SONATRACH

Toutes les discussions a propos de la politique, de l'économie et de la société Algérienne (uniquement)
Répondre
Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5320
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: SONATRACH

Message par sadral » 14 juin 2018, 21:11

Pétrochimie : Des négociations en cours entre la Sonatrach, un partenaire turc et l’italien ENI

Le groupe pétrolier Sonatrach compte faire de l’industrie pétrochimique son cheval de bataille dans la nouvelle stratégie de l’entreprise 2020/2030. En effet, après la raffinerie acquise à Augusta en Italie et le contrat de 1.4 milliards Dollars signé avec le groupe français Total d’un investissement de 1,4 milliards de dollars, pour la réalisation d’un projet dans la pétrochimie implanté à Arzew dans la wilaya d’Oran. La Sonatrach est en négociation avec des partenaires étrangers, dont un turc et l’autre est le groupe italien ENI.

Selon les propos du PDG de Sonatrach Abdelmoumène Ould Kaddour, rapportés ce mercredi 13 juin, par l’Agence Officielle, «le développement de la pétrochimie est un des plus importants axes de notre stratégie», a-t-il déclaré lors de la présentation de la stratégie de la compagnie SH 2030.

Ould Kaddour a révélé que «Nous avons signé un contrat avec Total. Nous sommes en négociations pour un second contrat avec un partenaire turc et un troisième avec le groupe italien Eni», sans donner plus de détails.

Dans ce sens, il a estimé que «si on arrivait à mettre deux de ces contrats en œuvre, dans les deux prochaines années on sera sur la bonne voie de développement et de création d’emplois».

Ould Kaddour a révélé également des propositions des boliviens et des irakiens. «Nous avons également des propositions très concrètes de la part des boliviens et des irakiens. Ces derniers nous ont proposé un champ à développer», a-t-il fait savoir.

Par ailleurs, abordant les sujets du contrat d’achat la raffinerie d’Augusta et celui de la réalisation de la raffinerie de Hassi Messaoud, le PDG de Sonatrach a indiqué que ces deux contrats «sont en voie de finalisation». Estimant que «ceci nous confortera dans notre démarche visant à augmenter nos capacités de production, nos ventes et s’affirmer à l’étranger».
https://www.algerie-eco.com/2018/06/14/ ... alien-eni/
Image ImageImage

''C’est en pratiquant les actions justes que nous devenons justes, en pratiquant les actions modérées que nous devenons modérés, et en pratiquant les actions courageuses que nous devenons courageux.'' Aristote


guidher
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2464
Inscription : 03 avril 2012, 18:27

Re: SONATRACH

Message par guidher » 15 juin 2018, 04:04

Gaz : Sonatrach signe un contrat de 30 milliards d’euros avec l’Espagnol Fenosa
La compagnie espagnole Gas Natural Fenosa a renouvelé son contrat d’approvisionnement en gaz naturel avec Sonatrach pour une durée de 12 ans, rapporte le Financial Times ce jeudi 14 juin.

Publicité
Le contrat est d’une valeur de 2,5 milliards d’euros par an, soit 30 milliards d’euros sur la totalité de sa durée. Il permettra à la compagnie espagnole de se fournir en gaz naturel algérien pour un volume équivalent à plus de 40% de ses besoins annuels en gaz naturel , selon une source proche du dossier citée par le Financial Times.

« Cet accord est un grand pas vers le renforcement de notre alliance historique et stratégique avec Sonatrach », a déclaré Francisco Reynés, président exécutif de Gas Natural Fenosa dont Sonatrach détient 4% des parts.

« Ce renouvellement garantit la stabilité de l’approvisionnement en gaz de l’Espagne », a-t-il également indiqué.
https://www.tsa-algerie.com/gaz-sonatra ... ol-fenosa/

Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5320
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: SONATRACH

Message par sadral » 28 juin 2018, 22:11

SONATRACH PRÉVOIT DE SIGNER UN ACCORD AVEC EXXON MOBIL POUR LE DÉVELOPPEMENT DU GAZ DE SCHISTE

Une équipe de sept personnes a été envoyée par Exxon Mobil en Algérie pour rendre compte des possibilités d’intervention dans le domaine du schiste en Algérie.

