groupe français Louvre Hotels, qui entend y implanter au moins dix établissements d'entrée de gamme d'ici à fin 2017. Il en a fait l’annonce dans Jeune Afrique.

Le Français, qui prévoit d'ouvrir 25 établissements d'entrée de gamme Campanile et Première Classe (ses marques d'entrée de gamme) en cinq ans, cible désormais les marchés algérien et marocain. Le Français qui vient d'annoncer l'implantation d'un premier Golden Tulip, sa marque haut de gamme, dans la wilaya de Skikda, se dit très confiant dans le potentiel local, en raison notamment du démarrage du secteur touristique.
http://www.liberte-algerie.com/radar/lo ... kda-175414

:star: L'Algérie n'est plus perçue comme destination touristique dangereuse. Les perspectives sont immenses et dépassent l'imagination. Populations très hospitalières, sites antiques et nature séduisante sont des atouts déterminants. :cheers:

Cap de Fer / Azzaba / Skikda
Image
Image
Image


Topic author
cesam
Raqib (رقيب)
Raqib (رقيب)
Algeria
Messages : 430
Inscription : 30 mars 2012, 11:49

Re: Investissements étrangers dans le secteur du tourisme

Message par cesam » 09 avril 2012, 17:41

Après le blocage de nombreux projets

De plus en plus d’investisseurs étrangers intéressés par le tourisme

Image
Projet parc Dounya (800 hectares) - Groupe EIIC

Par Badiâa Amarni - 17 Février 2012
Le secteur du tourisme, et contrairement à beaucoup d’autres où une forte hésitation est relevée, suscite un intérêt particulier de la part des investisseurs étrangers. Des chaînes hôtelières internationales ont investi ou sont en train d’investir le plus normalement du monde, à l’exemple de Marriott et d’Ibis.

D’autres investisseurs, à l’instar d’EIIC (Emirat International Invest Compagny), ont également des projets touristiques en Algérie entre autres le parc Dounia aux Grands Vents à Dély Ibrahim.
http://www.latribune-online.com/supleme ... /63828.rss
Il est de même pour l’entreprise algero-émiratie Emiral qui est en train de réaliser le grand projet Forum El Djazaïr à Moretti (Staouéli) dont le lancement des travaux a eu lieu cette année.Plus de 54 milliards de dinars sont investis actuellement par des investisseurs étrangers dans le domaine touristique contre une valeur de 193 milliards de dinars de projets d’investissement nationaux. Un chiffre appelé à croître, en raison de l’engouement enregistré de la part des étrangers pour implanter leurs projets.

Il faut dire que les mesures d’encouragement et d’accompagnement prises par le gouvernement sont à l’origine de cet intérêt.En effet, les dispositions contenues dans la loi de finances complémentaire 2009 (LFC) ont eu pour objectif d’encourager l’investissement dans le secteur touristique. Elles consistent en la réduction du taux de TVA de 17 à 7%, applicable aux différentes prestations liées aux activités touristiques, de même qu’une bonification accordée sur le taux d’intérêt applicable aux prêts bancaires, consentis dans le cadre de la réalisation de projets d’investissement et de modernisation des établissements touristiques et hôteliers.

Cette bonification est de 3 et 4% respectivement pour les wilayas du Nord et du Sud. Elle s’ajoute au Fonds national pour la protection du littoral et des zones côtières. Des abattements de l’ordre de 50 et 80% sont également accordés par le gouvernement sur la concession de terrains destinés à la réalisation de projets d’investissement touristique, respectivement au profit des wilayas des Hauts-Plateaux et du Sud.

Ces nouvelles dispositions fiscales, parafiscales et même douanières que renferme la LFC 2009, dénotent de la ferme volonté de l’Etat d’encadrer toutes les activités touristiques. Si l’ont doit revenir sur deux importants projets touristiques bloqués depuis de nombreux mois et qui ont pu être débloqués et agréés par le Conseil national des investissements (CNI), nous citerons le projet Forum El Djazaïr de Moretti, finalement lancé par Emiral (entreprise mixte algéro-émiratie). D’une valeur de 41 milliards de dinars (401, 31 M€), il permettra la création de 1 500 emplois. Un hôtel 5 étoiles, des tours résidentielles, un centre commercial, et une marina composent l’ensemble de ce projet.

