Industrie pharmaceutique, Algérie: futur pôle biotech?

Toutes les discussions a propos de la politique, de l'économie et de la société Algérienne (uniquement)
Répondre

sepof
Fariq (فريق)
Fariq (فريق)
Algeria
Messages : 1662
Inscription : 23 juillet 2012, 09:56

Re: Industrie pharmaceutique, Algérie: futur pôle biotech?

Message par sepof » 23 mars 2016, 15:56

L'Algérie veut attirer jusqu'à 15 % des investissements pharmaceutiques mondiaux soit 20 milliards USD et s'imposer comme un pôle continental et mondial en biotechnologie. La visite de Kerry prévue en avril, devrait d'ailleurs contribuer à la réalisation d'un méga complexe de biotechnologie algéro-américain à Sidi-Abdallah.

https://youtu.be/2fMEfig1deQ

Avatar de l’utilisateur

yayoune
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 1923
Inscription : 29 décembre 2015, 14:31

Re: Industrie pharmaceutique, Algérie: futur pôle biotech?

Message par yayoune » 23 mars 2016, 16:03


Avatar de l’utilisateur

yayoune
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 1923
Inscription : 29 décembre 2015, 14:31

Re: Industrie pharmaceutique, Algérie: futur pôle biotech?

Message par yayoune » 24 mars 2016, 16:37


Avatar de l’utilisateur

yayoune
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 1923
Inscription : 29 décembre 2015, 14:31

Re: Industrie pharmaceutique, Algérie: futur pôle biotech?

Message par yayoune » 06 mai 2016, 21:17



AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11856
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Industrie pharmaceutique, Algérie: futur pôle biotech?

Message par AAF 2020 » 19 mai 2016, 21:12


Avatar de l’utilisateur

yayoune
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 1923
Inscription : 29 décembre 2015, 14:31

Re: Industrie pharmaceutique, Algérie: futur pôle biotech?

Message par yayoune » 27 octobre 2016, 14:11


Avatar de l’utilisateur

yayoune
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 1923
Inscription : 29 décembre 2015, 14:31

Re: Industrie pharmaceutique, Algérie: futur pôle biotech?

Message par yayoune » 05 décembre 2016, 22:39



AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11856
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Industrie pharmaceutique, Algérie: futur pôle biotech?

Message par AAF 2020 » 26 décembre 2016, 20:33

Industrie pharmaceutique : Saidal augmente sa production et son bénéfice au 1er semestre 2016

Le groupe pharmaceutique Saidal a enregistré une nette hausse de sa production et de son bénéfice durant le premier semestre 2016, indique le rapport du conseil d’administration de cette société. Le montant de la production réalisée à fin juin 2016 par cette société publique d’industrie pharmaceutique a atteint 5,34 milliards de dinars contre 4,32 à fin juin 2015, soit une hausse annuelle de 24%.
Cet accroissement de la production s’explique essentiellement par « une grande disponibilité des matières premières », souligne ce groupe. Concernant le chiffre d’affaires cumulé réalisé au 1er semestre 2016, il a grimpé à près de 5,8 milliards de dinars contre près de 5,2 à fin juin 2015, en hausse de 12%. L’augmentation du chiffre d’affaires a été générée par la mise en place d’équipes de travail en continu au niveau notamment des sites d’El Harrach et de Gué de Constantine, ainsi que par la formalisation de nouvelles conventions-clients, explique la même source. L’octroi de mesures commerciales en forme de ristournes aux clients et l’engagement par Saidal d’actions de promotion et de distribution des produits de la filiale Somedial ont également favorisé le relèvement du chiffre d’affaires. Pour rappel, Somedial, qui est une société en partenariat entre Saidal, le Groupe pharmaceutique européen (GPE) et Finalep, dispose de trois départements spécialisés dans la fabrication respectivement des produits hormonaux, des liquides (sirops et solutions buvables) et des formes sèches (gélules et comprimés).
La hausse de la production et du chiffre d’affaires a permis à Saidal d’engranger un bénéfice brut de 1,54 milliard de dinars au 1er juin 2016 contre 1,05 un an plus tôt, soit une hausse de 46,1%. Par ailleurs, l’activité boursière de l’entreprise s’est caractérisée par une amélioration de 9,4% du cours du titre Saidal passant à 640 DA l’action à fin juin 2016, contre 585 à fin juin 2015.
http://www2.horizons-dz.com/?Saidal-aug ... duction-et


guidher
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2632
Inscription : 03 avril 2012, 18:27

Re: Industrie pharmaceutique, Algérie: futur pôle biotech?

