Le Programme Spatial Algérien

Toutes les discussions a propos de la politique, de l'économie et de la société Algérienne (uniquement)
Répondre

kamel67
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Autre
Messages : 64
Inscription : 05 avril 2012, 18:04

Re: Le Programme Spatial Algérien

Message par kamel67 » 19 décembre 2017, 09:08

Henri K. a écrit :
19 décembre 2017, 07:40

Bonjour,
Merci pour l'info


kamel67
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Autre
Messages : 64
Inscription : 05 avril 2012, 18:04

Re: Le Programme Spatial Algérien

Message par kamel67 » 19 décembre 2017, 09:09

tahiadidou a écrit :
19 décembre 2017, 03:34
Qu'ils positionnent l'AlcomSat sur son slot orbital d'abord.
7 jours après son lancement et il est toujours sur son orbite de transfert; c'est inquiétant, mais j'espère que cette dernière loop est la ...dernière car deja hier je pensais qu'ils y étaient presque.
Aussi, a force de relancer le burner, le satellite il bouffe du fuel.

Voila qui devrait te rassurer!


Nour
Arif (عريف)
Arif (عريف)
Algeria
Messages : 126
Inscription : 04 juillet 2017, 12:40

Re: Le Programme Spatial Algérien

Message par Nour » 19 décembre 2017, 11:45

Selon le site de suivi satellite, Alcomsat-1 n'est toujours pas sur son emplacement prévu...


Henri K.
Capitaine (AdA-France)
Capitaine (AdA-France)
France
Messages : 9147
Inscription : 08 mai 2013, 21:40
Contact :

Re: Le Programme Spatial Algérien

Message par Henri K. » 19 décembre 2017, 15:15

tahiadidou a écrit :
19 décembre 2017, 03:34
Qu'ils positionnent l'AlcomSat sur son slot orbital d'abord.
7 jours après son lancement et il est toujours sur son orbite de transfert; c'est inquiétant, mais j'espère que cette dernière loop est la ...dernière car deja hier je pensais qu'ils y étaient presque.
Aussi, a force de relancer le burner, le satellite il bouffe du fuel.
Les satellites GEO mettent en général plusieurs jours pour atteindre leur positions définitives, c'est justement ces manœuvres de "glissage" qui économisent du fuel.

Si c'est du sensationnel qu'on cherche, ce n'est pas du tout sensationnel mais juste une normalité.

Le site de CAST, constructeur du satellite, confirme la fixation du satellite sur sa position.

Henri K.
Actualités militaires de la Chine :
* Site de East Pendulum
* Page Facebook
* Chaîne Youtube


komtara
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Messages : 98
Inscription : 08 avril 2012, 15:24

