Infrastructure Aéroportuaire et Trafic Aérien

Toutes les discussions a propos de la politique, de l'économie et de la société Algérienne (uniquement)
Répondre

Topic author
AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11856
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Infrastructure Aéroportuaire et Trafic Aérien

Message par AAF 2020 » 12 avril 2012, 19:20

L’aérodrome de Sidi Bel-Abbès transformé en décharge sauvage
Image
Depuis que sa demande d’inscription officielle sur la carte aéroportuaire nationale et sa mise en exploitation par les compagnies aériennes aient été rejetées par le ministère du Transports, l’ancien aérodrome de Sidi Bel-Abbès, dit de l’ALAT (Aviation légère de l’armée de terre), n’a eu de cesse de se dégrader au fil du temps et finir par redonner, aujourd’hui, une image d’abandon et de laisser-aller manifeste, à la limite du mépris le plus abject envers l’une des composantes de notre patrimoine matériel commun.
Et pour cause, ce magnifique site qui a fait la fierté de générations successives de Belabbésiens passionnées des grands rendezvous aéronautiques, est en passe de se transformer en une décharge sauvage du fait de l’incivisme de certaines personnes malintentionnées ou inconscientes qui y viennent, de jour comme de nuit, déposer toutes sortes de détritus. Dès son arrivée, le visiteur est confronté à un spectacle des plus désolants. Les ordures ménagères et les déblais s’amoncellent à perte de vue sur une grande partie de la piste d’atterrissage ‘squattée’ par les fouilleurs de poubelles et les picsboeufs.
http://bel-abbes.info/?p=11287


Topic author
AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11856
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Infrastructure Aéroportuaire et Trafic Aérien

Message par AAF 2020 » 12 avril 2012, 19:42

Conflit EGSA-syndicat d’entreprise

Malaise dans les aéroports du Centre

Le syndicat d’entreprise brigue la menace de grève si la direction persiste à “passer outre les lois de la République”.

Parmi la trentaine d’aéroports que compte l’Algérie, 17 d’entre eux, dont Béjaïa, Boussaâda, Tamanrasset, Ghardaïa, Djanet, Illizi, In Aménas, In Guezzam, In Salah, Ouargla, Chlef, Laghouat, Hassi-R’mel, Hassi-Messaoud, Touggourt, El- Oued et El-Goléa, vivent une effervescence sans précédent. Le syndicat d’entreprise a déjà obtenu le feu vert de l’UGTA pour enclencher la grève, mais il a choisi la voie légaliste et temporise afin de justifier largement tout autre action radicale, à l’image du recours à la grève sérieusement envisagée dans un proche avenir. L’origine du problème, qui oppose Mohamed Aoudia, directeur général de l’Établissement de gestion des services aéroportuaires (EGSA), au syndicat d’entreprise affilié à l’UGTA remonte à juin 2011. Cette date correspond au renouvellement des instances syndicales et à l’installation du nouveau conseil syndical, comme l’atteste une correspondance émanant de la Fédération nationale des travailleurs des transports (FNTT). “La Fédération nationale des travailleurs des transports a procédé en ce jour 3 juin 2011 à l’installation du conseil syndical et du secrétariat exécutif de l’entreprise EGSA-Alger pour un mandat syndical de trois ans en prenant effet le 27 juin 2011 et expirant le 26 juin 2014”, lit-on sur le document adressé à la DG. C’est là que le conflit a pris naissance avec le refus d’Aoudia de reconnaître cette instance et n’a pas manqué de le faire savoir à travers plusieurs écrits, dont nous possédons des copies, destinés à la FNTT et en l’occurrence à l’UGTA elle-même. Outré par de pareille attitude, le syndicat dénonce “l’ingérence dans ses affaires syndicales” et multiplie les écrits pour faire revenir à la raison leur employeur qui, jusqu’à présent, ne veut rien entendre.
http://www.liberte-algerie.com/actualit ... ise-175974


Topic author
AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11856
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Infrastructure Aéroportuaire et Trafic Aérien

Message par AAF 2020 » 27 avril 2012, 12:42

A quand la réouverture de l’aérodrome de Sidi Bel-Abbes ?
Image
Le récent renouvellement partiel des membres de l’association « Albatros » chargée de l’aéro-club de Sidi Bel-Abbès, s’inscrit dans le cadre de l’instauration de mesures d’urgence à entreprendre pour la sauvegarde du site et la relance de l’activité aéronautique dans son ensemble.