Message par guidher » 11 janvier 2017, 23:50

Médicaments: la facture d'importation en hausse
La facture d'importation des produits pharmaceutiques a augmenté de plus de 5% au cours des onze (11) premiers mois de 2016 par rapport à la même période de l'année 2015 en dépit de la baisse des quantités importées, a-t-on appris auprès des Douanes. Ainsi, la valeur des importations de ces produits a grimpé à 1,84 milliard de dollars entre début janvier et fin novembre 2016, contre 1,74 milliard de dollars à la même période de 2015, soit une augmentation de 5,54%, précise le Centre national de l'informatique et des statistiques des douanes (Cnis). Par contre, les quantités importées ont reculé de plus de 10,4% en s'établissant à 21.557 tonnes contre 24.064 tonnes
http://www.lexpressiondz.com/linformati ... ausse.html


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11856
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Industrie pharmaceutique, Algérie: futur pôle biotech?

Message par AAF 2020 » 22 janvier 2017, 13:38

Sidi Abdallah: L'‘usine de Sanofi entrera en production début 2018

L'usine de production pharmaceutique de Sidi Abdallah du groupe Sanofi Algérie, dont les travaux de réalisation ont été lancés en 2014, sera réceptionnée vers la fin de l'année 2017 et l'entrée en production du complexe est prévue pour le début de l'année 2018. C'est ce qu'a affirmé hier le nouveau PDG de Sanofi Algérie, Haissam Chraiteh, lors d'une visite guidée du campus industriel implanté dans la nouvelle ville de Sidi Abdallah.

C'est d'ailleurs ce qui été confirmé par Cédric Dubois, directeur industriel du campus industriel de Sidi Abdallah, qui a affirmé que les gros œuvres sont à un taux d'avancement de 90%. Et d'affirmer que les bâtiments principaux seront réceptionnés d'ici la fin du mois de février, pour que le premier lot de la production soit validé vers le début de l'année 2018.

Ce projet avait été annoncé en février 2011, et la pose de la première pierre du complexe industriel de Sidi Abdallah remonte au 26 septembre 2013, après que le groupe pharmaceutique français Sanofi a obtenu le terrain en 2012 et le permis de construire une année après.

Mais, selon le directeur industriel, les travaux des gros œuvres ont démarré exactement en août 2014. Pour lui, le projet a dépassé actuellement toutes les contraintes liées à la complexité technique du projet. Et d'affirmer que le projet à l'état actuel des choses n'a pas de contraintes particulières, cependant «l'envergure du projet, considéré comme le plus important complexe de production de médicament de Sanofi en Afrique et au Moyen-Orient, le rend fortement complexe, le planning du projet a été retravaillé et le démarrage est ainsi prévu pour le troisième trimestre de l'année 2017», ce qui explique a priori le retard. Notre interlocuteur a précisé également qu'une rallonge financière de 4 milliards de dinars a été ajoutée à la somme initiale, et le montant de l'investissement total de cette usine, qui a été estimé à 6,6 milliards de dinars, est passé à 10,6 milliards de dinars, et ce pour une question d'extension du projet.

Pour rappel, ce campus s'étend sur une superficie de de 6,5 hectares au sein du pôle pharmaceutique et biotechnologique de la ville nouvelle de Sidi Abdallah, un pôle pharmaceutique qui compte actuellement 48 unités pharmaceutiques dont une partie est en cours d'installation.

Cette usine, dédiée à la fabrication des médicaments destinés au marché algérien, a une capacité de production et de distribution de 100 millions d'unités par an. Principalement des formes sèches et liquides, l'usine produira des antalgiques en sachet, des liquides, des produits destinés aux hypertendus, aux diabétiques, et des médicaments destinés au système nerveux. A terme, Sanofi produira en Algérie 80% des volumes distribués dans le pays. Cette usine devrait créer 130 nouveaux emplois directs, en plus des 680 collaborateurs de Sanofi Algérie.

Actuellement, 50% des 150 produits et vaccins mis à la disposition du marché algérien par Sanofi sont produits sur le territoire national par les deux usines de production de Oued Semar et de Aïn Benian.

Sanofi s'engage dans la prévention

Sanofi, qui avait signé un protocole d'accord en 2013 avec les autorités sanitaires du pays pour améliorer le dépistage et la prise en charge de l'hypertension artérielle, du diabète et de l'hyperlipémie ainsi que la surveillance de la grippe, s'est déjà lancé dans l'aventure. Une clinique mobile médicalisée de dépistage de l'hypertension artérielle, du diabète sillonne depuis mai 2015 certaines régions du pays. Cette clinique mobile a effectué, selon Amal Makhloufi, du groupe Sanofi Algérie, 12 campagnes de dépistage à travers les wilayas d'Alger, Ghardaïa, Chlef, Laghouat, Béchar et El-Bayadh. Cette clinique a accueilli 5.779 patients. La conférencière a précisé que la clinique reçoit une moyenne de 70 patients par jour. Le bilan des consultations spécialisées fait ressortir que 1.180 personnes sur les 5.779 se sont avérées saines, mais 499 d'entre elles ont une ou deux pathologies méconnues dont 38% ont des complications du diabète et de l'HTA. 1.175 complications ont été dépistées dont 56% de complications liées à la rétinopathie diabétique. Et 89 patients à mobilité réduite ont bénéficié de bilans de consultation à la clinque mobile. Le groupe prévoit 20 campagnes de dépistage dans d'autres régions du pays au cours de l'année 2017.
http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5239192


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11856
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Industrie pharmaceutique, Algérie: futur pôle biotech?