Re: Le Programme Spatial Algérien

Message par komtara » 19 décembre 2017, 18:30

https://www.facebook.com/SATandTVWORLD/ ... b4&fref=nf

Alcomsat-1
Alcomsat-1
Algerian Space Agency.jpg
ASAL's seal.
Country of origin Algeria
Operator Algerian Space Agency (ASAL)
Applications Communications
Specifications
Regime Geostationary, 24.8° west
Production
Status Operational
First launch Alcomsat-1
10 december 2017
Alcomsat-1 is the first Algerian communication satellite, it was successfully launched Sunday afternoon, carried by Chinese launcher Long March 3B, from the Xichang Satellite Launch Center, located in Sichuan Province, 2,200 km southwest of Beijing.[1]
The satellite is designed for 15 years operational lifetime and is a partnership between Algerian Space Agency (ASAL) and China. It is dedicated for telecommunications, television broadcasting and internet.
Contents
1 Operations
2 See also
3 References
4 External links
Operations[edit]
The satellite was developed by the Chinese Academy of Space Technology (CAST) and is based on the DFH-4 platform. Its communications payload is composed of 33 operational transponders (19 in Ku band, 12 in Ka band and 2 in L band). The satellite will operate for 15 years on the geosynchronous orbit. Launch mass is around 5,200 kg[2].
The DFH-4 (DongFangHong-4) platform is a large telecommunications satellite platform of the next generation. It provides high capability in output power and communication capacity ranking with international advanced satellite platforms.
The applications for the DFH-4 platform isn’t limited to high capacity broadcast communication satellites and can be used as a tracking and data relay satellite, regional mobile communication satellite, etc.
Image result for Chinese DFH-4 platformThe platform comprises propulsion module, service module and a solar array system. It has a payload capacity of 588 kg and an output power of 10.5 kW by the end of its lifetime. Its design lifetime is 15 years and its reliability by the end of its lifetime is more than a 0.78 industry ratio.
The platform is equipped with 22 Ku-band transponders (four 54MHz and 18 36MHz), 3 receiver antennas, and two transmission antennas.
The DFH-4 can support the transmission of 150~200 TV programs simultaneously to ground users using a 0.45 meters antenna device. The DFH-4 satellite also features strong capabilities against hostile disturbance and jamming. The satellite’s power supply includes two 6 meters solar panels.


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11856
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Le Programme Spatial Algérien

Message par AAF 2020 » 19 décembre 2017, 18:49

Programme spatial 2020-2040: plusieurs satellites seront lancés

Image
ALGER - L'Algérie ambitionne de lancer plusieurs satellites de dernière génération dans le cadre de son programme spatial 2020-2040 qui "est actuellement en cours d'étude", a annoncé lundi à Alger le directeur général de l'Agence spatiale algérienne (ASAL), Azzedine Oussedik.
Un programme spatial national, qui prévoit le lancement de plusieurs satellites de dernière génération, est "en cours d'étude" au niveau de l'ASAL, a indiqué M. Oussedik, lors d'une conférence de presse consacrée au lancement réussi le 11 décembre du satellite algérien de télécommunications spatiales Alcomsat-1 depuis la station chinoise Xichang.
Il a expliqué que ce nouveau programme sera effectif après l'achèvement du programme spatial national 2006-2020 qui a enregistré le lancement avec succès de 5 satellites dont le dernier est Alcomsat-1.

Concernant Alcomsat-1, M. Oussedik a indiqué que le lancement de ce satellite vise "le renforcement de la souveraineté nationale en matière de télécommunications, à travers la mise en place d'un réseau de transmissions approprié, performant et sécurisé".

Il permet la continuité de fonctionnement des services de télécommunications en cas de catastrophes naturelles majeures, l'augmentation de la capacité du réseau national de télécommunications, la délocalisation des activités et services concentrés au nord du pays grâce à un réseau de télécommunications optimisé, la réduction des coûts d'exploitation actuels liée à l'utilisation de la capacité spatiale fournie par des systèmes de télécommunications internationaux, le transfert technologique et le savoir-faire, a-t-il fait valoir.

Le DG de l'ASAL a expliqué qu'Alsatcom-1, fruit d'un partenariat avec la Chine, dispose de 33 transpondeurs dont 9 dédiés à la diffusion télé et radio numérique, ainsi que la fourniture de services de télé-enseignement, de télémédecine et de visioconférence.
Ce nouveau satellite permet aussi la diffusion de l'internet très haut débit (20 Mb/s) sur la bande KA qui couvre l'ensemble du territoire algérien et d'arroser en moyen débit (2 Mb/s) les utilisateurs en Afrique du Nord via la bande Ku qui couvrira, en plus de l'Algérie, le Maroc, la Mauritanie, le Sahara occidental, le Mali, le Niger, le Burkina-Faso, la Libye, la Tunisie, le nord du Tchad et le nord du Nord Soudan.