Une réunion prévue prochainement permettra de débattre l’ordre du jour devant préparer deux importantes rencontres dédiées à l’aéromodélisme et au para-moteur. Une grande opération de volontariat est également envisagée pour la réhabilitation du site, et ce en collaboration avec les services municipaux et autres associations locales. La situation de l’aérodrome de Sidi Bel-Abbes qui laisse à désirer a poussé l’association Albatros à tirer la sonnette d’alarme. Devenu un véritable dépotoir d’ordures, depuis que sa demande d’inscription officielle sur la carte aéroportuaire nationale et sa mise en exploitation par les compagnies aériennes ont été rejetées par le ministère des transports, l’ancien aérodrome de Sidi Bel-Abbès, dit Aviation légère de l’armée de terre (ALAT), n’a eu de cesse de se dégrader au fil du temps et finir par constituer aujourd’hui une image désolante à la vue d’ordures. Cet aéroclub qui vient de bénéficier d’un projet visant a réaliser une clôture d’une longueur de 7.500 mètres linéaires, nécessite plus d’attention pour réhabiliter la piste qui s’étend sur 1.500 mètres, et dont une partie a été amputée suite à la réalisation d’une digue devant protéger l’aéroclub des inondations. Cet espace qui constituait par le passé un véritable lieu de prédilection pour l’organisation de meetings aériens et un pôle privilégié pour la vulgarisation et la promotion de l’aéronautique, sera d’un atout favorable pour contribuer à la prévention de la lutte contre les incendies de forêts, la lutte anti acridienne, des évacuations d’urgence, etc. Il mérite selon l’association une attention particulière pour sa réouverture. A ce sujet, a-t-on indiqué, un dossier a été déposé pour la création d’une école d’aviation puisque la wilaya de Sidi Bel-Abbes compte de nombreux pilotes. Créé en 1931, et mis en service en 1964, l’aéroclub de Sidi Bel-Abbes n’a jamais cessé d’activer et d’être au diapason de la technique de pilotage de nos jours, a tenu à préciser un membre de l’association, qui précise qu’il a été l’un des meilleurs centres d’Algérie en matière de formation aéronautique et plus particulièrement, la formation de pilote privés. « Plusieurs pilotes de chasse ou de lignes commerciales ont débuté leurs carrières dans l’aéroclub de Sidi Bel-Abbes ».?
http://bel-abbes.info/?p=11516


Topic author
AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11856
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Infrastructure Aéroportuaire et Trafic Aérien

Message par AAF 2020 » 28 avril 2012, 12:43

Les aiguilleurs du ciel dénoncent la vétusté des équipements de contrôle: La sécurité des vols en question
Image
Jusqu’en milieu d’après-midi, une réunion marathon se tenait depuis la matinée d’hier à l’aéroport d’Alger, entre le directeur général de l’Entreprise nationale de la navigation aérienne (ENNA) et les contrôleurs aériens.


Ces derniers avaient déclenché la veille un mouvement de protestation contre «les équipements défectueux» avec lesquels ils gèrent le trafic aérien et les conditions de travail au niveau des tours de contrôle. Ils ont fait état «d’une série d’incidents et de pannes techniques» et annoncé qu’«ils ne peuvent plus continuer» à exercer leur métier dans de telles conditions. Ils déclarent dans un communiqué : «La déliquescence de l’outil de travail dûment constatée.

