U.R.S : Unités Républicaines de Sécurité [DGSN]

Quwwat Al-Amn - قوات الأمن
Venez discuter de la Gendarmerie Nationale, de la DGSN, des Douanes, des GGF et de tous les corps de sécurité
Répondre

AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11790
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: U.R.S : Unités Républicaines de Sécurité [DGSN]

Message par AAF 2020 » 24 novembre 2014, 05:09

Un mois après les manifestations de policiers, la DGSN réorganise ses forces antiémeute

Image
Plus d’un mois après les manifestations organisées par des policiers, la DGSN opère une réorganisation de ses forces antiémeute. Les Unités républicaines de sécurité (URS) changent ainsi d’appellation et deviennent Unités de maintien de l’ordre (Umo), a-t-on appris ce dimanche 23 novembre, de source sûre. La direction des URS a été dissoute et les Umo ont été rattachées à la direction de la sécurité publique de la DGSN, selon la même source. « Il s’agit d’un retour à l’ancienne appellation des forces antiémeute de la police, sans aucune incidence sur leur fonctionnement », assure notre source.

La DGSN a décidé également de muter, dans leurs wilayas d’origine les policiers antiémeute de la caserne des URS d’El Hamiz (banlieue est d’Alger), selon la même source. « La décision de rapprocher les policiers de leurs régions natales a été prise lors de la réunion entre Sellal et les policiers protestataires le 19 octobre dernier », rappelle notre source.

La décision de dissoudre la direction des URS et de rattacher les forces antiémeute à la Direction de la sécurité publique au sein de DGSN intervient plus d’un mois après les marches et les rassemblements de protestation organisés la mi-octobre dernier par des policiers notamment à Ghardaïa, Alger et Oran.
http://www.tsa-algerie.com/2014/11/23/u ... ntiemeute/


guidher
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2583
Inscription : 03 avril 2012, 18:27

Re: U.R.S : Unités Républicaines de Sécurité [DGSN]

Message par guidher » 25 novembre 2014, 13:15

Après la marche des policiers vers la Présidence
Hamel dissout la direction des Unités républicaines de sécurité