L’autre projet est celui de Dounia Parc dont le montant d’investissement s’élève à 5 milliards de dollars et devra générer quelques 778 emplois. Le groupe EIIC a pris en charge ce projet à hauteur de 80%. Bien d’autres projets d’envergure initiés par des investisseurs internationaux ont été réalisés ou sont en cours de réalisation. A l’exemple du Marriott de Tlemcen réalisé en un temps record pour développer les capacités d’accueil des participants à l’évènement «Tlemcen, capitale de la culture islamique».

En plus des investissements, les étrangers s’impliquent aussi dans la gestion. Un promoteur national privé qui réalise un projet touristique à Sétif a conclu un accord avec la chaîne Marriott pour la gestion de l'établissement une fois fini. Un autre investisseur privé à Bordj Bou Arréridj a, quant à lui, fait appel à la chaîne Holiday In.Les projets touristiques étrangers en Algérie sont appelés à augmenter en raison d'une politique sectorielle qui tend à améliorer et à promouvoir la destination Algérie.

Avatar de l’utilisateur

dawestsides
Fariq (فريق)
Fariq (فريق)
Algeria
Messages : 1888
Inscription : 20 mars 2012, 17:35
Localisation : Москва, Россия

Re: Investissements étrangers dans le secteur du tourisme

Message par dawestsides » 09 avril 2012, 17:53

Je reste dubitatif quand au developpement du tourisme en Algerie.Notre pays a de grandes lacunes dans ce domaine,mais en meme temps ces memes lacunes font qu'on a la chance d'avoir des sites naturels d'une beaute exceptionelle encore preserves de toute intervention humaine.Je redoute de voir un jour des hotels s'agglutiner sur nos cotes et defigurer a jamais le littoral ( certaines plages par exemple ont ete ravagees par un developpement a la va-vite et sont malheureusement irrecuperables).

Il faudrait orienter les investiments vers l'eco-tourisme ou bien l'hotellerie de business (ce qui est une autre histoire vu qu'on a pas de business consequent)


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11856
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Investissements étrangers dans le secteur du tourisme

Message par AAF 2020 » 15 avril 2012, 20:11

M. Mimoune participe à Djerba à une conférence sur l’avenir du tourisme en Méditerranée
ALGER - Le ministre du Tourisme et de l’artisanat, M. Smail Mimoune, prendra part les 16 et 17 avril à Djerba (Tunisie) à la 6ème conférence internationale sur la gestion des destinations qui aura pour thème "l’avenir du tourisme en Méditerranée".

Organisée conjointement par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) et le gouvernement tunisien, cette conférence abordera les thématiques liées à la situation et les perspectives de relance du tourisme dans la région, indique dimanche un communiqué du ministère du Tourisme.

Outre les responsables du secteur représentant les pays des deux rives de la Méditerranée, ce forum verra également la participation d’éminents experts et spécialistes du tourisme mondial.
http://www.aps.dz/M-Mimoune-participe-a ... a-une.html


Topic author
cesam
Raqib (رقيب)
Raqib (رقيب)
Algeria
Messages : 430
Inscription : 30 mars 2012, 11:49

Re: Investissements étrangers dans le secteur du tourisme

Message par cesam » 15 avril 2012, 20:45

AAF 2020 a écrit :M. Mimoune participe à Djerba à une conférence sur l’avenir du tourisme en Méditerranée
ALGER - Le ministre du Tourisme et de l’artisanat, M. Smail Mimoune, prendra part les 16 et 17 avril à Djerba (Tunisie) à la 6ème conférence internationale sur la gestion des destinations qui aura pour thème "l’avenir du tourisme en Méditerranée".

Organisée conjointement par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) et le gouvernement tunisien, cette conférence abordera les thématiques liées à la situation et les perspectives de relance du tourisme dans la région, indique dimanche un communiqué du ministère du Tourisme.

Outre les responsables du secteur représentant les pays des deux rives de la Méditerranée, ce forum verra également la participation d’éminents experts et spécialistes du tourisme mondial.
http://www.aps.dz/M-Mimoune-participe-a ... a-une.html
:star: A la faveur de cette conférence, les responsables algériens et tunisiens échangeront leurs points de vue et uniront certainement leurs efforts pour encourager les investissements étrangers dans les deux pays, peut-être même sous une certaine complémentarité harmonieuse.