Message par AAF 2020 » 24 janvier 2017, 14:28

Accord de partenariat entre Saidal et la société jordanienne Acdima

Image
ALGER - Le groupe Saidal a signé mardi à Alger un accord de partenariat avec la société jordanienne Acdima portant sur la réalisation d'études de bioéquivalence en Algérie.

Signé par le P-dg de Saidal, Yacine Tounsi, et le Directeur général d'Acdima, Mohamed Khalifa, cet accord consiste à la création d'une joint-venture entre les deux parties qui sera chargée des études de conformité des médicaments génériques avec les princeps (médicaments originaux), et ce, dans le nouveau Centre de bioéquivalence du groupe Saidal sis à Hussein Dey (Alger).

Ce partenariat algéro-jordanien, qui scelle une coopération de longue durée, selon M. Tounsi, prévoit, au préalable, une série de formations des cadres de Saidal en Algérie et en Jordanie avant que ne soient entamées les études de bioéquivalence des produits fabriqués aussi bien par ce groupe public pharmaceutique que par les autres opérateurs industriels pharmaceutiques privés nationaux.

Pour rappel, le centre de bioéquivalence de Saidal, érigé en structure de soutien, avait été inauguré en janvier 2016.

http://www.aps.dz/economie/52346-accord ... nne-acdima


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11856
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Industrie pharmaceutique, Algérie: futur pôle biotech?

Message par AAF 2020 » 28 janvier 2017, 12:26

Santé: L'Algérie, un centre de biotechnologie dans 5 ans

Quatre centres d'hématologie algériens participent à une étude internationale multicentrique visant à évaluer la sécurité de la forme sous cutanée du «Rituximab» en hématologie initiée par le laboratoire suisse Roche. La participation de nos centres de recherches en cancérologie dans ce genre d'études cliniques est le fruit du partenariat engagé entre le ministère de la Santé et de la Réforme hospitalière et Roche Algérie. Sachant qu'un accord a été également signé en février 2016 entres les deux parties concernant un projet d'accréditation de centres de recherches en cancérologie (PACT) en Algérie pour renforcer le potentiel de l'Algérie en recherche clinique dans la biotechnologie.

Le directeur général de Roche Algérie, Amine Sakhri, a expliqué ce jeudi, lors de l'inauguration du nouveau siège des laboratoires Roche à Alger, que «les résultats de l'étude à laquelle ont pris part nos quatre centres ont été publiées au dernier congrès de la société américaine d'hématologie (ASH) qui s'est déroulé à San Diego en décembre 2016».

L'étude connue sous le nom «Mabrella», à laquelle pas moins de quatre centres d'hématologie algériens ont participé, a pour objectif d'évaluer la sécurité d'utilisation de cette nouvelle voie d'administration du Rituximab qui est largement utilisé dans le traitement des hémopathies malignes à travers le monde.

Selon le PDG de Roche, la participation de l'Algérie avec quatre centres dans cette étude, lui a valu le titre de leader en Afrique du Nord.

Il a également précisé que l'accréditation des centres de la cancérologie permettra d'assurer le développement de la recherche dans le maximum des centres de recherche en Algérie, aux standards internationaux. Et pour cela «on a besoin de travailler tout en veillant à respecter l'aspect organisationnel et avancer et travailler pour la mise à niveau des centres».

Le PDG a tenu à souligner que Roche Algérie n'a pas la prétention de faire cavalier seul, mais il s'agit d'une contribution. «On travaille avec les autorités du pays, avec le ministère de la Santé et avec les centres et ceux qui interviennent dans la recherche pour faire de l'Algérie un centre de biotechnologie d'ici cinq ans».

Le premier responsable de Roche Algérie a affirmé que pas moins de cinq études cliniques ont été déjà effectuées et sept autres sont en cours. Pour ce qui est de la mise à niveau des centres de recherches en cancérologie, il a précisé que cinq centres sont déjà concernés par ce projet d'accrédition avec l'idée de faire bénéficier cinq autres centres. Notons que ce programme d'accréditation assure régulièrement des symposiums et des formations continues au profit des praticiens algériens afin de les mettre régulièrement au diapason des dernières innovations.