Quelques semaines après l’impressionnante marche des policiers sur la Présidence, le directeur général de la Sûreté nationale
a pris la décision de dissoudre la direction des Unités républicaines de sécurité (URS), dont dépendaient les protestataires. Les effectifs
d’El Hamiz, ainsi que des autres unités réparties sur le territoire national relèveront désormais de la direction de la sécurité publique. Pour beaucoup, la décision est une sanction collective.
Le Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdelghani Hamel, a dissous, à la fin de la semaine écoulée, la direction des Unités républicaines de sécurité (URS), dont dépendait l’unité d’El Hamiz, à Alger. Créée sur la base d’une décision interne, signée par le défunt Ali Tounsi, cette direction n’existe désormais plus et ses effectifs ont été affectés à la sécurité publique. La mesure a été prise à la fin de la semaine dernière, par le DGSN, sur simple décision interne. Pour de nombreuses sources internes à la Sûreté nationale, la dissolution de cette direction intervient quelques semaines seulement après l’impressionnante marche des policiers vers la Présidence, pour exposer une série de revendications socioprofessionnelles, mais aussi exiger le départ de leur premier responsable, Abdelghani Hamel.
Unique dans les annales de cette institution, la manifestation avait retenu l’attention aussi bien des médias nationaux qu’internationaux, notamment après que les manifestants ont décidé de franchir le seuil de la Présidence. Bien organisée, la manifestation s’est déroulée dans le calme et a suscité la réquisition de la Garde républicaine, déployée autour du bâtiment de la présidence de la République. La démonstration de force a poussé le Premier ministre à accepter toutes les revendications, y compris celle liée à la création d’un syndicat, sauf celle exigeant le départ du DGSN.
Quelques jours plus tard, une grande partie des éléments de la l’unité d’El Hamiz, lieu de la contestation, ont fait l’objet d’une mutation vers de nombreuses wilayas du pays. Et vers la fin de la semaine écoulée, la direction des URS a été dissoute et ses effectifs rattachés à la direction de la sécurité publique. «Aucune passation de consignes. Aucune période de transition n’a été décidée pour permettre une bonne exécution de la dissolution, mais également de la gestion du nouvel effectif par la direction de la sécurité publique. La décision a été instantanée. D’ailleurs, quelque 500 éléments, dont l’encadrement actuel, sont sans poste. Ils se roulent les pouces à la caserne, qui n’a pas cessé de se vider», déclare avec amertume un cadre de la Sûreté nationale.
Selon lui, la décision du DGSN reste «troublante et rien n’indique qu’elle s’arrêtera à ce niveau». Et de préciser : «La semaine passée, le DGSN a réuni les cadres supérieurs de l’institution à Alger et, lors de cette réunion, il a parlé du comportement du ministre de l’Intérieur à son égard. Il nous a carrément dit que ce dernier voulait l’humilier devant les policiers à Ghardaïa. Il ne voulait pas le voir, nous a-t-il déclaré à la tribune, mais avec les policiers contestataires. Il voulait nous faire comprendre que le ministre de l’Intérieur lui en veut et qu’il faisait tout pour le bloquer dans ses actes de gestion.»
Contactée, une source autorisée de la DGSN dément toute mesure disciplinaire à l’égard des policiers ayant pris part à la marche de protestation vers la Présidence. «Les mutations opérées dans les rangs des URS entrent dans le cadre de la mise en application d’une des revendications des policiers. Ils voulaient être plus proches de leur lieu de résidence, c’est ce que nous avons fait. Ils ont été mutés dans des régions situées à proximité de leur résidence. Et à ce jour, aucun des concernés n’a contesté», explique notre source. Pour ce qui est de la dissolution de la direction des URS, elle entre dans le cadre du plan de restructuration de la Sûreté nationale.
«Comme vous le savez, la Sûreté nationale est en train de connaître une restructuration profonde. Certaines de ses directions ne sont pas prévues par le statut de la Sûreté nationale. Elles ont été créées sur décision interne. Parmi elles, la direction des URS, appelée à être revue. Raison pour laquelle, elle a été dissoute. Cette décision n’a aucun lien avec les événements qui ont secoué l’unité d’El Hamiz. Elle était prévue bien avant, mais les circonstances ont fait qu’elle a été mise en application bien après», souligne la source autorisée. Entre les propos des uns et des autres, il y a des coïncidences, qui laissent penser que le premier responsable de la DGSN a profité d’une conjoncture pour régler les comptes avec ceux qui ont mis l’institution qu’il dirige sous les feux de la rampe.
http://www.elwatan.com/actualite/hamel- ... 52_109.php

Avatar de l’utilisateur

KHAYBAR
Mulazim Awal (ملازم أول)
Mulazim Awal (ملازم أول)
Algeria
Messages : 1249
Inscription : 02 avril 2012, 18:13
Localisation : France

Re: U.R.S : Unités Républicaines de Sécurité [DGSN]

Message par KHAYBAR » 04 juillet 2016, 02:10

Image
Image

Avatar de l’utilisateur

KHAYBAR
Mulazim Awal (ملازم أول)
Mulazim Awal (ملازم أول)
Algeria
Messages : 1249
Inscription : 02 avril 2012, 18:13
Localisation : France

Re: U.R.S : Unités Républicaines de Sécurité [DGSN]

Message par KHAYBAR » 08 décembre 2018, 03:45

Image

Avatar de l’utilisateur

KHAYBAR
Mulazim Awal (ملازم أول)
Mulazim Awal (ملازم أول)
Algeria
Messages : 1249
Inscription : 02 avril 2012, 18:13
Localisation : France

Re: U.R.S : Unités Républicaines de Sécurité [DGSN]

Message par KHAYBAR » 08 décembre 2018, 03:46

Les 2 nouvelles unités qui ont remplacées l’ex URS:
Unités de Réserve et d’Intervention (URI) et Groupe de Protection et de Sécurité (GPS)


Image

Avatar de l’utilisateur

algeriano93
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Algeria
Messages : 94
Inscription : 31 mars 2012, 12:50
Localisation : france

Re: U.R.S : Unités Républicaines de Sécurité [DGSN]

Message par algeriano93 » 08 décembre 2018, 19:25

Je trouve que nos URS sont moins bien protégé et loti en équipement de protection individuel ( épaulettes,protège coude etc...) comparer à des unités anti émeute comme les CRS en France,d'ailleurs j'ai jamais compris cette mauvaise habitude de retroussé les manches et laisser les avant bras sans protection! :roll:

Avatar de l’utilisateur

UTO24
Arif (عريف)
Arif (عريف)
Algeria
Messages : 125
Inscription : 30 mars 2012, 13:42
Localisation : DZ