Youma
Banni Définitivement
Banni Définitivement
Morocco
Messages : 3343
Inscription : 30 mars 2012, 19:24
Localisation : Forcesdz

Re: Investissements étrangers dans le secteur du tourisme

Message par Youma » 17 avril 2012, 15:33

Algeria to develop tourism to diversify economy-minister

(Reuters) - Algeria plans to boost investment in the tourism sector with the aim of attracting some 3.5 million tourists per year starting in 2015, the tourism minister said on Monday, in an effort to move its economy away from reliance on oil and gas.

Though the North African country boasts unspoiled mountains, a long Mediterranean coastline and spectacular deserts, foreign visitors did not exceed 2 million last year, according to the minister. Many were put off by a civil conflict that raged through the 1990s, fear of attacks by Islamist extremist groups, a lack of tourism infrastructure and bureaucratic visa rules.

"The Algerian authorities have ambitious plans to launch the tourism sector, aiming to raise the accommodation capacity from 90,000 beds to 160,000 beds in three years," Tourism Minister Smail Mimoune told Reuters.

Speaking on the sidelines of a regional tourism conference on the Tunisian island of Djerba, Mimoune said al Qaeda in the Islamic Maghreb AQIM.L, the Algerian-based North African franchise of al Qaeda, did not pose a threat to those plans.

"We aim to receive 3.5 million tourists (per year) in three years and hope that income from the sector rises to $600 million in the same period," he said.

Tourism still makes up a tiny proportion of national income for Algeria, which earned some $70 billion from oil and gas revenues last year, compared to $400 million from tourism, according to Mimoune.

That pales in comparison to its oil-poor neighbours Tunisia and Morocco, which have long promoted tourism and rely on the sector for a sizeable chunk of their income.

Algeria's policy for the past few years has been to use its cash reserves to stimulate economic growth and job creation, through infrastructure investments, higher public sector wages, food subsidies and grants to promote small businesses.

But the government has been spending more than it earns and the outlook for gas exports has worsened on global markets.

The consequence, say analysts, is that Algeria's model of state-driven growth may become unaffordable, forcing it to relinquish its grip to the private sector and diversify income.

The government plans to use a combination of private and public investment to improve its hotel offer - including building 70 new hotels - and overseas promotion of its cultural sites and mountain resorts to attract more visitors, Mimoune said.

"These plans are very realistic because the private sector in Algeria will earmark $4 billion for tourism investments, including in luxury hotels, and the government has decided to invest $1 billion to upgrade existing hotels to meet the demands of modern tourists because most of the hotels in Algeria are old," he said.

"We will intensify promotion abroad through the media and external communications to revive this important sector with the aim of diversifying the economy."

http://www.reuters.com/article/2012/04/ ... 1D20120417


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11856
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Investissements étrangers dans le secteur du tourisme

Message par AAF 2020 » 28 avril 2012, 11:30

Infrastructures hôtelières: Constantine s’offre deux hôtels, Ibis et Novotel
Image
Ces deux nouvelles structures hôtelières offrent des chambres spacieuses et de standing, des bars, des restaurants, une salle de fitness, des salles de réunion et de conférences, en attendant un sauna ainsi qu’un parking souterrain.