Ce stress est aggravé notamment en raison du nombre important des pannes enregistrées quasi quotidiennement au niveau du centre de contrôle régional et de l’ensemble des tours de contrôle depuis plusieurs mois, voire des années (…)» «Ces défections techniques, dénoncées à maintes reprises par notre syndicat à la direction générale mais également à l’autorité de tutelle, notamment la direction de l’Aviation civile et de la météorologie, sont dues essentiellement à l’absence de la maintenance, de pièces détachées, de formations cohérentes, de prospective et surtout par la non-réalisation des projets de développement, notamment celui du plan de développement et de gestion de l’espace aérien qui devait être inauguré en 2004 pour renforcer la couverture du radar nationale et à l’acquisition d’un système de détection par satellite.» Les conséquences quotidiennes de ces «erreurs de gestion stratégiques», indique le syndicat, «sont supportées quotidiennement par les contrôleurs aériens.
http://www.elwatan.com/actualite/la-sec ... 22_109.php


Topic author
AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11856
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Infrastructure Aéroportuaire et Trafic Aérien

Message par AAF 2020 » 05 mai 2012, 12:18

Transport aérien : Moins de dessertes entre Paris et l'Algérie
Le sous-directeur des transporteurs et services aériens de la direction générale de l'aviation civile française, M. François Théoleyre, a affirmé «qu'il n'existe aucun blocage au niveau de l'aviation civile française pour des plans de vols supplémentaires d'Air Algérie».

Dans une correspondance (sous forme de réponse) adressée à M. Omar Aït Mokhtar, président de l'Association de défense des droits des usagers d'Air Algérie, à propos des prix des billets offerts par Air Algérie entre la France et l'Algérie, M. Théoleyre manifeste son «regret de constater que, pour l'été 2012, la compagnie Air Algérie a réduit son offre sur certaines liaisons au départ de Paris, ce qui a contraint mécaniquement les campagnies françaises à baisser leurs propres capacités en application de l'accord aérien» qui lie les deux pays.

Abordant la question relative aux prix des billets, le responsable français souligne que les transporteurs aériens fixent librement leurs tarifs entre la France et l'Algérie dans le cadre de l'accord relatif aux services de transport aérien entre le gouvernement de la République française et le gouvernement de la République algérienne du 16 février 2006. «Il convient toutefois de souligner que les règles d'application de cet accord limitent le nombre de transporteurs en fonction du trafic de chaque liaison et définissent également une limite à la différence admise dans le nombre de sièges offerts par les transporteurs algériens et français», lit-on dans la correspondance.

M. Théoleyre indique que ce cadre bilatéral, fruit de l'histoire, pourrait être davantage libéralisé afin de permettre une concurrence plus libre, favorable à l'augmentation de l'offre et à la baisse des tarifs. Le responsable français rappelle en outre que lors de la présidence française de l'UE, la commission européenne a été mandatée pour négocier avec l'Algérie l'ouverture du marché du transport aérien entre l'UE et l'Algérie, afin que les transporteurs des deux parties puissent fournir librement leurs services et se faire concurrence sur une base juste et égale, au profit des passagers. «Dans l'attente de ces négociations européennes, les autorités françaises déploient tous leurs efforts pour aller dans le sens d'une plus grande libéralisation de ce marché, dans le cadre des consultations sur les services aériens avec les autorités algériennes», conclut la correspondance du sous-directeur des transporteurs et services aériens de la direction de l'aviation civile française.
http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5167766


Topic author
AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11856
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Infrastructure Aéroportuaire et Trafic Aérien