La compagnie pétrolière nationale Sonatrach prévoit de signer un accord avec Exxon Mobil pour le développement du gaz de schiste avant la fin de l’année 2018, a annoncé mercredi, le P-DG de la Sonatrach, Abdelmoumène Ould kaddour, rapporte l’agence Reuters.

Ould kaddour a indiqué que sept employés d’Exxon sont actuellement en Algérie pour inspecter la géologie du pays et d’autres facteurs en vue d’un éventuel accord.

“Nous regardons leur expérience dans le schiste et voudrions qu’ils soient impliqués avec nous”, a déclaré à Reuters Abdelmoumen Ould Kaddour, en marge de la Conférence mondiale sur le gaz à Washington.

Sonatrach et Exxon ont commencé à parler il y a six mois d’un accord potentiel, a indiqué M. Kaddour. “Nous verrons probablement bientôt un accord Exxon avant la fin de l’année”, a-t-il déclaré.

Exxon, le plus grand producteur de pétrole coté en bourse au monde, possède de grandes exploitations de schiste aux États-Unis et des décennies d’expérience dans les pays membres de l’OPEP.
https://www.maghrebemergent.info/algeri ... e-schiste/
Image ImageImage

''C’est en pratiquant les actions justes que nous devenons justes, en pratiquant les actions modérées que nous devenons modérés, et en pratiquant les actions courageuses que nous devenons courageux.'' Aristote

Avatar de l’utilisateur

Madjid-wahran
Musaïd Awal (مساعد أول)
Musaïd Awal (مساعد أول)
Algeria
Messages : 914
Inscription : 31 mars 2012, 10:52

Re: SONATRACH

Message par Madjid-wahran » 28 juin 2018, 22:30

Déprimant de lire ce genre de choses ...
Notre or bleu, la nappe de l'Albien, plus grande source d'eau douce au monde, amenée a être utiliser pour le forage à haute pression (très gourmand) et souiller par les rejets chimiques.
Histoire de prolonger de quelques années la politique " Ragda ou t'manger ".
« Les chrétiens vont au Vatican, les musulmans à la Mecque et les révolutionnaires à Alger. » Amilcar Cabral , Ya Hasrra ...


malikos
Musaïd (مساعد)
Musaïd (مساعد)
Algeria
Messages : 838
Inscription : 01 avril 2012, 13:54

Re: SONATRACH

Message par malikos » 18 juillet 2018, 20:09

Eni and Sonatrach strengthen cooperation in the gas sector in Algeria
7/18/2018

SAN DONATO MILANESE, Milan -- The Chairman and General Director of the Algerian state company Sonatrach, Abdelmoumem Ould Kaddour, and the CEO of Eni, Claudio Descalzi, signed an agreement that represents a further step towards the strengthening of their partnership in the Berkine basin. In combination with the existing assets of BRN (block 403) and MLE (block 405b), the aim is creating a gas hub in the area.

Such an agreement -- which is part of the framework agreement signed last April at the "Technical Scientific Days" event in Orano -- aims to develop an ambitious program to relaunch exploration and development in the area, by optimizing existing infrastructures and putting them in synergy with the ones newly built -- a 180-km line that will quickly connect BRN with MLE’s assets, transforming it into the Berkine basin’s main gas hub.

Eni and Sonatrach also agreed to the commercial conditions for the 2018-19 thermal year, in line with the gas market. Additionally, as part of a strengthening of their cooperation and partnership, the two companies have agreed to begin a negotiation to look into extending the gas supply beyond the contractual deadline of 2019.

The CEO of Eni, Claudio Descalzi, commented, "This is a further step forward in the strategic expansion of our upstream activities in Algeria and in Eni’s renegotiation of long-term gas supply contracts. It also demonstrates a strong spirit of collaboration between Sonatrach and Eni, from exploration to the development of new projects in gas and renewable energy."