Le satellite Alcomsat 1 qui émet aussi sur la Bande L et couvre une bonne moitié de l'hémisphère Nord de la terre, va permettre d'optimiser la qualité du signal des satellites de géolocalisation (GPS, GLONASS, Galileo) et de diminuer les risques de brouillage ou de détérioration volontaire des signaux. de télé-enseignement, de télémédecine et de visioconférence.
Le satellite de télécommunications Alcomsat-1 a été lancé avec succès le 11 décembre, porté par le lanceur chinois Long March 3B, depuis la station Xichang Satellite Launch Center, située dans la province du Sichuan à 2200 Km au sud ouest de Pékin. Le satellite, aux couleurs de l'emblème national, a été lancé à 17h40 heure algérienne.

Le DG de l'ASAL a indiqué que le satellite a atteint, comme prévu, son orbite géostationnaire de 36.000 km à 24,8 degrés ouest, les panneaux et les antennes sont déployés et les transpondeurs ont été mis en marche.

"Suite à ces séquences, les ingénieurs algériens des opérations vont activer, surveiller et contrôler les différents sous-systèmes du satellite pour la poursuite du maintien en condition opérationnelle. Après cela suivra la phase de test en orbite où les fonctionnalités du système seront vérifiées avec précision, afin de s'assurer les performances du satellite durant une période de 6 mois pour rentrer dans la phase exploitation du satellite", a-t-il ajouté.

Durant cette phase, les ingénieurs des stations terriennes de Bouchaoui (Alger) et Boughezoul (Médéa) effectueront les tests de performance de la charge utilise de télécommunication.

Il est à signaler que le partenariat scientifique algéro-chinois a permis la formation de 323 cadres algériens (167 ingénieurs et 156 PhD) dans le contrôle, l'exploitation, l'expertise et l'assemblage du satellite) "apte à exploiter et à maintenir en fonctionnement nominal" d'Alcomsat-1.

Il est souligné que "cette ressource humaine de haut niveau constitue l'élément clé pour la pérennité du programme spatial algérien, à travers notamment le développement des futurs systèmes spatiaux de télécommunications et leur bonne exploitation, à l'instar de l'expérience acquise dans le domaine des satellites d'observation de la terre".
http://www.aps.dz/algerie/67243-program ... ont-lances

Avatar de l’utilisateur

tahiadidou
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2010
Inscription : 17 septembre 2012, 23:17
Localisation : Not in Algiers

Re: Le Programme Spatial Algérien

Message par tahiadidou » 19 décembre 2017, 20:31

Henri K. a écrit :
19 décembre 2017, 15:15
tahiadidou a écrit :
19 décembre 2017, 03:34
Qu'ils positionnent l'AlcomSat sur son slot orbital d'abord.
7 jours après son lancement et il est toujours sur son orbite de transfert; c'est inquiétant, mais j'espère que cette dernière loop est la ...dernière car deja hier je pensais qu'ils y étaient presque.
Aussi, a force de relancer le burner, le satellite il bouffe du fuel.
Les satellites GEO mettent en général plusieurs jours pour atteindre leur positions définitives, c'est justement ces manœuvres de "glissage" qui économisent du fuel.

Si c'est du sensationnel qu'on cherche, ce n'est pas du tout sensationnel mais juste une normalité.

Le site de CAST, constructeur du satellite, confirme la fixation du satellite sur sa position.

Henri K.
sensationnel?? pas mon genre, camarade.
je n'avais jamais dit que c'était anormal, mais il était prévu de rester 6 jours sur son orbite de transfert. Je ne fais plus de calculs d'orbites depuis 25 ans a peu près, mais je suis très conscient.
et je 'track' son orbite tous les jours depuis le lancement.