Message par AAF 2020 » 19 mai 2012, 07:19

Pour promouvoir la destination algerie: Bientôt des montgolfières dans le ciel algérien ?
Image
Un projet de tourisme en montgolfière est en gestation depuis cinq ans et pourrait se concrétiser d’ici 2013 avec la création d’une école de pilotage de cet engin pour jeunes Algériens. Dans ce sens, les concepteurs du projet, en attente des autorisations d’importation d’une première montgolfière, compte organiser un meeting international, à l’occasion de la commémoration du 50e anniversaire de l’Indépendant de l’Algérie qui s’étale sur une année. « Ce meeting verra l’envol de 50 montgolfières aux couleurs de l’Algérie au-dessus d’Alger », a révélé Bachir Djeribi, patron de l’agence de voyage qui s’est fixé comme échéance la période de novembre 2012 à mars 2013 si les autorisations sont octroyées par le ministère de l’Intérieur et celui du Transport. Il s’agit avant tout de créer de nouveaux pôles touristiques pour l’attraction des touristes étrangers en associant les populations. Pour son associé, Jean Christophe Brassart, consultant en tourisme et directeur de la société Planète Balloon, trois objectifs sont visés, à travers cette initiative. Il s’agit de la promotion de la destination Algérie avec l’organisation annuel d’un meeting International, d’une offre de baptême en montgolfières dans le grand Sud puis sur d’autres sites touristiques en fonction des demandes et la création d’une Ecole de formation des jeunes Algériens au pilotage des engins et un emploi avec une qualification dans le tourisme. Hormis l’avantage des conditions climatiques favorables à des envols tout au long de l’année, l’autre atout est le prix du gaz algérien à travers l’utilisation du GPL (gaz propane liquéfié), ce qui divise les prix par deux, selon M. Djeribi. Une montgolfière a besoin d’une demi-tonne de gaz par semaine, soit entre 20 et 25 tonnes la saison de 6 mois. Le prix du gaz en Europe est de 1 200 euros/tonne. Pour la prestation, les tarifs varient entre 100 euros, 180 euros et 200 euros en France. Ils peuvent être divisés par 2 en Algérie.
http://www.horizons-dz.com/?Bientot-des ... es-dans-le


Topic author
AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11856
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Infrastructure Aéroportuaire et Trafic Aérien

Message par AAF 2020 » 26 mai 2012, 07:51

Incendie à l’aéroclub de Sidi Bel-Abbes !

Image
Il était 16h environ aujourd’hui, lorsque la protection civile fut alerté d’un incendie qui s’est déclaré au niveau de l’aérodrome de Sidi Bel-Abbes et plus précisément dans la décharge sauvage créée au bout de piste. Les pompiers ont circonscrit le sinistre qui allait s’étendre aux champs de blé et d’orge avoisinants.Il y a lieu de noter que ce sinistre s’est déclaré à une journée de la grande campagne de volontariat qu’entreprendra le comité directeur de l’aéroclub pour redonner un nouveau look à l’aérodrome longtemps délaissé par les pouvoirs publics.En effet, selon notre source, le comité directeur de l’aéroclub de Sidi Bel-Abbes qui compte réactiver toutes les disciplines liées à l’aéronautique (pilotage,aéromodélisme, parapente et paramoteur) a planifié la journée de demain pour faire la grande « lessive » de l’aérodrome en vue de le préparer à plusieurs manifestations .L’université Djillali liabes qui s’est mise de la partie avec son département d’aéronautique sera en force avec un nombre important d’étudiants à cette journée de volontariat. Aussi, aux matériels de l’APC et celui de la direction de l’environnement,s’ajoutera le matériel du groupe Hasnaoui qui n’a ménagé aucun effort à le mettre à la disposition de l’association pour nettoyer une fois pour toute, cette décharge publique sauvage.Nous y reviendrons en détails sur les tenants et aboutissants de cet aérodrome et aéro club, fleuron de la ville de Sidi Bel-Abbes et surtout suite à cette journée de volontariat.

Image
http://bel-abbes.info/?p=11750


Topic author
AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11856
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Infrastructure Aéroportuaire et Trafic Aérien