Eni and Sonatrach also agreed to further strengthen their cooperation in petrochemical, renewables, offshore projects in Algeria and other international cooperation opportunities.

Eni has had a presence in Algeria since 1981 and currently operates 32 mining permits in the country, with an equity production of over 100,000 boed, making the company the country’s main international player.http://www.worldoil.com/news/2018/7/18/ ... in-algeria


samir_reghaia
Musaïd Awal (مساعد أول)
Musaïd Awal (مساعد أول)
Messages : 993
Inscription : 05 juin 2013, 13:47

Re: SONATRACH

Message par samir_reghaia » 13 août 2018, 09:37

Hala...
On nous parle toujours d'objectifs flous, mais on ne détaille pas les stratégies. J'aurais aimé que ces journaleux de l'APS détaillent plus la stratégie qui a été présenté plutôt que de lancer des phrases pompeuses du style "5ème compagnie mondiale"...
“La stratégie SH 2030 placera Sonatrach au rang des cinq grandes compagnies pétrolières mondiales”(P-DG)

Le PDG de Sonatrach a évoqué la loi sur les hydrocarbures, dont la révision, a-t-il soutenu, “est plus qu’une nécessité”.


Le Président directeur général (PDG) de Sonatrach, Abdelmoumène Ould Kaddour, a indiqué jeudi à Béjaia que la stratégie SH 2030 permettra au groupe pétrolier national de consolider sa place parmi les cinq grandes compagnies pétrolières mondiales.

“Cette nouvelle stratégie permettra à Sonatrach de passer à un autre cap dans son développement”, a soutenu M. Ould Kaddour qui s’exprimait lors de la présentation de la stratégie de développement du groupe à l’horizon 2030 (SH 2030), au siège de l’unité de transport par canalisation de la Société de Transport des hydrocarbures (STH).
« Un saut réalisable grâce aux atouts dont dispose le groupe et à la capitalisation de ses potentialités humaines et le capital expérience acquis, mais qui, pour se faire, nécessite une réforme sérieuse des ressources humaines du groupe. »

À ce propos, il a indiqué que “fondamentalement, l’année 2019 sera pour le groupe celle de la mise en œuvre du processus de réformes des ressources humaines avec l’adoption d’une stratégie plus importante et plus élaborée pour mieux gérer les intérêts du groupe”. Sonatrach procédera au lancement d’un programme de formation “200 Top jeunes”, a indiqué, dans ce contexte, M. Ould Kaddour.

« C’est un programme limité dans le temps à six mois et qui est destiné à former des jeunes aux cultures managériales. Car, pour être maintenue, la rentabilité doit être accompagnée d’une nécessaire formation. »
Poursuivant son propos sur le développement du groupe, le PDG de Sonatrach a évoqué la loi sur les hydrocarbures, dont la révision, a-t-il soutenu, “est plus qu’une nécessité”. “Nous vivons une phase de transition économique mondiale, marquée par la persistance et la récurrence des crises et nous devons anticiper les choses au risque d’être dépassé”, a-t-il argumenté, ajoutant qu’une “une nouvelle loi qui protégera nos intérêts, ceux du groupe et du pays, s’impose comme un impératif”

APS.
https://www.maghrebemergent.info/la-str ... mondiales/
Les grands changements ne viennent que d'en bas.


samir_reghaia
Musaïd Awal (مساعد أول)
Musaïd Awal (مساعد أول)
Messages : 993
Inscription : 05 juin 2013, 13:47

Re: SONATRACH

Message par samir_reghaia » 16 août 2018, 13:53

Ould Kaddour l’a reconnu hier à Annaba
La réhabilitation de la raffinerie d’Alger est une erreur



Pour le P-DG de Sonatrach, le projet a été octroyé au pied levé à l’entreprise chinoise CPECC.