Avatar de l’utilisateur

tahiadidou
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2010
Inscription : 17 septembre 2012, 23:17
Localisation : Not in Algiers

Re: Le Programme Spatial Algérien

Message par tahiadidou » 19 décembre 2017, 20:34

AAF 2020 a écrit :
19 décembre 2017, 18:49
<skip>
Le DG de l'ASAL a indiqué que le satellite a atteint, comme prévu, son orbite géostationnaire de 36.000 km à 24,8 degrés ouest, les panneaux et les antennes sont déployés et les transpondeurs ont été mis en marche.
<skip>
http://www.aps.dz/algerie/67243-program ... ont-lances
c'est une blague? :scratch:

Avatar de l’utilisateur

geronimo
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 7074
Inscription : 26 mars 2012, 19:45

Re: Le Programme Spatial Algérien

Message par geronimo » 19 décembre 2017, 20:43

tahiadidou a écrit :
19 décembre 2017, 20:34
AAF 2020 a écrit :
19 décembre 2017, 18:49
<skip>
Le DG de l'ASAL a indiqué que le satellite a atteint, comme prévu, son orbite géostationnaire de 36.000 km à 24,8 degrés ouest, les panneaux et les antennes sont déployés et les transpondeurs ont été mis en marche.
<skip>
http://www.aps.dz/algerie/67243-program ... ont-lances
c'est une blague? :scratch:
Pourquoi tu as des doutes sur le travail accomplie,tu peut faire mieux avec tes idées et tes critiques :sui:
Image

Avatar de l’utilisateur

tahiadidou
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2010
Inscription : 17 septembre 2012, 23:17
Localisation : Not in Algiers

Re: Le Programme Spatial Algérien

Message par tahiadidou » 19 décembre 2017, 21:00

Geronimo, tu es conscient de ce que tu dis??
Pour toi, se poser des questions c'est critiquer.

Lis toute la discussion et ensuite tu comprendras.


samir_reghaia
Mulazim (ملازم)
Mulazim (ملازم)
Messages : 1062
Inscription : 05 juin 2013, 13:47

Re: Le Programme Spatial Algérien

Message par samir_reghaia » 20 décembre 2017, 09:52

tahiadidou a écrit :
19 décembre 2017, 20:34
AAF 2020 a écrit :
19 décembre 2017, 18:49
<skip>
Le DG de l'ASAL a indiqué que le satellite a atteint, comme prévu, son orbite géostationnaire de 36.000 km à 24,8 degrés ouest, les panneaux et les antennes sont déployés et les transpondeurs ont été mis en marche.
<skip>
http://www.aps.dz/algerie/67243-program ... ont-lances
c'est une blague? :scratch:
Je ne comprends pas. Le satellite a été lancé le 11 décembre. S'il faut 6 jours pour le transférer à son orbite (si je me fie aux précédents posts), alors le 17 décembre ca devrait être Ok, non?
Les grands changements ne viennent que d'en bas.

Avatar de l’utilisateur

tahiadidou
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2010
Inscription : 17 septembre 2012, 23:17
Localisation : Not in Algiers

Re: Le Programme Spatial Algérien

Message par tahiadidou » 20 décembre 2017, 18:38

samir_reghaia a écrit :
20 décembre 2017, 09:52
tahiadidou a écrit :
19 décembre 2017, 20:34
AAF 2020 a écrit :
19 décembre 2017, 18:49
<skip>
Le DG de l'ASAL a indiqué que le satellite a atteint, comme prévu, son orbite géostationnaire de 36.000 km à 24,8 degrés ouest, les panneaux et les antennes sont déployés et les transpondeurs ont été mis en marche.
<skip>
http://www.aps.dz/algerie/67243-program ... ont-lances
c'est une blague? :scratch:
Je ne comprends pas. Le satellite a été lancé le 11 décembre. S'il faut 6 jours pour le transférer à son orbite (si je me fie aux précédents posts), alors le 17 décembre ca devrait être Ok, non?
Justement, ce qui devait arriver arriva. C'est a dire qu'effectivement ils ont placé le satellite a la bonne place dans la marge de temps prévue.