Message par AAF 2020 » 01 juin 2012, 07:14

Sidi Bel-Abbes : La grande toilette de l’aérodrome“l’ALAT” a commencé !
Image
Des ordures ménagères s’amoncelant à perte de vue, une piste d’atterrissage rognée sur une bonne dizaine de mètres «pour cause d’utilité publique»,des infrastructures livrées à l’usure du temps…
Le fameux aérodrome de Des ordures ménagères s’amoncelant à perte de vue, une piste d’atterrissage rognée sur une bonne dizaine de mètres «pour cause d’utilité publique»,des infrastructures livrées à l’usure du temps…
Le fameux aérodrome decapitale de la Mekerra, a fini par faire réagir un grand nombre de bel-abbésiens qui se sont décidés à intervenir au plus vite pour la réhabilitation du site en répondant en masse à l’appel de l’association ‘Albatros’ en charge de l’aéro-club local. Des employés de l’APC de Sidi Bel Abbès et de la direction de l’environnement, des étudiants de la filière aéronautique de l’université Djillali Liabès et d’anciens aviateurs se sont donnés rendez-vous, jeudi dernier, à l’aérodrome pour lancer une vaste opération de nettoyage et mobiliser, pour ce faire, de gros engins de travaux publics mis à leur disposition par une entreprise privée du BTPH.Les travaux entrepris surles lieux ont pris toute la journée et doivent reprendre le jeudi prochain avec le même groupe de volontaires et d’autres moyens en vue de la réhabilitation des infrastructures dans leur ensemble. Il faut rappeler que l’association ‘Albatros’ a procédé, ces dernières semaines, au renouvellement partiel de son bureau qui lui a permis d’intégrer trois jeunes membres très dynamiques et d’envisager ainsi, grâce à sa nouvelle composante, une série de mesures d’urgence à entreprendre pour la sauvegarde du site et la relance de l’activité aéronautique. Il reste à espérer que les services de tutelle, locaux et centraux, prennent désormais en charge le financement des gros travaux toujours en souffrance portant notamment sur l’aménagement des infrastructures de base (réfection des hangars, taxiways, tour de contrôle parking, aires de jeux, balisage de la piste principale d’atterrissage,pose d’une clôture…), ainsi que l’acquisition éventuelle des équipements de soutien (aéronefs, installation d’un réseau radioélectrique, dotation en équipement didactique…) et l’affectation de personnels d’encadrement et de sécurité…
Image
http://bel-abbes.info/?p=11799


Topic author
AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11856
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Infrastructure Aéroportuaire et Trafic Aérien

Message par AAF 2020 » 04 juin 2012, 19:18

Constantine : La nouvelle aérogare opérationnelle en septembre
La nouvelle aérogare de Constantine, dont les travaux de réalisation sont entièrement achevés, sera fonctionnelle «d’ici à la prochaine rentrée sociale», a-t-on indiqué jeudi auprès de la direction des Transports.
Le choix de cette période de l’année pour l’ouverture de cette nouvelle infrastructure aéroportuaire répond à un souci «stratégique» destiné à mieux préserver cet acquis «remarquable», a-t-on précisé de même source. Les modalités d’exploitation de cette nouvelle aérogare, dotée d’un équipement de pointe, devront être «assimilées dans le calme», loin des pressions constatées durant les périodes estivales, a-t-on ajouté, précisant qu’«il s’agit là, certes, d’un équipement réalisé au profit de la population, mais qu’il s’agit avant tout de préserver». Les différents intervenants chargés de la gestion de cette aérogare, à savoir les services de police, de la douane et de l’Entreprise de gestion des services aéroportuaires (EGSA), notamment, auront besoin d’un certain temps pour se «familiariser» avec leur nouvelle mission qui sera forcément différente de celle qu’ils avaient l’habitude d’accomplir dans des aéroports fonctionnant avec des moyens «obsolescents», a-t-on encore estimé à la direction des Transports. Cette aérogare a été déjà dotée du mobilier et de scanners acquis localement, et il ne reste plus qu’à installer les équipements de traitement des passagers et des bagages, ainsi que le matériel de télésurveillance, a encore précisé la même source.
Cette infrastructure aéroportuaire dont le coût de réalisation a atteint, après plusieurs réévaluations, la somme de 1,25 milliard de dinars sera également dotée d’une décoration «haut de gamme», ont souligné de leur côté les responsables de la Direction du logement et des équipements publics (DLEP). La nouvelle aérogare de Constantine accueillera, une fois fonctionnelle, jusqu’à un million de voyageurs par an, a-t-on noté.
http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/28675


Topic author
AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11856
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Infrastructure Aéroportuaire et Trafic Aérien

Message par AAF 2020 » 25 juin 2012, 21:42

La piste de l’aéroport du 8 Mai 1945 sera portée à 3 200 mètres
Image
Au grand bonheur de tous, les travaux de cette nouvelle extension de 500 mètres tirent à leur fin. L’aéroport pourra ainsi accueillir de gros porteurs et s’ouvrir sur des perspectives nouvelles porteuses d’espoir et de progrès : « Si tout va bien, nous livrerons cette nouvelle extension de 500 mètres qui portera la longueur de la piste principale à 2 900 mètres d’ici le mois de juillet », nous confie M. Moussa Salaa, le directeur des travaux publics.