Pour rappel, Roche active dans le pays depuis bientôt 20 ans. Il a commencé par tisser un réseau de distribution pour ses produits pharmaceutiques, puis il a ouvert un bureau de liaison avant de créer, en 2011, une société de droit algérien, compartimentée en trois divisions : Pharma, Diagnostic et Diabète. Roche est la plus grande entreprise de biotechnologie dans le monde. Le groupe a développé des molécules novatrices dans l'oncologie, l'immunologie, les maladies infectieuses, l'ophtalmologie et les affections du système nerveux central.

En Algérie, il est partenaire des opérateurs de la santé, principalement les autorités sanitaires, dans de grands projets tel que le Plan cancer (soutien à la sensibilisation, à la prévention, au dépistage et diagnostic précoce et la recherche).
http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5239464


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11856
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Industrie pharmaceutique, Algérie: futur pôle biotech?

Message par AAF 2020 » 28 janvier 2017, 15:46

Saidal: lancement de nouvelles unités de production en 2017

Image
ALGER - Le groupe Saidal va élargir sa voilure au cours de l'année 2017 avec l'entrée en activité de nouvelles unités de production dont celle d'insuline en flacons, a indiqué le Directeur Général de cette société publique, M. Yacine Tounsi, dans un entretien accordé à l'APS.

Il s'agit de l'entrée en production de deux catégories de projets: des unités de fabrication de médicaments génériques et des unités spécialisées.

Pour les génériques, trois (3) unités devront être réceptionnées avant la fin du premier semestre 2017: celle de Cherchell pour les formes sèches avec une capacité annuelle de 25 millions unités-ventes (uv), celle de Zemirli (El Harrach) pour les formes sèches également (55 millions uv) et celle de Constantine pour les formes liquides (28 millions uv).

Quant aux unités spécialisées, il s'agit du projet de production d'insuline humaine à Constantine en partenariat avec le groupe Novonordisk pour l'ensemble de sa gamme d'insulines: "Le projet est dans un état d'avancement appréciable", relève le même responsable.

Lancés en août 2015, les travaux de réalisation de ce projet, composé de deux unités, seront achevés à la fin du premier semestre 2017 pour ce qui concerne l'unité de production d'insuline en flacons.

Quant à l'unité de production d'insuline nouvelle génération en cartouches (stylos), les travaux de réalisation devraient être finalisés vers fin 2018.

Concernant le projet de fabrication de médicaments anticancéreux (25 millions uv/an), qui est une société mixte avec l'entreprise koweitienne North africa holding company, M. Tounsi fait savoir qu'il est en cours d'étude et que les travaux devraient être lancés au cours du premier semestre 2017.
http://www.aps.dz/economie/52556-saidal ... on-en-2017


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11856
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Industrie pharmaceutique, Algérie: futur pôle biotech?

Message par AAF 2020 » 09 février 2017, 15:40

Industrie pharmaceutique : création d’une unité de production algéro-saoudienne à Constantine

Image
Un accord de partenariat entre Huppharma, un groupe pharmaceutique algérien et Jamjoom Pharma, une société saoudienne, a été signé hier mercredi à Alger, pour la production des médicaments d'ophtalmologie, a indiqué l’APS.

Cette convention signée entre les deux groupes pharmaceutiques se résume à la création d’une unité industrielle à Constantine, d’une capacité de 250 millions de flacons collyre par an.

S’agissant du coût de l’opération, il nécessitera un investissement de 50 millions de dollars dans un premier temps, auxquels s’ajouteront 80 millions de dollars supplémentaires, par la suite.

Quinze médicaments ophtalmiques du groupe JamJoom pharma, actuellement importés d’Arabie Saoudite, seront produits par la société mixte, aux dires de Belhadj Mostefa, le PDG de Hupppharma, et pour lequel la production d’autres médicaments restait envisageable.

Le même responsable a en outre souligné qu’ «actuellement à 30% de réalisation, l'usine sera livrée durant le premier trimestre de 2018, offrant 250 emplois directs et environ 1.000 emplois indirects.»

Il est à noter que l’accord a été signé par le PDG de Huppharma et le représentant de Jamjoom pharma, Mahmoud Youcef Jamjoom, en présence du ministre de la Santé et de l'ambassadeur d'Arabie Saoudite en Algérie.
https://www.algerie1.com/actualite/indu ... onstantine


guidher
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2632
Inscription : 03 avril 2012, 18:27

Re: Industrie pharmaceutique, Algérie: futur pôle biotech?

Message par guidher » 09 février 2017, 17:57

Le laboratoire Sophal ambitionne de couvrir 100% des besoins en antibiotiques céphalosporines en 2019
http://www.tsa-algerie.com/20170209/lab ... ines-2019/

Répondre

Revenir à « Actualités en Algérie »