“Le projet d’extension et de réaménagement de la raffinerie pétrolière de Sidi R’zine (Alger) a été une erreur à la base. Avec l’argent dépensé pour réhabiliter une raffinerie aussi vétuste en recourant à l’importation pour compenser les manques à gagner de la production durant la période des travaux d’extension, nous aurions pu tout aussi bien faire construire une nouvelle installation.” C’est ce qu’a reconnu, à Annaba, le P-DG de Sonatrach, en marge de la visite de travail qu’il a effectuée dans cette wilaya, hier, tout en annonçant que ce projet devrait être livré enfin en janvier 2019. C’est-à-dire avec un peu plus de trois autres mois de retard, il faut le souligner, après qu’il a été confié au pied levé, en novembre 2016, au groupe chinois CPECC (China Petroleum Engineering and Construction). Rappelons qu’un premier contrat, signé en 2010 entre Sonatrach et le groupe français Technip, pour la réhabilitation de ladite raffinerie de Sidi R’zine, a été resilié unilatéralement par le groupe pétrolier algérien pour non-respect des engagements, en juin 2015. Toujours à propos de ce chantier, M. Ould Kaddour a ajouté que ces retards ont occasionné des pertes énormes, puisque ce sont quelque 20 milliards de dinars qui ont été déboursés en plus de ce qui était prévu lors de la signature du marché initial. Invité à dire à combien il évalue ces pertes, le patron de Sonatrach a répondu qu’il est encore trop tôt pour en parler et que ce travail de comptabilité ne pourra se faire qu’après la réception du projet. Lors de sa visite à Annaba, le P-DG de Sonatrach a présidé une réunion de travail avec les cadres de son groupe au cours de laquelle des exposés sur les projets de développement d’Asmidal et de Sonatrach à l’horizon 2030 ont été présentés dans la salle de conférences de l’hôtel Sheraton. M. Ould Kaddour a notamment évoqué le projet SH-2030, que le groupe s’est assigné pour se placer durablement et efficacement au Top 5 des grands groupes mondiaux, pour peu qu’il définisse les moyens à mettre en œuvre pour y parvenir. Il a mis en avant les atouts dont dispose l’entreprise, à savoir une géologie nationale favorable, des réserves d’hydrocarbures appréciables, une main-d’œuvre qualifiée en nombre et un accès privilégié à un grand marché d’export. Des atouts qui ne suffisent plus et qui se déclinent en une demande nationale et internationale et des prix soumis à une forte pression, la reconstitution trop partielle des réserves, un environnement réglementaire difficile, des ressources humaines renouvelées et une expertise à reconstruire.
Ce sont là les grandes lignes du plan SH-2030 que se trace le géant Sonatrach pour les douze années à venir, dira son P-DG, afin de redresser les fondamentaux de l’entreprise et de passer ensuite “de la compétence à l’excellence en 2030”. La direction de l’entreprise mixte Fertial a présenté en la circonstance son propre programme de développement à cours terme qu’elle a basé sur la transformation des phosphates, en prévision de la mise en production du complexe phosphatier d’Oued Keberit (wilaya de Souk-Ahras). Un projet créateur de richesses et d’emplois pour toute la région, faut-il le souligner.

A. Allia
https://www.liberte-algerie.com/actuali ... eur-298341
Les grands changements ne viennent que d'en bas.


zeitrecht
Musaïd Awal (مساعد أول)
Musaïd Awal (مساعد أول)
Algeria
Messages : 939
Inscription : 27 octobre 2012, 23:59

Re: SONATRACH

Message par zeitrecht » 16 août 2018, 20:27

Il ya un truc que je ne comprends pas,ne font-ils pas d'etudes préliminaires sur des projets aussi côuteux,òu c'est juste un investissement plus politique qu'économique comme la grande mosquée,les usines de montage des vehicules...En tout cas il ya beaucoup de gaspillages,de zones d'ombres pour n'être que des erreurs de planification.

Répondre

Revenir à « Actualités en Algérie »