Le dernier programme complémentaire d’un montant de 42,44 milliards de dinars, accordé le 8 mai 2012 par le Chef de l’état à la wilaya de Sétif, et qui compte, entre autres, une nouvelle extension de la piste sur 300 autres mètres qui porteront la longueur de la piste principale à 3 200 mètres, suscite déjà une forte adhésion des pouvoirs publics locaux qui agissent et ne perdent pas de temps à écouter une fois encore le directeur des travaux souligner que « pour cette nouvelle extension de 300 mètres, l’étude est en voie de finalisation et le cahier des charges en cours de préparation ».

Il reste que si cette nouvelle extension est appelée à produire un impact supplémentaire extraordinaire en matière de transport aérien à partir de l’aéroport du 8-Mai 1945, la prise en charge du volet inhérent à l’aérogare désormais trop exiguë pour répondre aux exigences qu’il faut, s’inscrit en termes de nécessité absolue, faute de quoi l’espace qui aura été aménagé pour une piste de 1 900 mètres, et donc des avions de petite et de moyenne envergure, pourrait constituer un véritable handicap pour l’avenir.
http://www.setif.info/article6673.html


Topic author
AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11856
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Infrastructure Aéroportuaire et Trafic Aérien

Message par AAF 2020 » 05 juillet 2012, 13:12

Aéroport : Amélioration de l’accueil: 32 minutes pour le traitement de 150 passagers
Bien peu nombreux étaient ceux qui pouvaient imaginer qu'un aéroport à Sétif pouvait drainer autant de monde un jour et se classer parmi les premières structures aéroportuaires du pays.

Il se trouve que l'aéroport de Sétif n'est pas une création récente et bien des choses ont changé depuis le temps où l'on transportait par bus les voyageurs de l'actuelle agence Air Algérie pour les acheminer vers Ain Arnat d’où ils prenaient l’avion à hélices. Cet aéroport s’est forgé au fil du temps de solides traditions qui ont été des arguments forts, plaidant en faveur de ce qu'est aujourd'hui l'aéroport du 8 Mai 1945. Depuis son inauguration, l’aéroport a connu une extension de la piste principale qui est passée de 1900 mètres, à 2400 mètres et finalement à 2900 mètres pour recevoir de gros porteurs et rayonner sur un bassin de population de plus de 6 millions d'habitants.
http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/30010


Topic author
AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11856
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Infrastructure Aéroportuaire et Trafic Aérien

Message par AAF 2020 » 28 septembre 2012, 17:38

Aéro Club de Sidi Bel-Abbes se met à l’heure du vol à voile !
Image
Une quarantaine d’élèves (filles et garçons) venus de divers Wilayas dont la moitié sont issus de la wilaya de SBA, entameront dès aujourd’hui le 25 Septembre au niveau de l’Aéroclub de Sidi Bel-Abbes un stage de formation qui s’étalera jusqu’au 6 octobre 2012. Ainsi, il est prévu pour les uns, un stage d’instructeurs de vol au paramoteur alors que les autres effectueront un stage d’initiation et de perfectionnement à ce type d’appareil sous la supervision d’instructeurs Français venus spécialement de Paris via Tlemcen. Ce stage qui s’inscrit dans l’agenda de la Fédération Algérienne des sports Aériens (FASA) a été programmé depuis longtemps pour son organisation dans la Mekerra. Il s’insère dans le cadre de la réhabilitation des activités aéronautiques et des sports aériens longtemps mis en veille dans notre wilaya.Notons enfin que la prise en charge de l’hébergement des élèves venus de divers horizons par le groupe Hasnaoui a été d’une aide capitale pour la mise en route de cette manifestation au profit des jeunes. »Plusieurs Wilayas où nos élèves ont effectué un stage similaire disposent d’un auberge de jeunes voire même deux où les élèves de SBA ont eu à séjourner pour le même motif et dans le même cadre d’échange alors que celui de la wilaya de Sidi Bel-Abbes est en « standby » depuis mai 2012 pour le sempiternel motif de réfection. », signale un membre de l’aéroclub
[video]http://www.youtube.com/watch?v=4FmJz_fi ... r_embedded[/video]
http://bel-abbes.info/?p=13443