Re: U.R.S : Unités Républicaines de Sécurité [DGSN]

Message par UTO24 » 10 décembre 2018, 13:58

les urs manque surtout d'encadrement le plus souvent ont constate lors de manifestations ou d'émeutes qu'ils sont livré a eux-mêmes ont peut aussi observer un fait inédit chez les urs c'est qu'ils utilisent les mêmes méthodes que les émeutiers a savoir le caillassage hors quand les policiers jettes des pierres sur les manifestants y a un risque de blessure voir de mort ! le manifestants ne dispose pas de casque ou bouclier pour se protéger ! ensuite les équipements'e sont t plus adapté de nos jour ! quand un policier ramasse une pierre et la jette sur les manifestants c'est que l'heure est grave!
Image

Avatar de l’utilisateur

UTO24
Arif (عريف)
Arif (عريف)
Algeria
Messages : 125
Inscription : 30 mars 2012, 13:42
Localisation : DZ

Re: U.R.S : Unités Républicaines de Sécurité [DGSN]

Message par UTO24 » 10 décembre 2018, 14:01

algeriano93 a écrit :
08 décembre 2018, 19:25
Je trouve que nos URS sont moins bien protégé et loti en équipement de protection individuel ( épaulettes,protège coude etc...) comparer à des unités anti émeute comme les CRS en France,d'ailleurs j'ai jamais compris cette mauvaise habitude de retroussé les manches et laisser les avant bras sans protection! :roll:
ne pas confondre les crs français et les urs algeriens c'est 2 polices différentes ! leur équipement est adaptée aux situations les crs français ou policiers disposent de moyens modernes et adapté à leur besoin! notre police est en particulier les urs sont exactement les même que les années 90 se qu'il change c'est le parc roulant ! les méthodes de travail sont identiques a celle de 30 ans a l'arrière
Image

Avatar de l’utilisateur

AdDz
Raqib (رقيب)
Raqib (رقيب)
Algeria
Messages : 402
Inscription : 08 février 2013, 23:02
Localisation : France/Algérie

Re: U.R.S : Unités Républicaines de Sécurité [DGSN]

Message par AdDz » 10 décembre 2018, 15:39

C'est bien malheureux tout ça :nooo: il faudrait peut-être faire des échanges avec des unités de MO étrangers ou même nationales avec le GIR de la GN qui on l'air mieux organisés et mieux équipés que les URS
__________________________________________________________________________________________________________________
"Conscient que la violence, peut être la dernière chance d’obtenir la paix."

Avatar de l’utilisateur

UTO24
Arif (عريف)
Arif (عريف)
Algeria
Messages : 125
Inscription : 30 mars 2012, 13:42
Localisation : DZ

Re: U.R.S : Unités Républicaines de Sécurité [DGSN]

Message par UTO24 » 10 décembre 2018, 18:27

AdDz a écrit :
10 décembre 2018, 15:39
C'est bien malheureux tout ça :nooo: il faudrait peut-être faire des échanges avec des unités de MO étrangers ou même nationales avec le GIR de la GN qui on l'air mieux organisés et mieux équipés que les URS
le GIR ne disposent pas plus de moyens que les urs ils faut réorganiser l'ensemble des effectifs anti émeutes a commencé par les véhicules d'engagement les canons à eau date de 80 et ne sont plus adapté ils sont dépassé idem pour les camion équipé de lame mais en réalité c'est surtout la méthode des urs qui est mauvaise la protection des policiers est limites certains policiers ont juste un bouclier et un casque et une matraque ! sa seul défense c'est renvoyer les pierres sur les manifestants c'est pas très réglementaires tout sa
Image

Avatar de l’utilisateur

Amir
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Messages : 64
Inscription : 30 mars 2012, 14:20

Re: U.R.S : Unités Républicaines de Sécurité [DGSN]

Message par Amir » 11 décembre 2018, 11:56

on devrais changer le terme URS qui n'existe plus en UMO"" unité de maintien de l'ordre"" juste une precision les UMO sont generalement discipliné et bien organisé peut etre un déficit en matiere d'encadrement, mais il y a d'autre section de maintien de l'ordre pour l'intervention rapide qui font pas partie des UMO elles sont plus archaique et moins professionelle tres mal equipé qui peuvent etre confondue avec elle .

Répondre

Revenir à « Forces de Sécurité Algériennes »