Situés en plein cœur de Constantine, les deux nouveaux hôtels Ibis et Novotel de la chaîne Accor ont insufflé une véritable bouffée d’oxygène à la ville, en attendant l’inauguration officielle qui aura lieu en septembre prochain. Mais les responsables ne lésinent déjà pas sur les moyens pour attirer et fidéliser la clientèle, même si ces deux infrastructures affichent complet depuis deux jours. Une clientèle qui, faut-il le souligner, est composée de nationaux mais également de beaucoup d’étrangers qui, visiblement, préfèrent et de loin résider aux Novotel et Ibis depuis leur ouverture il y a quelques semaines. En effet, pour fidéliser leurs clients, les directions des deux hôtels ont décidé d’organiser chaque fin de mois une soirée thématique réservée à la clientèle, mais également à des invités de marque. Pour entamer ce programme, les responsables ont choisi pour cette première soirée, jeudi dernier, de mettre à l’honneur la gastronomie italienne. “Nous avons décidé d’organiser, le dernier jeudi de chaque mois, une soirée thématique qui fera découvrir à notre clientèle la gastronomie de différentes régions locales et étrangères”, nous dira Ahmed Tiriaki, responsable des réservations au niveau de l’infrastructure. Et d’ajouter : “Ce soir, nous avons opté pour l’Italie, et la prochaine soirée sera consacrée à la gastronomie constantinoise.” Il va sans dire que la soirée en question a été pleine de surprises, avec un fond musical inspiré du terroir italien.
Les cuisiniers, eux, n’ont pas lésiné sur les moyens et ont accompli, haut la main, leur mission, sans oublier le personnel, composé de jeunes garçons et filles vifs et dynamiques, qui a été à la hauteur de ce qu’on leur demandait… avec le sourire en prime. En fin de soirée, M. Tiriaki a bien voulu nous servir de guide et nous a fait découvrir, en avant-première, les méandres de l’hôtel Novotel, lequel offre beaucoup de services, à l’image des cinq salles de conférences et de réunions, dont l’une est d’une capacité de 250 personnes, en plus d’une salle de banquet. M. Tiriaki nous dira également que l’hôtel se dotera bientôt d’un sauna ainsi que d’un parking souterrain.
“Pour un voyage d'affaires ou touristique, l'hôtel propose 117 chambres spacieuses et confortables, un bar, un restaurant, une salle de fitness, 5 salles de réunions, ainsi qu'un parking privé”, nous explique notre interlocuteur. Et d’ajouter : “Combiner travail et détente en profitant de la vue panoramique sur les vallées et gorges environnantes et sur le centre-ville de Constantine est le propre de nos hôtels.”
Un client que nous avons interrogé nous confiera : “C’est l’une des rares villes d’Algérie qui ne m’attirait pas. Il y avait toujours quelque chose qui bloquait.”
Allusion faite au manque flagrant et pénalisant d’infrastructures hôtelières dignes de ce que peut offrir une ville touristique comme Constantine.
http://www.liberte-algerie.com/algerie- ... res-177003


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11856
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Investissements étrangers dans le secteur du tourisme

Message par AAF 2020 » 28 avril 2012, 11:34

Grand Hôtel d’Oran: Les travailleurs en appellent au Premier ministre
Image
Les 40 agents du Grand Hôtel d’Oran sont montés au créneau, estimant que suite à l’annulation de la transaction et l’annonce d’un plan de réaménagement de l’édifice, il est de leur droit d’être réintégrés dans leurs postes respectifs.

*Dans ce contexte et dans une récente correspondance adressée à la SGP Gestour, dont une copie a été transmise au Premier ministre en sa qualité de président du CPE, les travailleurs exposent la question cruciale des 22 mois sans salaire. Ils expliquent que la cessation de l’activité, qui remonte au 22 juin 2010, était le début de toute une action qui s’est achevée en janvier 2011, avec l’annulation de l’opération de cession de l’établissement au profit d’un repreneur privé en 2007, pour un montant de 50 milliards. Ce dernier, qui a tenté de relancer l’activité, a achoppé sur le contenu de la transaction, tout en garantissant le salaire des 40 agents qui ont été maintenus à leurs postes. Alors que 20 autres travailleurs ont été mutés vers d’autres établissements ou ont bénéficié du départ volontaire, l’ex-acquéreur a fini par abandonner. Depuis cette date, cet établissement hôtelier, mémoire vivante de la ville d’Oran, tombe en décrépitude. Sa belle entrée principale, autrefois agrémentée et fleurie, s’est transformée en dépotoir. Dans leur document, les agents du Grand Hôtel précisent qu’aucun certificat de travail ne leur a été délivré, et ce, pour notifier la rupture de la relation de travail telle que contenue dans la loi 90-11.
Cette dernière prévoit en effet le versement du solde de tout compte (STC). C’est dans ce cas précis qu’ils considèrent qu’ils n’ont jamais profité de leur part de rémunération fixée par voie réglementaire à 10% du montant de la transaction. Les agents insistent sur l’exécution du volet social précédant toute opération de privatisation ou de liquidation pour leur maintien à leurs postes d’emploi. “Cela a été le cas de deux autres hôtels privatisés, c’est pourquoi nous considérons que la SGP Gestour doit impérativement formuler sa position sur nos perspectives professionnelles et notre avenir”, affirment les travailleurs. Les 40 agents ont également soulevé le problème de la couverture sociale, puisque durant toute cette période leurs cotisations n’ont pas été versées, selon eux. Par voie de conséquence, ce sont près de deux années de leur vie active qui ne seront pas comptabilisées lors du décompte final pour le départ en retraite.
http://www.liberte-algerie.com/algerie- ... ran-176998