Avatar de l’utilisateur

geocroiseur(34bba)
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Messages : 14
Inscription : 05 avril 2012, 17:56

Re: Infrastructure Aéroportuaire et Trafic Aérien

Message par geocroiseur(34bba) » 20 octobre 2012, 22:30

Algérie - Lancement des travaux du nouveau terminal de l’aéroport international d’Oran



Le coup d’envoi des travaux de réalisation du nouveau terminal de l’aéroport international Ahmed Ben Bella a été donné samedi à Oran par le ministre des Transports, Amar Tou. La cérémonie s’est déroulée en présence du directeur général de l’entreprise Cosider, des autorités locales et des cadres de l’entreprise de gestion des services aéroportuaires de l’Ouest (EGSAO). A cette occasion, le ministre a insisté auprès du responsable de Cosider sur la nécessité de respecter les délais de réalisation de cette nouvelle aérogare fixés à 36 mois, de même qu’il a évoqué la réalisation de deux autres bâtiments annexés à ce projet ainsi que la mise à niveau des anciennes infrastructures de l’aéroport. D’un coût global de 14 milliards de dinars, soit l’équivalent de 135 millions d’euros, la nouvelle aérogare s’étendra sur une superficie de plus de 31.500 m² pour une capacité de traitement de 2,5 millions de passagers par an. L’actuel terminal utilisé aussi bien pour les vols domestiques qu’internationaux, assure un traitement de 800.000 passagers par an. La future aérogare sera alimentée en partie par énergie solaire, puisque 28% de ses besoins seront assurés par des panneaux photovoltaïques, a-t-on indiqué.



APS
http://www.maghrebemergent.info/actuali ... doran.html


Topic author
AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11856
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Infrastructure Aéroportuaire et Trafic Aérien

Message par AAF 2020 » 17 novembre 2012, 08:57

L’aéroport de Sétif, un tamis
Image
Les fortes précipitations qui se sont abattues, hier, sur Sétif et sa région ont perturbé l’activité de l’aéroport, dont de nombreux espaces ont été inondés.

Percé à de nombreux endroits, le toit de l’infrastructure s’est transformé en tamis. Le défaut d’étanchéité a transformé les bureaux de la police d’Air Algérie et des halls des arrivées et départs, pour ne citer que ces espaces, en piscine. Ne pouvant travailler dans ce « ruisseau », les occupants des lieux lancent un SOS : « Les conditions de travail dans un aéroport qui est pourtant l’un des plus rentables du pays sont catastrophiques. La pluie a non seulement abîmé notre matériel, mais également des documents importants.

Amar Tou ferait bien de venir voir sur place la déliquescence dans laquelle se trouve un tel aéroport », tempêtent des représentants de nombreux corps activant dans un aéroport... tamis.
http://www.setif.info/L-aeroport-de-Setif-un-tamis,7233

Avatar de l’utilisateur

geocroiseur(34bba)
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Messages : 14
Inscription : 05 avril 2012, 17:56

Re: Infrastructure Aéroportuaire et Trafic Aérien

Message par geocroiseur(34bba) » 18 novembre 2012, 14:56

C'est une honte pour un 'aéroport dit international'', dans quel pays on vit, cet aéroport est sal, les toilettes sont crades, la Paf la Douane ect.
... sont irrespectueux avec les voyageurs, la salle d'embarquement est petite, il suffit que deux vols se fassent en même temps pour l'aérogare soit saturé.
En été on a chaud et en hiver on a froid, et maintenant le ciel nous tombe dessus............. :diable1:

Répondre

Revenir à « Actualités en Algérie »