J'ai été induis en erreur par l'info sur ny2o qui est un site très populaire et très connu des aficionados du domaine satellitaire.
Ce site est assez remarquable, et très utile, de par l'information qu'il donne, mais il s'avère (je viens de le découvrir car j'ai toujours consulte le site pour suivre les satellites dans leur orbite régulière) que lorsqu'il s'agit de rapporter les positions réelles du satellite durant son orbite de transfert, il semblerait qu'il n'utilise pas les données Kepleriennes récentes. Donc si tu vas ici http://www.n2yo.com/?s=43039 tu verras qu'AlcomSat-1 est toujours sur son orbite de transfer, d'ou mon étonnement. Cette trace est basée sur des données qui doivent dater du jour du lancement.
Dernière modification par tahiadidou le 20 décembre 2017, 18:40, modifié 1 fois.


zeitrecht
Musaïd Awal (مساعد أول)
Musaïd Awal (مساعد أول)
Algeria
Messages : 975
Inscription : 27 octobre 2012, 23:59

Re: Le Programme Spatial Algérien

Message par zeitrecht » 20 décembre 2017, 18:38

Si je peux me permettre de récapituler cela sera peut être necéssaire pour nous tous afin de comprendre la mise en orbite d'un satelitte.
bien que n'etant pas un expert de la mecanique spatiale,je sais néaumoins qu'un satellite dit géo stationnaire doit en premier être placé en orbite de transfert geostationnaire puis utilise ses moteurs pour se placer en orbite geosynchrone et c'est la partie la plus delicate pour placer un Satellite.

-Les Egyptiens ont perdu un satellite en 2015 a cause de fausses manoeuvres finales,

Une fois sur orbite geosynchrone,le satellite n'est pas mit sous tension immediatement,un délai de plusieures semaines est prévu tous les composants sont verifiés ainsi que des mesures et des tests,le plus important est le test de l'éclipse solaire qui ne se produit que 2 fois par an.C'est pour cela que les Ingénieurs de l'ASAL avaient annoncés un delai de 6 mois.

TAHIADIDOU
avait raison de douter de ce qu'a avancé Mr Ousedik,ou on lui avait pas posé la bonne question,car il est obligatoirement au courant de cette procédure.

Avatar de l’utilisateur

tahiadidou
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2010
Inscription : 17 septembre 2012, 23:17
Localisation : Not in Algiers

Re: Le Programme Spatial Algérien

Message par tahiadidou » 20 décembre 2017, 19:01

Zeitrecht,
Meme si on ne se connait pas, meme si on se sait pas ce que l'un et autre connaisse, ou l'expertise et experience de tout un chacun, Merci de ne pas ...douter de ce que j'avance ;)
Je n'ai en effet aucun agenda, je peux me considerer plus Algérien que beaucoup car ...je suis né avant eux. Ca n'a pas de sens mais il fallait que je le dise :)


zeitrecht
Musaïd Awal (مساعد أول)
Musaïd Awal (مساعد أول)
Algeria
Messages : 975
Inscription : 27 octobre 2012, 23:59

Re: Le Programme Spatial Algérien

Message par zeitrecht » 21 décembre 2017, 00:07

tahiadidou a écrit :
20 décembre 2017, 19:01
Zeitrecht,
Meme si on ne se connait pas, meme si on se sait pas ce que l'un et autre connaisse, ou l'expertise et experience de tout un chacun, Merci de ne pas ...douter de ce que j'avance ;)
Je n'ai en effet aucun agenda, je peux me considerer plus Algérien que beaucoup car ...je suis né avant eux. Ca n'a pas de sens mais il fallait que je le dise :)
Je crois qu'aucun des forumeurs n'a d'agenda,juste qu'on a beaucoup d'informations il faut faire le tri,sinon on se melange les pinceaux comme dirait l'autre.
Comme le sujet est pointu ( l'approche finale,positionnement sur orbite et mise en marche),il est normal que l'on s'y perde un peu surtout avec la presse Algeriènne qui n'est pas spécialisée du tout!
Combien de fois ils ont confondu canon autotractant et char :D .

Répondre

Revenir à « Actualités en Algérie »