Sifax
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2573
Inscription : 31 mars 2012, 12:44

Re: Investissements étrangers dans le secteur du tourisme

Message par Sifax » 17 mai 2012, 20:54

Les touristes étrangers pourraient atteindre 3,2 millions en 2012 (16/05/2012)

Le flux touristique a connu une augmentation de 35% durant les trois premiers mois de l’année en cours par rapport à la même période de l’année 2011, a indiqué mercredi à Alger le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, M.Smail Mimoun.

« Le nombre de touristes entrés en Algérie entre janvier et 31 mars 2012 a connu une croissance de 35 % par rapport à la même période de l’année 2011″, a déclaré M. Mimoun lors d’une conférence de presse animée en marge du Salon international du tourisme et des voyages qui s’est ouvert mercredi à Alger.

Selon les estimations, le nombre de touristes étrangers pourrait atteindre 3,2 millions à fin 2012, a ajouté le ministre. Quelque 2.400.000 touristes ont visité en 2011 l’Algérie, soit une hausse de 37,66 % par rapport à 2010, a rappelé le ministre du Tourisme qui a souligné que ces bons résultats sont « le fruit des efforts » consentis ces dernières années pour valoriser la « destination Algérie », et « rétablir la confiance des touristes étrangers ».

Pour les Algériens établis à l’étranger, 1.493.245 ont séjourné en Algérie en 2011, soit une hausse de 5,49% par rapport à l’année 2010, a encore rappelé le ministre du Tourisme.
http://www.algerie1.com/actualite/les-t ... s-en-2012/

@à la modération: Un titre plus globale pour le sujet serai plus intéressant: Le tourisme en Algérie.


Sifax
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2573
Inscription : 31 mars 2012, 12:44

Re: Investissements étrangers dans le secteur du tourisme

Message par Sifax » 18 mai 2012, 22:14

Investissements touristiques: 700 projets privés en cours de réalisation (ministre, 17 MAI 2012)

Sept cent (700) projets d’investissements dans le secteur du tourisme sont en cours de réalisation, a indiqué mercredi à Alger le ministre du Tourisme et de l’artisanat, Smail Mimoune.

S’exprimant lors d’une conférence de presse animée en marge du Salon international du tourisme et des voyages, M. Mimoune a relevé qu’une fois ces projets réceptionnés, la capacité d’accueil sera renforcée de 83.000 lits, notant toutefois que l’offre demeure insuffisante.

Le ministre du Tourisme a ajouté que ces projets vont permettre de réduire les prix d’hébergement jugés "élevés".

M. Mimoune a rappelé en cette occasion les différentes mesures incitatives prises par l’Etat pour faciliter l’investissement privé dans le secteur du tourisme notamment dans les Hauts-Plateaux et le Grand Sud (prêts bancaires et fonciers), afin de parer aux insuffisances enregistrées notamment en matière d’accueil.

Pour ce qui est du parc hôtelier public, plus d’un milliard de dollars a été injecté pour sa réhabilitation, a rappelé le ministre qui a souligné que les projets de réalisation de l’hôtel Sheraton à Annaba et Mariotte à Constantine seront lancés durant le mois de juillet prochain.

Le montant consacré par l’état pour ces projets est de 12 milliards de dinars, a-t-il précisé.

M. Mimoune a mis l’accent en outre sur l’importance de la promotion du tourisme saharien qui demeure "l’atout majeur de l’Algérie" et une "destination touristique de choix pour les étrangers".(APS)
http://maghrebemergent.info/actualite/f ... istre.html


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11856
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Investissements étrangers dans le secteur du tourisme

Message par AAF 2020 » 03 juillet 2012, 20:09

Hôtellerie milieu de gamme : Holiday Inn s’implante en Algérie
Image
Le futur emplacement de Holiday Inn Algiers-Cheraga Tower.
Holiday Inn Algiers-Cheraga Tower, situé dans la banlieue ouest de la capitale, à quelques minutes de l’aéroport, dans un quartier en pleine expansion. Cet établissement de 243 chambres sera construit par le groupe Ramdane, qui en sera propriétaire, et sera géré par IHG. Brice Marguet, directeur développement d’IHG pour la France et l’Afrique du Nord, a affirmé que cet hôtel permettra de combler une lacune importante dans le marché car il n’y a pas d’hôtels milieu de gamme de marque internationale à Alger. Holiday Inn Alger-Cheraga Tour permettra d’offrir des normes internationales milieu de gamme en termes d’hébergement pour les voyageurs d’affaires internationaux et locaux. Il propose de grands lits, des douches et des services personnalisés avec un look constamment mis à jour. Les clients peuvent s’attendre à une expérience inédite à un prix plus ou moins abordable, comme c’est le cas dans n’importe quel hôtel Holiday Inn dans le monde.
http://www.elwatan.com/actualite/hotell ... 35_109.php


Sifax
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2573
Inscription : 31 mars 2012, 12:44

Re: Investissements étrangers dans le secteur du tourisme

Message par Sifax » 21 septembre 2012, 23:14

Constantine : Inauguration samedi de deux hôtels Ibis et Novotel (Par Abbès Zineb, 21/09/2012)

Constantine aura samedi deux nouveaux établissements hôteliers, Ibis et Novotel, qui seront inaugurés, sous le haut patronage du président de la République qui en avait lui-même posé la première pierre en avril 2008.
C’est la Société Immobilière et d’Exploitation Hôtelière Algérienne (SIEHA) qui procèdera à l’inauguration de ce complexe constitué de deux hôtels d’une capacité de 288 chambres.

Ce complexe entre dans le cadre d’un projet de réalisation d’un réseau de 24 hôtels dans plusieurs wilayas du pays, et d’une capacité globale de 3.600 chambres. Agréé par le Conseil National de l’Investissement, ce réseau compte déjà des hôtels en exploitation à Alger, Oran et Tlemcen.

Plusieurs projets de la société SIEHA sont actuellement en cours de réalisation ou en cours d’étude : 2 hôtels à Sétif (Ibis et Novotel 240 chambres), Skikda (Ibis 150 chambres), Alger (Novotel 250 chambres), Jijel (Ibis 150 chambres), Annaba (Ibis 180 chambres), Hassi Messaoud (Ibis 150 chambres).
http://www.algerie1.com/actualite/const ... t-novotel/

Avatar de l’utilisateur

anzar
Fariq (فريق)
Fariq (فريق)
Algeria
Messages : 14109
Inscription : 21 mars 2012, 11:50

Re: Les investissements et le développement du tourisme en Algérie

Message par anzar » 22 septembre 2012, 14:14

Ibis et novotel commencent a s'installer un peu partout, c'est bien même si les tarifs restent exorbitants pour le commun des algériens .... Il y a aussi Mariott, Golden Tulip et d'autres enseignes d’hôtellerie de luxe qui se développent aussi.
Image


soudard
Arif Awal (عريف أول)
Arif Awal (عريف أول)
Autre
Messages : 333
Inscription : 30 mars 2012, 15:38

Re: Les investissements et le développement du tourisme en Algérie

Message par soudard » 22 septembre 2012, 15:29

A105 euro d'après leur site, c'est exorbitant pour un Français aussi, à moins que sa boîte ne lui paie son voyage d'affaires !
Pour le tourisme en Algérie, il y a des exemples à ne pas suivre comme la côte turque qui est bouffée par le béton à certains endroits.
Et pas forcément ne viser que le luxe. Dans plusieurs pays, j'ai été chez l'habitant, c'est sympa et plus décontracté.


Sifax
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2573
Inscription : 31 mars 2012, 12:44

Re: Les investissements et le développement du tourisme en Algérie

Message par Sifax » 24 septembre 2012, 10:46

Les jeunes Algériens, «très différents» des Algériens de France, aux yeux des touristes français (Farouk Djouadi, 23/09/2012)

Un groupe de deux cents Français, de troisième âge, est en Algérie dans le cadre d’un voyage touristique qui les conduira en plus d’Alger, à l'Est et à l’Ouest du pays. Maghreb Emergent a recueilli leurs impressions alors qu’ils prenaient leur déjeuner dans un restaurant du fameux Jardin d’Essais d’Alger, après une matinée passée à la Casbah. Leurs réactions sont presque les mêmes : peuple « jeune », « accueillant » mais surtout, « très différent » des Algériens de France.
Les Algérois se familiarisent de plus en plus avec les groupes de touristes du troisième âge arpentant les artères de leur ville. On pense souvent qu’il s’agit des anciens pieds noirs rattrapés par la nostalgie de leur jeunesse, passée en Algérie avant leur départ massif survenu après l’indépendance du pays en juillet 1962. Mais la vérité est qu’une bonne partie de ces touristes découvrent le pays pour la première fois. C’est le cas de Mme Carrier qui a fait cette semaine son premier voyage en Algérie. «Je suis enchantée, j’ai rencontré des gens charmants et accueillants », déclare la vieille dame, avant de livrer sa grande découverte : « vraiment, une différence avec les Algériens français. Vous êtes complètement différents ! ».

Même constat pour sa voisine de table, Mme Hua, également retraitée. Elle habite le Val-d’Oise, limitrophe avec le fameux département du 93, « le département maudit de la France », selon son expression. Elle s’est dite « très contente » de connaître le pays d’une partie de toute la jeunesse qu’elle voit dans les environs de son domicile. Et d’ajouter : « j’essaye de comprendre pourquoi cette jeunesse a mal tourné en France alors que les gens ici sont charmants ». Aussi étrange que cela puisse paraître, Mme Hua se demande si l’Algérie pouvait faire quelque chose pour son « autre jeunesse » née en France. « Je ne sais pas ! L’Algérie pourrait avoir une influence sur eux », dit-elle en parlant des Français d’origine algérienne.

M. Buentz n’aime pas être escorté

M. Buentz a fait, lui aussi, la même découverte. « Ce n’est pas du tout le type de population qu’on a en France. Les Algériens qu’on voit en France ne sont pas les mêmes qu’on voit ici », dit-il. Pour lui, il n’y a pas trente six explications à cette différence : l’Algérien d’Algérie « est chez lui, il est bien et normal».
M. Buentz dit, en outre, avoir été « gêné » par l’escorte policière qui a accompagné les touristes depuis leur arrivée à Alger. « Le fait d’avoir la police, les patrouilles et tout ça, ça peut-être une sécurité, mais je trouve que ça fait une barrière. J’aime bien visiter et dire bonjour à tout le monde, mais de façon discrète », dit-il. « Moi je n’ai pas de craintes. Ce sont des histoires (sécurité) au niveau des Etats-majors, ça ne nous concerne pas », dit-il en soulignant qu’Alger « est une très belle ville ».
Louis Strauben, qui avait travaillé en Algérie, à la fin des années 1960, a surtout été marqué par la prédominance de la jeunesse. « Il y a énormément de jeunes. C’est extraordinaire», dit-il en s’interrogeant sur l’avenir qui attend cette frange dominante de la population algérienne. « Il est vrai que le pétrole finance beaucoup de choses, mais la question qu’on peut se poser, c’est comment l’Algérie va pouvoir vraiment donner une place pleine et entière aux jeunes ? Moi c’est ça qui me travaille », dit-il, visiblement occupé par la question.

Destination Algérie : la demande dépasse l’offre

M. Rabu redécouvre l’Algérie après une très longue absence. Un pays qu’il avait connu durant les années de la guerre de libération algérienne, où il a passé son service militaire, dans la région de Djelfa. L’ancien appelé s’est dit « très touché » par l’accueil chaleureux. « On est monté au monument des martyrs, il y a deux jeunes filles qui nous ont dit, avec un grand sourire et en français, "bienvenus en Algérie. C’est quand même agréable », atteste-t-il, en caressant sa barbe entièrement blanchie.
L’ancien appelé a demandé trois jours de séjour supplémentaires pour se rendre à Djelfa, alors que les autres touristes devraient se rendre à l’Est et l’Ouest du pays pour découvrir d’autres villes et sites touristiques, indique Tayeb Hanifi, le patron d’Aloès voyages, l’agence qui a pris en charge le groupe de touristes.
Il a assuré que plus de 500 personnes ont fait des demandes pour venir en Algérie dans le cadre de ce voyage, mais « faute d’infrastructures d’accueil adéquates », les organisateurs se sont contentés de 200 touristes.
http://www.maghrebemergent.com/actualit ... ncais.html

Répondre

Revenir à « Actualités en Algérie »